Autoroute A43 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A43.
Autoroute A43
Cartouche de la route
Image illustrative de l'article Autoroute A43 (France)
L'A43 à 1 km du Guiers et de son entrée en Savoie.
Le Mont Tournier et la chaîne de l'Épine visibles ici seront tour à tour traversés par les tunnels de Dullin et de L'Épine.
Carte de la route.
Autres dénominations L'autoroute Alpine
Autoroute de la Maurienne
Historique
Ouverture 1972 – 2001
Caractéristiques
Longueur 185 km
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest Lyon
Intersections A46 à Saint-Priest
A432 à Saint-Laurent-de-Mure
A48 à Cessieu
A41 à La Motte-Servolex puis à Francin
A430 à Aiton
A32 (Italie) à Bardonecchia
Extrémité sud-est Poste de frontière sous le tunnel du Fréjus
Réseau Autoroute française, également E70
Territoire traversé
1 région Auvergne-Rhône-Alpes
4 départements et collectivités territoriales Métropole de Lyon, Rhône, Isère, Savoie
Villes principales Lyon, Bourgoin-Jallieu, La Tour-du-Pin, La Motte-Servolex, Chambéry, Modane
Exploitation
Concessionnaire AREA et SFTRF

En France, l'autoroute A43, aussi appelée autoroute alpine et autoroute de la Maurienne, relie Lyon à Modane pour rejoindre le tunnel du Fréjus en direction de l'Italie. Elle divisée en deux sections, nord et sud, séparées par la RN 201 au niveau de Chambéry. Le début du tronçon sud est commun avec l'A41.

Mise en service entre 1972 et 2001, l'A43 est gérée par l'AREA et la SFTRF.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • 2×2 voies
  • 2×3 voies entre le boulevard périphérique de Lyon et l'A46 puis entre la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier et l'A48 (34 km)
  • 2×4 voies entre l'A46 et l'A432 (7 km)
  • 2×4 voies entre l'A432 et la barrière de péage de Saint-Quentin-Fallavier (7 km)
  • 208 kilomètres de longueur
  • Aires de service

Historique[modifier | modifier le code]

Une courte section entre l'avenue Jean Mermoz et le boulevard périphérique de Lyon a été démolie et remplacée par un boulevard à 2×2 voies dont la vitesse est limitée à 50 km/h. L'échangeur entre l'A43 et le boulevard Pinel a été remplacé par un carrefour à feux tricolores, en croix, à une voie de circulation, et non plus un carrefour giratoire, afin de faire ralentir les automobilistes à l'entrée de Lyon[1].

Ce viaduc marquant le début de l'autoroute a été démoli à l'occasion des travaux de requalification de l'entrée est de l'agglomération lyonnaise avec ses 85 000 véhicules par jour franchissant le secteur[2],[3].

Sorties[modifier | modifier le code]

Section de Lyon à l'A46[modifier | modifier le code]

Le raccord entre l'A43 et le boulevard périphérique de Lyon utilise un système d'échangeur complexe.

Section de l'A46 à Chambéry[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du péage de Saint-Quentin-Fallavier
L'échangeur vers la D921 et le lac d'Aiguebelette
L'échangeur vers la D921 et le lac d'Aiguebelette.
Près du tunnel sous l'Épine en direction de Lyon
Direction Lyon à moins d'1 km de l'entrée du tunnel sous l'Épine.

Tronçon commun A43/A41/RN 201[modifier | modifier le code]

La route nationale 201
La RN201 sortant du Tunnel des Monts et continuant en direction des A43 et A41 Sud.
  •  Échangeur entre A43 et RN 201 : Albertville, Grenoble, Turin, Chambéry, La Motte-Servolex
  • Autoroute F (fin).svg Fin d'autoroute
  • Sortie 13 RN 201 Aix-les-Bains / Aéroport à 88 km : Aix-les-Bains, Aéroport
  • Sortie 14 La Motte-Servolex à 90 km : La Motte-Servolex
  • Sortie 15 Chambéry-centre (échangeur de la Boisse) à 91 km : Chambéry-centre, Valence, Lyon par les Échelles, Chambéry-le-Haut, Cognin, Massif de la Chartreuse
  • Sortie 16 La Cassine à 92 km : Chambéry-La Cassine
  • Sortie 17 Bassens à 94 km : Bassens
  • Sortie 18 Chambéry-centre à 95 km : Chambéry, Albertville/Grenoble/Montmélian par RD, Barberaz, Aéroport de Challes-les-Eaux, Massif des Bauges
  • Sortie 19 La Ravoire à 96 km : La Ravoire
  • SC17.svg Début statut autoroutier de l'A43 (toujours en tronc commun avec l’A41)
  • Sortie 20 Saint-Badolph à 99 km : Saint-Baldoph, Challes-les-Eaux
    • Aires de service Le Granier (sens Chambéry-Italie), L'Abis (sens Italie-Chambéry)
  • Péage Gare de Péage de Chignin
  • Sortie 21 Chignin à 102 km : Chignin, Les Marches
  •  Échangeur entre A43 et A41 : l’A41 sud permet de rejoindre Grenoble.

Tronçon de l'A41 à l'Italie[modifier | modifier le code]

Autoroute à Montmélian
L'A43 à Montmélian, devant le Mont-Blanc.
Séparation des autoroutes A43 et A430
Séparation A43-A430 pour la Tarentaise.
Extrémité de l'autoroute
Extrémité de l'autoroute : tunnel du Fréjus vers l'Italie.

Ouvrages d’art[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

  • Bouchons fréquents entre Lyon et Chambéry (surtout en vacances d’hiver).
  • Ralentissements à la bifurcation A41 (depuis Annecy) – A43 (depuis Chambéry).
  • Bouchons entre l’A430 et le tunnel du Fréjus.

Croisements autoroutiers[modifier | modifier le code]

Jonction des autoroutes A41 et A43
L'A41 joint l'A43 à Chignin.

Départements traversés[modifier | modifier le code]

L'autoroute A43 traverse 3 départements et une métropole à statut de collectivité territoriale, assimilée à un département.

La liste suivante répertorie les villes desservies et les sites remarquables à proximité de l'autoroute.

Métropole de Lyon
Rhône
  • Aéroport Lyon-Saint-Exupéry (par autoroute A432)
Isère
Savoie

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]