Riberette (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riberette.
Riberette
(Tassio
rivière de Saint-André
rivière de Sorède
Correc des Mousquières)
Image illustrative de l'article Riberette (fleuve)
carte du canton d'Argelès-sur-Mer
carte du canton d'Argelès-sur-Mer
Caractéristiques
Longueur 22,1 km [1]
Bassin environ 57 km2 [1]
Bassin collecteur Riberette
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial méridional
Cours
Source dans le massif des Albères, au pied du Puig Neulos (1 256 m)
· Localisation Sorède
· Altitude 980 m
· Coordonnées 42° 28′ 35″ N, 2° 59′ 06″ E
Embouchure Méditerranée
· Localisation Argelès-sur-Mer
· Altitude 0 m
· Coordonnées 42° 34′ 34″ N, 3° 02′ 46″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Agouille Capdal
· Rive droite Miloussa, Noguère, Mouchouses
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Orientales
Canton Argelès-sur-Mer
Régions traversées Occitanie
Principales localités Argelès-sur-Mer

Sources : SANDRE:« Y0110560 », Géoportail

La Riberette ou également appelé le Tassio ou rivière de Sorède ou rivière de Saint-André ou le Correc des Mousquières est un petit fleuve côtier du département des Pyrénées-Orientales, dans la région Occitanie et qui se jette dans la mer Méditerranée juste au sud de l'embouchure du Tech.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 22,1 km de longueur[1], la Riberette qui s'appelle dans cette partie haute le Correc des Mousquières ou Correc des Mosqueres prend sa source dans le massif des Albères, au pied du Puig Neulos (1 256 m), à 980 m d'altitude[2].

Ensuite il s'appelle le Tassio et arrive en plaine au niveau du village de Sorède et s'appelle alors la rivière de Sorède, puis en adoptant approximativement la direction nord[3], il passe à l'ouest du village de Saint-André et s'appelle alors la rivière de Saint-André, puis longe au sud-ouest la commune de Palau-del-Vidre et s'appelle désormais la Riberette[3].

Après il oblique direction plein est et a son embouchure dans la mer Méditerranée, à 1,40 km au sud de l'embouchure du Tech dans la Reserve Naturelle du Mas Larrieu, sur la commune d'Argelès-sur-Mer[4]. Sur la Carte de Cassini datant du XVIIIe siècle, la Riberette était un affluent du Tech, la confluence se situait au niveau de Taxo d'Avall.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Pyrénées-Orientales, la Riberette traverse quatre communes[1] et un seul canton :

Soit en termes de cantons, la Riberette prend source, traverse et a son embouchure dans le même Canton d'Argelès-sur-Mer.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Riberette traverse une seule zone hydrographique Côtiers de la Ravane incluse au Tech (Y011) de 114 km2 de superficie. La Massane en occupe approximativement la moitié, donc la superficie du bassin versant est d'environ 57 km2.

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Riberette a huit affluents référencés[1] :

  • Le Correc de l'Orry (rg) 1,1 km sur la seule commune de Sorède et qui prend source à 925 m d'altitude au Font de L'Orri.
  • le Correc del Cortal de Matx, ou Correc del Cortal de Maig[3] (rd) 1,1 km sur la seule commune de Sorède.
  • le Ruisseau des Mouchouses ou Ribera del Tallat d'en Bac[3] (rd) 4,2 km sur la seule commune de Sorède. Géoportail ajoute deux Correc affluents :
    • le Correc de l'Aranyo (rd) 0,5 km sur la seule commune de Sorède.
    • le Correc del Pradets (rg) 2 km sur la seule commune de Sorède.
  • le Correc del Bell Roure (rg) 2 km sur la seule commune de Sorède.
  • le Correc del Farrès (rg) 2 km sur la seule commune de Sorède.
  • le Miloussa ou el Milossà[3] (rd) 5 km sur les trois communes de Sorède, Saint-André, Argelès-sur-Mer.
  • l'Agouille Capdal ou Agulla Cabdal[3] (rg) 6,8 km sur les trois communes de Sorède, Palau-del-Vidre, Argelès-sur-Mer.
  • la Noguère (rd) 5 km sur les deux communes de Saint-André, Argelès-sur-Mer.

Le rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Riberette est une forme francisée du toponyme catalan ribereta, que l'on retrouve, dans ce département, dans le nom de deux lieux-dits à Prades et Thuir et deux cours d'eau à Ille-sur-Têt (voir Riberette (Têt)) et Err[5].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Une crue importante dévaste la vallée le [6].

Voir aussi l'aiguat de 1940.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - La Riberette (Y0110560) » (consulté le 22 mars 2013)
  2. Source de la Riberette sur Géoportail (consulté le 22 mars 2013).
  3. a, b, c, d, e et f Géoportail, « Géoportail », IGN, (consulté le 22 mars 2013)
  4. Embouchure de la Riberette en mer Méditerranée sur Géoportail (consulté le 22 mars 2013).
  5. (ca)(fr)Institut d’Estudis Catalans, Université de Perpignan, Nomenclàtor toponímic de la Catalunya del Nord, Barcelone, (lire en ligne)
  6. « Il y a un an, la vallée heureuse était dévastée par une crue », sur http://www.lindependant.fr (consulté le 22 mars 2013)