Solenzara (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

la Solenzara
(ruisseau de la Vacca, ruisseau du Renaju, ruisseau de Bavella)
Illustration
la Solenzara sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 22 km [1]
Bassin 99,7 km2 [2]
Bassin collecteur la Solenzara
Débit moyen 2,33 m3/s (Sari-Solenzara) [2]
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire Comité de bassin de Corse[3]
Régime pluvial méridional
Cours
Source col de Bavella (1 218 m)
· Localisation Quenza
· Altitude 1 145 m
· Coordonnées 41° 48′ 11″ N, 9° 13′ 00″ E
Embouchure la mer Tyrrhénienne
· Localisation Solaro
· Altitude m
· Coordonnées 41° 51′ 39″ N, 9° 24′ 01″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Purcaraccia, Fiumicelli, Polischellu
· Rive droite San Petru ou Cannone, Vadina Francese
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Corse-du-Sud, Haute-Corse
Arrondissements Sartène, Corte
Cantons Tallano-Scopamène, Porto-Vecchio, Prunelli-di-Fiumorbo
Régions traversées Corse
Principales localités Sari-Solenzara

Sources : SANDRE:« Y9600520 », Géoportail, Banque Hydro, OpenStreetMap

La Solenzara est un petit fleuve côtier français qui coule dans les départements de Haute-Corse et de Corse-du-Sud, en région Corse, et qui se jette dans la mer Tyrrhénienne, entre Aléria et Porto-Vecchio.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle naît sur le territoire de la commune de Quenza, au sud-est des aiguilles de Bavella (1 662 m), au nord du col de Bavella, à l'altitude 1 145 mètres[4]. Elle s'appelle alors, pour Géoportail, le ruisseau de Bavella, puis le ruisseau du Renaju, le ruisseau de Vacca.

Elle prend dès le début la direction du nord-est, direction qu'elle maintient tout au long de son parcours. L'ensemble de son bassin est très peu peuplé. Elle traverse les territoires des communes de Quenza et de Sari-Solenzara en Corse-du-Sud, et de Solaro en Haute-Corse. Après avoir parcouru 22 kilomètres[1], elle se jette dans la mer Tyrrhénienne sur la côte orientale de l'île, à la limite entre les communes de Sari-Solenzara et de Solaro[4], et au nord du port de plaisance[5] de Solenzara[6].

Les fleuves côtiers voisins sont au nord le Travo et au sud le Cavo[5].

Rose des vents le Travo Aléria Rose des vents
N la mer Tyrrhénienne
O    la Solenzara    E
S
le Cavo Porto-Vecchio

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le département de la Corse-du-Sud, la Solenzara traverse les deux communes et une en Haute-Corse[1], dans trois cantons, dans le sens amont vers aval, de Quenza (source), Sari-Solenzara, Solaro (embouchure).

Soit en termes de cantons, la Solenzara, prend source dans le canton de Tallano-Scopamène, et a son embouchure entre le canton de Porto-Vecchio et le canton de Prunelli-di-Fiumorbo.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Solenzara traverse une seule zone hydrographique « Cotiers du Travo au Solenzara inclus » (Y960) pour une superficie totale de 133 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 95,41 % de « forêts et milieux-semi-naturels », à 3,37 % de « territoires agricoles », à 1,56 % de « territoires ertificialisés »[1].

Organisme de bassin ou organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le Comité de bassin de Corse[3], depuis la loi corse du .

Affluents[modifier | modifier le code]

La Solenzara a vingt affluents référencés[1] :

  • le ruisseau de Pampalone (rg[note 1]) 2,1 km sur la seule commune de Quenza avec un affluent :
    • ----- le ruisseau de Trovone (rd) 1,4 km sur la seule commune de Quenza.
  • le ruisseau de Quercitellu (rg) 2,1 km sur la seule commune de Quenza et prenant source dans la forêt communale de Conca près de la Punta di u Spechiu (1 546 m).
  • ----- le ruisseau de San Petru (rd) 5,8 km sur la seule commune de Quenza parallèle, au sud-est, à la Solenzara, c'est-à-dire coulant aussi du sud-ouest vers le nord-est avec deux affluents :
    • le ravin de Volpajola (rd)
    • le ravin de Cannone (rg) avec une ancienne station hydrographique à 1 020 m d'altitude[7]
  • le ruisseau de Polischellu (rg) 4,3 km sur la seule commune de Quenza, coulant de l'ouest vers l'est et ayant pris source au Bocca di Maro (1 634 m).
  • la Purcaraccia (rg) 5,6 km sur la seule communde de Quenza.
  • ----- le ruisseau de Jallicu (rd) 5,3 km sur la seule commune de Sari-Solenzara avec x affluents :
    • le ruisseau de Buzzichellu (rg) 2,3 km sur la seule commune de Sari-Solenzara avec un affluent :
      • le ruisseau de Jallicellu (rg) 2,1 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
    • ----- le ruisseau de Cateraccia (rd) 2,3 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
    • le ruisseau de Ferriate (rg) 3,6 km sur la seule commune de Sari-Solenzara avec un affluent :
      • le ruisseau de Finosella (rg) 3,6 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
    • ----- le ruisseau de Frasselli (rd) 2,7 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Fiumicelli (rg) 7,1 km km sur les deux communes de Quenza et Solaro, avec le pont de Fiumecelli, avec deux affluents :
    • le ruisseau de Litichine (rg) 3,4 km sur la seule commune de Solaro avec deux affluents :
      • le ruisseau de Ciuntrone (rg) 1,5 km sur les deux communes de Solaro et Quenza.
      • le ruisseau de Bujacone (rg) 2 km sur les deux communes de Solaro et Quenza.
    • ----- le ruisseau de Larone (rd) 1,7 km sur les deux communes de Quenza et Solaro.
  • ----- le ruisseau de Malaspina (rd) 3,1 km sur la seule commune de Sari-Solenzara et prenant source entre la punta Mezzana (562 m) et la Punta di l'Uncinutu (593 m) avec un affluent :
    • le ruisseau de Plutone (rg) 1,8 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Ciuffatu (rg) 4,7 km sur la seule commune de Solaro avec un affluent :
  • ----- le ruisseau de Gaglioli (rd) 6 km sur la seule commune de Sari-Solenzara avec le pont de Gaglioli et le moulin de Gaglioli avec un affluent :
    • le ruisseau de Padulella (rg) 2,5 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Buccarona (rg) 2 km sur la seule commune de Solaro.
  • ----- le ruisseau de Vadina Francese (rd) 3,5 km sur la seule commune de Sari-Solenzara et prenant source près du Monastère de l'Assunta Gloriosa avec un affluent :
    • ----- le ruisseau de Prunellu (rd) 2,1 km sur la seule commune de Sari-Solenzara et prenant source près du Monte Santu (599 m).
  • ----- le ruisseau de Castelluciu (rd) 3,3 km sur la seule commune de Sari-Solenzara avec le pont de Castelluciu sur la route départementale D268.
    • le ruisseau de Macchine (rg) 1,9 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Scalzu (rg) 3,4 km sur la seule commune de Solaro avec un affluent :
    • le ruisseau de Fossi (rg) 2,1 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Petra Grossa (rg) 2,3 km sur la seule commune de Solaro.
  • ----- le ruisseau de Cannicciu (rd) 1,6 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Nidicale (rg) 1,8 km sur la seule commune de Solaro.
  • ----- le ruisseau de Perellu (rd) 1 km sur la seule commune de Sari-Solenzara.
  • le ruisseau de Capannelle (rg) 1,9 km sur la seule commune de Solaro.
  • ----- le ruisseau d'Olmiccia (rd) 2,5 km sur la seule commune de Sari-Solenzara et passant au pont de Bacinu.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Le rang de Strahler est de quatre par le ruisseau de Fiumicelli, le ruisseau de Litichine, et le ruisseau de Ciuntrone.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Solenzara à Sari-Solenzara[modifier | modifier le code]

La Solenzara a été observée depuis le (32 ans) à la station Y9605230, La Solenzara à Sari-Solenzara (Canniciu), à 19 m d'altitude, pour un bassin versant de 99,7 km2[2].

Le module de la Solenzara est de 2,33 m3/s à la station Canniciu de Sari-Solenzara.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Y9605230 - La Solenzara à Sari-Solenzara (Canniciu) pour un bassin versant de 99,7 km2 et à 19 m d'altitude[2]
(données calculées sur 42 ans - de 1974 à 2016)

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,100 m3/s, ce qui reste très acceptable[note 2],[2].

Crues[modifier | modifier le code]

Le QIX 2 est de 290 m3/s, le QIX 5 est 520 m3/s, le QIX 10 est de 680 m3/s, le QIX 20 est de 830 m3/s, et le QIX 50 est de 1 000 m3/s[2].

Le débit instantané maximal a été de 1 580 m3/s le , la hauteur maximale de 800 cm le même jour vers 23:59 heures, et toujours ce même jour, pour des observations sur 42 ans de 1974 à 2016, un débit journalier maximal de 588 m3/s[2]

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 739 millimètres annuellement, ce qui bien plus du double de la moyenne en France, à 300 mm/an. Le débit spécifique (Qsp) atteint 23,3 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche
  2. environ 4 % du module à 2,33 m3/s

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Solenzara (Y9600520) » (consulté le 15 novembre 2008)
  2. a b c d e f g et h Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Solenzara à Sari-Solenzara (Canniciu) (Y9605230) » (consulté le 23 juin 2011)
  3. a et b « Le Comité de bassin de Corse », sur www.eaurmc.fr (consulté le 11 février 2017)
  4. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 18 juillet 2010)
  5. a et b Office de tourisme de la Côte des Nacres, « Port de plaisance de la Cote des Nacres » (consulté le 18 juillet 2010)
  6. mairie de Sari-Solenzara, « Port de plaisance » (consulté le 18 juillet 2010)
  7. Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Cannone à Quenza (DFCI) (1981-1987) (Y9605410) » (consulté le 10 février 2012)
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :