Agay (cours d'eau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agay (homonymie).
L'Agay
(le Grenouillet, ravin du Mal Infernet, ravin de la Couche de l'Âne, ravin des Grues)
L'Agay, un peu avant son embouchure.
L'Agay, un peu avant son embouchure.
Caractéristiques
Longueur 11 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Agay
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial méridional
Cours
Source le Massif de l'Esterel - sommet des Petites Grues (413 m)
· Localisation Saint-Raphaël
· Altitude 284 m
· Coordonnées 43° 29′ 02″ N, 6° 54′ 44″ E
Embouchure la Méditerranée
· Localisation Agay à Saint-Raphaël
· Altitude 0 m
· Coordonnées 43° 25′ 54″ N, 6° 51′ 28″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Var
Arrondissement Draguignan
Canton Saint-Raphaël
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur
Principales localités Saint-Raphaël

Sources : SANDRE, Géoportail

L’Agay est un petit fleuve côtier qui coule aux confins du Var dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Sa longueur est de 11 km[1]. Tout au long de son parcours, il prend successivement les noms de Grenouillet, Ravin du Mal Infernet, Ravin de la Couche de l'Âne et Ravin des Grues.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Agay, avant l'accès au port de plaisance.

De 11 km de longueur[1], il prend sa source dans le Massif de l'Esterel, au nord de Théoule-sur-Mer, à la limite des Adrets-de-l'Estérel, passe sous le Rastel d'Agay, le belvédère (287 m) dominant la mer, et se jette dans la mer Méditerranée, dans la rade d'Agay, sur le territoire de Saint-Raphaël[1].

Il alimentait deux lacs du massif de l'Esterel, le lac de l'Ecureuil et le lac du Grenouillet, avant que l'ONF (Office National des Forêts) ne décide en 2009 de détruire la digue qui formait le lac de l'Ecureuil, en invoquant des problèmes de sécurité. Il était situé en amont du lac du Grenouillet.

Commune et canton traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Var, l'Agay traverse une seule commune[1] :Saint-Raphaël, et donc un seul canton, le canton de Saint-Raphaël dans l'arrondissement de Draguignan.

Affluents[modifier | modifier le code]

Ravin du Mal Infernet

L'Agay a quinze affluents référencés :

  • le Ravin de la Baume de l'Ours (rg) prenant source au pic de l'Ours (486 m)
  • le Ravin de la Cadière (rd)
  • le Ravin des Replats (rd)
  • le Ravin de la Dent de l'Ours (rg) confluant dans le lac de l'Écureuil
  • le Ravin des Trois Termes (rd) confluant dans le lac de l'Écureuil
  • le Ravin de l'Ubac de l'Escale (rg) avec un affluent :
    • le Ravin de l'Écureuil (rd)
  • le Ravin de Mathieu (rd)
  • le Ravin des Lentisques (rg) avec deux affluents :
    • le Ravin de la Saint-Baume (rg)
    • le Ravin du Saint-Pilon (rg)
  • le Vallon du Mourrefrey (rg) confluant dans le lac de Grenouillet
  • le Vallon du Colombier (rg)
  • le Ravin du Gratadis (rd)
  • le Vallon de la Cabre (rd) 8,6 km), sur les deux communes de Fréjus et Saint-Raphaël avec cinq affluents :
    • le Vallon de l'Apié de Sigallon (rg)
    • le Vallon de l'Hubac de la Fontaine du Pommier (rd)
    • le Ruisseau du Perthus ou ruisseau de Maraval (rg) 8,9 km sur les deux communes de Fréjus et Saint-Raphaël avec trois affluents :
      • le Ruisseau du Gabre de Gourin (rg)
      • le Vallon de l'Amandier,
      • le Ravin du Bagnolin (rg)
    • le Ravin de Saint-Esprit (rg)
    • le Ravin des Perdreaux (rg)
  • le Ruisseau de Valbonnette (rd) avec un affluent :
    • le Vallon des Tilleuls,
  • le Vallon Vacquier (rd)
  • le Vallon des Ferrières (rd)

Le rang de Strahler est donc de quatre.

Aménagements[modifier | modifier le code]

L'Agay, dont l'embouchure abrite une partie du port de plaisance de la station balnéaire éponyme, constitue un site apprécié des pêcheurs à la ligne et des amateurs de canoë-kayak.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Agay (Y5500540) » (consulté le 20 janvier 2014)