Batailler (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Batailler
Le Batailler, à proximité de son embouchure, au Lavandou.
Le Batailler, à proximité de son embouchure, au Lavandou.
Situation du Canton de Collobrières dans le Var
Situation du Canton de Collobrières dans le Var
Caractéristiques
Longueur 10,8 km [1]
Bassin 87 km2
Bassin collecteur Batailler
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial méridional
Cours
Source au lieu-dit Rayac
· Localisation Bormes-les-Mimosas
· Altitude 437 m
· Coordonnées 43° 10′ 56″ N, 6° 18′ 41″ E
Embouchure la Méditerranée
· Localisation Le Lavandou
· Altitude 0 m
· Coordonnées 43° 07′ 51″ N, 6° 21′ 55″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Val de Guillen, Maudroune, Ruisseau du Lavandou[réf. nécessaire]
· Rive droite vallons de l'Angueiroun et du Niel
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Var
Arrondissement Toulon
Canton Collobrières
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur
Principales localités Bormes-les-Mimosas, le Lavandou

Sources : SANDRE:Y5400520, Géoportail

Le Batailler est un petit fleuve côtier du Var en région Provence Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le confluent du canal des Anglades [2]et du Batailler près de la plage du Lavandou

De 15,0 km[1], il naît à 2 km au nord-ouest du Col de Gratteloup (200 m), sur la commune de Bormes-les-Mimosas, à 437 m d'altitude, au lieu-dit Rayac[3].

Son cours, au début parallèle à celui du Pellegrin est presque entièrement compris sur le territoire de la commune de Bormes-les-Mimosas dont il traverse la partie sud, pour se jeter dans la Méditerranée, au niveau de la plage du Lavandou, entre le port de Bormes[4] et le port du Lavandou[5].

Il passe à proximité des lieux-dits de la Verrerie et de l'Angueiroun dont il reçoit le ruisseau[3].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Var, le Batailler traverse deux communes et un seul cantons :

Soit en termes de cantons, le Batailler prend source et a son embouchure dans le seul canton de Collobrières, dans l'arrondissement de Toulon.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Batailler a sept affluents référencés [1] et deux sous affluents connus:

  • Vallon de la Berle (Y5401020) (rg), 0,9 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon du Val de Guillen (Y5401060) (rg) 4,1 km sur Bormes-les-Mimosas.
    • Vallon de la Petite Berle (Y5401040) (rd) 1,4 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon de Maudroune (Y5401100) (rg) 2,4 km sur Bormes-les-Mimosas.
    • Vallon d'Entre la Colle (Y5401080) (rg) 2 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon de l'Agueiroun (Y5401120) (rd) 1,6 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon du Niel (Y5401140) (rd) 2,5 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon du Patelin (Y5401160) (rd) 1 km sur Bormes-les-Mimosas.
  • Vallon de Castellan (Y5401180) (rg) 2,6 km sur Bormes-les-Mimosas.
Acacia dealbata ou "Mimosa d'hiver"

Donc son rang de Strahler est de trois.

Il reçoit son principal affluent peu avant de rejoindre la Méditerranée au niveau du Lavandou à proximité du Théâtre de Verdure et du Golf.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Quasiment à sec toute l'année, il lui arrive de quitter son lit pour envahir certains territoires voisins dont le quartier éponyme du Batailler, à proximité de la Favière[3] lors de précipitations importantes.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le Batailler traverse Bordes-les-Mimosas, le plus beau village fleuri de France[note 1],[6], avec soixante espèces de mimosa, un jardin exotique et deux parcs totalisant plus de 10 000 m2 de superficie soit un hectare.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. récompensé par le label "4 fleurs"

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Batailler (Y5400520) » (consulté le 15 février 2014).
  2. « Syndicat Intercommunal de Prévention des Inondations (S.I.P.I) - Mairie du Lavandou », Mairie du Lavandou (consulté le 19 juillet 2017).
  3. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 8 mai 2011).
  4. « Bormes-les-Mimosas », sur nautisme.lefigaro.fr (consulté le 15 février 2014).
  5. « le Port du Lavandou », sur www.ot-lelavandou.fr (consulté le 15 février 2014).
  6. « Bormes, le plus beau village fleuri de France », sur www.bormeslesmimosas.com/fr (consulté le 15 février 2014)