Ronca (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ronca (homonymie).

la Ronca
(ruisseau de Pinzutella)
Illustration
Ronca (rivière) sur OpenStreetMap
Caractéristiques
Longueur 9,4 km [1]
Bassin collecteur le Figarella
Débit moyen (Calvi)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire Comité de bassin de Corse[2]
Régime pluvial méridional
Cours
Source Bocca di u Saltu (641 m)
· Altitude 480 m
· Coordonnées 42° 28′ 20″ N, 8° 45′ 51″ E
Confluence le Figarella
· Localisation Calvi
· Altitude 25 m
· Coordonnées 42° 32′ 40″ N, 8° 47′ 29″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Enferata et Signoria
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Corse
Arrondissement Calvi
Canton Calvi
Régions traversées Corse
Principales localités Calvi

Sources : SANDRE:« Y7710560 », Géoportail, OpenStreetMap

La Ronca est une rivière française du département Haute-Corse de la région Corse et un affluent de la Figarella.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 9,4 kilomètres[1], la Ronca prend sa source sur la commune de Calenzana à l'altitude 480 mètres, à 200 mètres au nord du Bocca di u Saltu[3]. Dans sa partie haute, sur la commune de Calenzana, il s'appelle, pour Géoportail, le ruisseau de Pinzutella[3].

Il coule globalement du sud vers le nord.

Il conflue sur la commune de Calvi, à l'altitude 25 mètres, juste au bout et au nord de l'aéroport de Calvi-Sainte-Catherine[3].

Rose des vents Calvi Mer Méditerranée
golfe de Calvi
Rose des vents
Mer Méditerranée N Figarella
Calenzana
O    Ronca    E
S
Capo Cavallo Figarella

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Haute-Corse, la Ronca traverse les deux communes[1] suivantes, dans le sens amont vers aval, de Calenzana (source), Calvi (confluence).

Soit en termes de cantons, la Ronca prend source dans l'ancien canton de Calenzana, conflue dans l'ancien canton de Calvi, aujourd'hui prend source et conflue dans le même canton de Calvi, dans l'arrondissement de Calvi.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Ronca traverse une seule zone hydrographique « Le Figarella » (Y771) est de 134 km2[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le Comité de bassin de Corse[2], depuis la loi corse du .

Affluents[modifier | modifier le code]

La Ronca a deux affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de l'Enferata (rg), 7,3 km sur les deux communes de Calenzana et Calvi et avec deux affluents :
    • le ruisseau de Vespalu (rg), 1,9 km sur la seule commune de Calenzana avec un affluent :
      • le ruisseau du Capu Pianu (rg), 2,1 km sur la seule commune de Calenzana.
    • le ruisseau de Campu d'Ava (rg), 2,7 km sur la seule commune de Calenzana.
  • le ruisseau de Signoria (rg), 2,3 km sur la seule commune de Calvi.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Son rang de Strahler est de trois par le ruisseau de l'Enferata, le ruisseau de Vespalu et le ruisseau de Capu Pianu.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Climat de Calvi[modifier | modifier le code]

Calvi bénéficie d'un climat méditerranéen aux hivers doux et humides et aux étés chauds et secs.

De par sa situation, la commune ainsi que toute la région de la Balagne sont soumis aux vents du large. Il y pleut faiblement, ce qui explique la sécheresse estivale et les grands incendies qui s'ensuivent chaque année (37 jours par an avec pluie >5 mm). Son doux climat, ses plages blondes, la chaîne de montagnes parmi les plus hautes de Corse qui l'entoure, sa fière citadelle, son passé historique, ses ports et son aéroport international sont les atouts majeurs de son expansion.

Relevé météorologique de Calvi
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température moyenne (°C) 9 9,4 10,9 13,2 16,7 20,4 23,4 23,4 20,7 17 12,8 10 15,9
Précipitations (mm) 77,6 70,4 63,8 62,3 41,1 25,9 11,8 25,7 53,8 80,3 103,7 82,2 700,9
Source : Quid 2004, page 618.


L'altitude moyenne de la commune est assez basse, se situant à 81 m ; le climat sec estival et la flore sont de type méditerranéen.

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Flore à Calvi[modifier | modifier le code]

À l'étage thermoméditerranéen, soit de 1 à 100 m d’altitude aux adrets, la saison estivale sèche de deux à trois mois favorise l’olivier sauvage, l’asperge blanche, le lentisque, l’euphorbe arborescente, la clématite, etc. Plus haut, l'étage mésoméditerranéen (de 100 à 1 000 m d’altitude aux adrets, de 0 à 700 m aux ubacs), est caractérisé essentiellement par le chêne vert, les maquis à bruyère et arbousier mais aussi par le chêne-liège et le pin maritime (adret), le chêne pubescent (ubac), le châtaignier ou encore la lavande, le genêt épineux, les cistes et le lentisque[4].

À noter, sur la place du 1er Bataillon de choc et près de la gare, la présence d'un curieux végétal, le Phytolacca dioica ou Belombra, arbre originaire de la pampa argentine et introduit en Corse vers le milieu du XIXe siècle.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - Rivière a Ronca (Y7710560) » (consulté le 16 février 2013)
  2. a et b « Le Comité de bassin de Corse », sur www.eaurmc.fr (consulté le 11 février 2017)
  3. a b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 20 février 2010)
  4. Office de l'Environnement de la Corse - Les étages de végétation en Corse

Ressource relative à la géographie : SandreVoir et modifier les données sur Wikidata