Ruisseau de Saint-Antoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ruisseau de Saint-Antoine
(ruisseau de Criviscia, ruisseau d'Asinau)
Illustration
Retenue de l'Asinau.
Carte.
L'arrondissement de Sartène en Corse-du-Sud
Caractéristiques
Longueur 19,2 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rizzanese
Débit moyen ? (Zonza)
Nombre de Strahler 4
Régime régime méridional
Cours
Source Incudine (2 134 m)
· Localisation Quenza
· Altitude 1 800 m
· Coordonnées 41° 51′ 08″ N, 9° 13′ 32″ E
Confluence Rizzanese
· Localisation Zonza
· Altitude 568 m
· Coordonnées 41° 44′ 18″ N, 9° 08′ 14″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Caracutu et Muralettu
· Rive droite ruisseau de Lavu Niellu et de Bavonu
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Corse-du-Sud
Arrondissement Sartène
Cantons Tallano-Scopamène, Levie
Régions traversées Corse
Principales localités Zonza

Sources : SANDRE:Y8800500, Géoportail

Le ruisseau de Saint-Antoine est une rivière française du département Corse-du-Sud de la région Corse et un affluent droit du Rizzanese.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ruisseau de Saint-Antoine sur Zonza.

D'une longueur de 19,2 kilomètres[1], le ruisseau de Saint-Antoine prend sa source sur la commune de Quenza à l'altitude 1 800 mètres, à un kilomètres environ à l'est de l'Incudine (2 134 m), entre les lieux-dits la crête de Concatellu et Bocca d'Asinau[2]. Dans sa partie haute, pour Géoportail, il s'appelle aussi le ruisseau de Criviscia puis le ruisseau d'Asinau[3].

Il coule globalement du nord vers le sud[3].

Il conflue sur la commune de Zonza, à l'altitude 568 mètres, pratiquement au croisement des quatre communes de San-Gavino-di-Carbini, Levie, Zonza et Quenza[4].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Corse-du-Sud, le ruisseau de Saint-Antoine traverse deux communes[1],[notes 1],[5] et deux cantons :

  • dans le sens amont vers aval : Quenza (source), Zonza (confluence).

Soit en termes de cantons, le ruisseau de Saint-Antoine prend source dans le canton de Tallano-Scopamène, traverse et conflue dans le canton de Levie, le tout dans l'arrondissement de Sartène.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Saint-Antoine a quatorze affluents référencés[1] :

  • le ruisseau d'Altagnoli (rd), 2,9 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Saparellu (rd), 1,8 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau d'Acqua Dolce (rd), 1,6 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau d'Aja Murata (rg), 1,3 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Caracutu (rg), 2,4 km sur la seule commune de Quenza avec un affluent :
    • le ruisseau de Donicelli (rg), 1 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Ceca la Volpe (rg), 2,3 km entre les deux commune de Quenza et Zonza et prenant source au col de Bavella (1 218 m) près du sentier de grande randonnée GR 20.
  • le ruisseau de Muralettu (rg), 2,5 km sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau de Titinella (rg), 1,1 km sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau d'Aja Martinu (rg), 1,2 km sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau de Scalella (rg), 1,3 km sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau de Paljacciu (rd), 1,4 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Tassu (rd), 2,2 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Cavadili (rg), 2,1 km sur la seule commune de Zonza.
  • le ruisseau de Lavu Niellu et de Bavonu puis ruisseau de Monte Rasu en partie haute (rd), 5,7 km sur la seule commune de Quenza avec deux affluents :
    • le ruisseau de Giavinaccio (rg) 2,9 km sur la seule commune de Quenza.
    • le ruisseau de Truva (rd) 3 km sur la seule commune de Quenza avec un affluent :
      • le ruisseau de Vicciulega (rd) 1,2 km sur la seule commune de Quenza.

Le rang de Strahler est de quatre par le ruisseau de Lavu Niellu et de Bavonu, le ruisseau de Truva puis le ruisseau de Vicciulega.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Il a été érigé, dans les années 1980, une retenue sur la partie haute de la rivière (l'Asinau) qui alimente le barrage de L'Ospédale.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. mais six communes selon annuaire.mairie

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Saint-Antoine (Y8800500) » (consulté le 8 janvier 2013)
  2. Géoportail, « Source du Ruisseau de Saint-Antoine » (consulté le 8 janvier 2013).
  3. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 avril 2010)
  4. Géoportail, « confluence du Ruisseau de Saint-Antoine en rive droite du Rizzanese » (consulté le 8 janvier 2013).
  5. annuaire-mairie.fr, « Ruisseau de Saint-Antoine » (consulté le 8 janvier 2013)