Rizzanese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rizzanese
Le Rizzanese en août 2004.
Le Rizzanese en août 2004.
Caractéristiques
Longueur 44,1 km [1]
Bassin 398 km2
Bassin collecteur Rizzanese
Débit moyen 3,67 m3/s (Pont de Zoza)
Nombre de Strahler 5
Régime pluvial méridional
Cours
Source source de Taculaghja
· Localisation Zonza
· Altitude 955 m
· Coordonnées 41° 44′ 30″ N, 9° 12′ 52″ E
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Propriano
· Altitude 0 m
· Coordonnées 41° 39′ 38″ N, 8° 52′ 44″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche 10 dont Fiumicicoli
· Rive droite 14 dont Saint-Antoine, Codi et Chiuvone
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Corse-du-Sud
Régions traversées Corse
Principales localités Zonza, Sartène, Propriano

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

Le Rizzanese est un fleuve côtier français qui coule à l'Ouest de la Corse-du-Sud, se jetant dans la Mer Méditerranée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 44,1 km[1].

Il prend sa source entre la Punta di Quercitella (1 461 m) et le Bocca di Castelluciu (1 141 m), à la source de Taculaghja, à 955 mètres d'altitude, sur la commune de Zonza[2].

Celui-ci est considéré comme un fleuve puisqu'il s'agit d'un cours d'eau se jetant directement dans la mer Méditerranée, sur la commune de Propriano, près de la plage de Capu Laurosu et de l'aérodrome de Propiano, au sud du centre-ville.

Les fleuves côtiers voisins sont au nord le Taravo, à l'est l'Oso.

Rose des vents Propriano le Taravo la mer Tyrrhénienne Rose des vents
la mer Méditerranée N l'Incudine (2128m)
O    le Rizzanese    E
S
Sartène
Bonifacio
l'Oso
Porto-Vecchio

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Corse-du-Sud, le Rizzanese traverse quinze communes et quatre cantons :

Soit en termes de cantons, le Rizzanese prend source dans le canton de Levie, traverse les canton de Tallano-Scopamène et canton de Sartène, à son embouchure sur le canton d'Olmeto.

Affluents[modifier | modifier le code]

Cascade du Rizzanese
Embouchure

Le Rizzanese a vingt-quatre affluents référencés[1] :

  • le ruisseau d'Argazavu (rd) sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau de Sadise (rg)
  • le ruisseau de Saint-Antoine (rd) 19,2 km sur deux communes avec quatorze affluents et prenant source au Mont Incudine (2 134 m) près du refuge d'Asinao.
  • le ruisseau de Neu (rg).
  • le ruisseau de Codi (rd) 17,6 km sur les quatre communes de Quenza, Serra-di-Scopamene, Sorbollano et Zicavo avec un affluent référéncé :
    • le ruisseau de San Petru (rg).
  • le ruisseau de Piubettu (rg).
  • le ruisseau de Furvicilla (rd).
  • la rivière le Chiuvone ou rivière de Scopamène (rd) 24,4 km sur six communes avec quinze affluents.
  • le ruisseau de Culiccia (rd) 6,2 km sur les quatre communes de Cargiaca, Loreto-di-Tallano, Sainte-Lucie-de-Tallano et Zérubia avec un affluent :
  • le ruisseau de la Giaga (rd).
  • le ruisseau de Pieve (rg).
  • le ruisseau d'Agnone (rd).
  • le ruisseau d'Aravena (rd).
  • le ruisseau de Furciolu (rg).
  • la rivière u Fiumicicoli (rg) 24,1 km sur sept communes avec seize affluents.
  • le ruisseau de Turicciu (rd) sur les deux communes de Arbellara et Fozzano.
  • le ruisseau de Figalata (rd) sur les deux communes de Viggianello et Arbellara.
  • le ruisseau de Campo Maggiore (rg) sur la seule commune de Sartène.
  • le ruisseau d'Erbajo (rg) sur la seule commune de Sartène.
  • le ruisseau de Bufaneru (rd) sur la seule commune de Viggianello.
  • le ruisseau de Boda (rg) sur la seule commune de Sartène.
  • le ruisseau de Vetricelli (rd) sur la seule commune de Viggianello.
  • le ruisseau de Giovangara (rd) sur les deux communes de Propriano et Viggianello.
  • le ruisseau de Canale (rg) sur les deux communes de Propriano et Bilia.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Y8814010 Le Rizzanese à Zoza
(données calculées sur 48 ans - de 1966 à 2013)

Barrage[modifier | modifier le code]

Depuis (décret du Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie daté du en Conseil d'État) la réalisation d'un barrage hydroélectrique[3]. site de la rivière[4] Article du Monde[5] Interview[6]. Le lac du Rizzanese et la centrale hydroélectrique sont en service depuis septembre 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]