Arbellara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arbellara
Arbellara
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement Sartène
Canton Sartenais-Valinco
Intercommunalité Communauté de communes du Sartenais-Valinco
Maire
Mandat
Marie-Antoinette Rotily Forcioli-Carrier
2014-2020
Code postal 20110
Code commune 2A018
Démographie
Gentilé Arbellarais
Population
municipale
153 hab. (2016 en augmentation de 6,99 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 40′ 58″ nord, 8° 59′ 27″ est
Altitude 350 m
Min. 23 m
Max. 640 m
Superficie 11,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Arbellara

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Arbellara

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arbellara

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arbellara

Arbellara est une commune française située dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Le village appartient à la piève de Viggiano.

Géographie[modifier | modifier le code]

Verte vallée au printemps.

Arbellara fait partie du Viggiano. Le territoire de la commune est traversé par le Rizzanese.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En corse la commune se nomme Arbiddali.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Pillage et massacre par les Turcs en 1583.
  • Représailles des habitants du village, pillage et massacre des Turcs en 1584.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Pascal Giustiniani    
1983 1995 Jacques Rotily Forcioli DVD  
1995 2008 Michèle Rotily Forcioli
(née Morvan)
DVD  
2008 En cours Marie-Antoinette Carrier
(née Rotily Forcioli)
DVD Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 153 habitants[Note 1], en augmentation de 6,99 % par rapport à 2011 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
230239284311300311332303327
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
366353420508472412442393471
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
478596527521597605413254169
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
162153137120111127134142153
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Grande église paroissiale (Saint-Gavin).
  • Haute tour carrée à créneaux dominant le village.
  • Restes de tours transformées en demeures (motifs intéressants et belles portes).
  • Beaux tombeaux familiaux.
  • Pont génois de Spina-Cavallu (monument historique), élégant, en dos d'âne, sur le Rizzanèse.
  • Le « Marteau et l'Enclume », rochers dominant le haut de la commune.

Spécialités culinaires[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui : fromage de brebis, agneau de lait.

Dans le passé : huile d'olive (pressoir à huile), vignes (pressoirs à vin dans les demeures).

Bénédiction des maisons le Samedi saint : on offrait au prêtre œuf, jambon et fromages de brebis.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]