Dardo (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dardo.

Dardo
(ruisseau de Dardo)
Illustration
Le Dardo dans les Calanche
Caractéristiques
Longueur 6,9 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Dardo
Débit moyen ? (Piana)
Régime méridional
Cours
Source Capu di u Vitullu (1 331 m)
· Localisation Piana
· Altitude 1 200 m
· Coordonnées 42° 13′ 48″ N, 8° 41′ 51″ E
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Anse de Dardo (Piana)
· Altitude m
· Coordonnées 42° 15′ 11″ N, 8° 38′ 21″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rondinaghia
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Corse-du-Sud
Arrondissement Ajaccio
Canton Deux-Sevi
Régions traversées Corse
Principales localités Piana

Sources : Sandre, Géoportail

Le Dardo est un ruisseau du département de Corse-du-Sud de la région Corse. Il a son embouchure en Mer Méditerranée.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 6,9 kilomètres[1], le Dardo prend sa source sur la commune de Piana à l'altitude de 1 200 mètres sous le nom de ruisseau de Piazza Moninca[2], sous Capu di u Vitullu (1 292 m).

Il prend le nom de ruisseau de Dardo à partir de sa confluence avec le ruisseau de Rondinaghia. Son cours est orienté d'est en ouest jusqu'au pont de Cavallaghiu de la route D81. Il longe la forêt territoriale de Piana jusqu'à la confluence avec le ruisseau de Rondinaghia. À partir du pont qui marque l'entrée sud des Calanche de Piana, le Dardo voit son cours dévié par le Capu Ghineparu (515 m) qui se dresse au milieu des Calanche. Il le contourne à l'ouest et s'écoule dans des gorges profondes jusqu'à son embouchure au fond de l'anse de Dardo, à l'altitude 0 mètre[2], au nord du village de Piana, dans le golfe de Porto.

Les cours d'eau voisins sont :

Rose des vents Mer Méditerranée Mer Méditerranée Le fleuve Porto Rose des vents
Mer Méditerranée N Ota
O    Piana    E
S
Mer Méditerranée La rivière de Chiuni, Cargèse La rivière de Sagone

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Dardo même coule sur le territoire communal de Piana, mais il reçoit les eaux de confluents naissants sur les communes de Marignana et d'Ota.

En termes de cantons, le Dardo prend source et a son embouchure dans le seul Canton des Deux-Sevi, dans l'arrondissement d'Ajaccio.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Dardo à son entrée dans les Calanche de Piana

Le Dardo a un seul affluent référencé[1] :

  • le ruisseau de Rondinaghia (Y7921020) (rg) 2,4 km, sur la seule commune de Piana.

Lerang de Strahler est de deux.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le Dardo est enjambé par le pont de Cavallaghiu de la route route D81 nommé « route du bord de mer », à l'entrée des Calanche. À une cinquantaine de mètres en aval du pont, un petit mur est dressé sur son cours pour capter l'eau nécessaire au moulin qui existe toujours au lieu-dit « u Mulinu », au sud des fameuses Calanche de Piana.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La superficie du bassin versant "Côtiers du ruisseau de Porto au ruisseau d'Esigna inclus (Y792)" est de 120 km2[1].

Écologie[modifier | modifier le code]

Les calanche de Piana qui sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO Golfe de Porto, avec le golfe de Girolata et la réserve de Scandola, sont en limites du Parc naturel régional de Corse.

Les Calanches de Piana sont une ZNIEFF de type I décrite depuis 1985 pour 731 hectares sur les deux communes de Ota et Piana : Znieff 940004136 - Chênaie verte et Calanches de Piana[3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Dardo (Y7920500) » (consulté le 29 mai 2012)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 29 mai 2012)
  3. ZNIEFF 940004136 - Chênaie verte et Calanches de Piana sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.