Autoroute A8 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A8 et La Provençale.
Autoroute française A8
A8
Image illustrative de l'article Autoroute A8 (France)
Viaduc du Rank vu de Gorbio
Carte de l’autoroute A 8
Autres dénominations La Provençale
Historique
Ouverture à partir de 1961
Caractéristiques
Longueur 223 km
Direction ouest/est
Extrémité ouest A7 E714 Coudoux
Intersections A51 à Aix-en-Provence
A52 à proximité de Fuveau
A57 au Cannet des Maures
DN7 à Puget-sur-Argens
D6085 à Cannes
D6202 à Nice-Saint-Augustin
A500 à proximité de Monaco
Extrémité est Frontière Franco-Italienne entre Menton et Vintimille Drapeau de l'Italie Italie
Villes principales Aix-en-Provence, Fréjus, Cannes/Mougins, Nice, Monaco, Menton
Réseau Autoroute française, également E74 E80
Territoire traversé
1 région Provence-Alpes-Côte d'Azur
3 départements Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes

En France, l’autoroute A8, dite la Provençale, relie Aix-en-Provence et l'A7 à la Côte d'Azur. Elle fait partie du réseau Autoroutes du Sud de la France (ASF) entre La Fare au sud de Lançon-Provence (bifurcation A8 / A7) et Aix-en-Provence puis du réseau Estérel-Côte d'Azur-Provence-Alpes (ESCOTA) entre Aix-en-Provence et Menton (frontière italienne). Elle est longue de 223 km[1].

Radio Vinci Autoroutes (107.7 FM) fonctionne sur l'A8 réseau ESCOTA. L'A8 fait partie sur le réseau ASF-ESCOTA de la zone EST.

Tracé[modifier | modifier le code]

L'A8 est reliée à l'A7 à l'ouest d'Aix-en-Provence, à La Fare-les-Oliviers. Dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, elle dessert les villes d'Aix-en-Provence, Fréjus, Saint-Raphaël, Cannes, Antibes, Nice, Monaco et Menton avant de franchir la frontière où elle devient l'A10 en Italie. Elle traverse les massifs de la Sainte-Baume et des Maures entre Aix-en-Provence et Fréjus et le massif de l'Esterel entre Saint-Raphaël et Cannes. Surplombant la grande corniche, elle offre de vastes panoramas sur la mer entre Nice et Menton.

Aménagement[modifier | modifier le code]

  • 2×3 voies de Coudoux (jonction avec l'A7) à Cagnes-sur-Mer.
  • 2×4 voies de Cagnes-sur-Mer à Saint-Laurent-du-Var (entrée de l’agglomération niçoise).
  • 2×3 voies entre les sorties 50 (Nice – Promenade des Anglais) et 51 (Nice Saint-Augustin).
  • 2×3 voies ou 2x2 ou 2+3 voies dans la traversée sud des Alpes de Nice Saint-Augustin à la frontière italienne, 15 tunnels jalonnent cette portion très technique. La vitesse est limitée à 90 km/h dans les tunnels (70 km/h pour les poids-lourds).

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Création de la société Escota qui aura en charge la totalité des tronçons entre Aix-en-Provence et la frontière italienne.
  • 1957 : Lancement des travaux de construction de l'Autoroute de l'Estérel.
  • 2 décembre 1959 : destruction totale du pont sur le Reyran suite à la rupture du Barrage de Malpasset.
  • 1961 : Ouverture des tronçons à péage de Fréjus à Mandelieu-la-Napoule puis jusqu'à Cagnes-sur-Mer (cas unique de voie payante à cette époque en France…) près de Nice, introduction des premiers tickets de transit perforés.
  • 1966 : L'Autoroute de l'Estérel devient A 8 en application du système de numérotation entrant en vigueur.
  • 1969 : Ouverture du tronçon à péage entre Roquebrune et la frontière italienne (première connexion internationale autoroutière payante depuis la France...). Une chaussée seulement est ouverte et son utilisation est interdite aux poids-lourds jusqu'à l'année suivante, lorsque celle-ci est effectivement doublée. Cette portion ainsi que ses prolongements postérieurs furent initialement numérotés A 53.
  • 1970 : Ouverture de la déviation d'Aix-en-Provence concédée à Escota qui demeurera l'une des rares sections sans péage sur le tracé de l'A 8.
  • 1972 : Ouverture de la bifurcation entre l'A7 et l'A 8 dite Croix de Coudoux ainsi que de la liaison vers Aix-en-Provence toutes deux concédées à la S.A.V.R. (devenue A.S.F. l'année suivante...), prolongement de la section historique de l'A 8 entre Fréjus et Le Luc.
  • 1973 : Le second nom de La Provençale est attribué à l'autoroute A 8.
  • 1981 : Ouverture du dernier tronçon sur le contournement de Nice mais le doublement des voies entre cette agglomération et l'échangeur de La Turbie ne fut achevé qu'à la fin de la décennie.
  • 1982 : Suite à une réforme nationale de la numérotation, l'autoroute A 53 desservant toute la Corniche est intégrée à l'A 8 (cette appellation n'existe plus sur le réseau autoroutier français actuel...).

Sorties et échangeurs[modifier | modifier le code]

Kilométrage : km 0 de l’A7, incluant les projets[2]

  •  Échangeur entre A7 et A8
  • sortie 28 Coudoux : Coudoux, La Fare-les-Oliviers (depuis Aix-en-Provence – embranchement vers RD 19) et embranchement vers A7 : Aéroport Marseille-Provence
  • Aires de repos de Ventabren sud (sens Lyon-Nice), de Ventabren nord (sens Nice-Lyon)
  • sortie 29 Aix-Ouest à 16 km : Aix-en-Provence (ouest), Aix-Jas-de-Bouffan, -Encagnane, Les Milles
  •  Échangeur entre A51, RN 296 et A8 : A 51 Gap ; Avignon par RD 7n (interdit +26t)
  • sortie 30/30a/30b à 19 km : Aix-en-Provence (pont de l'Arc), Les Milles, Luynes
  • sortie 31 à 22 km : Aix-Val-Saint-André, Fréjus-Saint-Raphaël par RD 96
  • BAB-Grenze.svg Péage d'Aix-en-Provence (à système ouvert)
  • sortie 32 à 27 km : RD 7n, Fuveau, Trets, Rousset, Meyreuil, Gardanne par RD 6
  •  Échangeur entre A52 et A8 : Aubagne, Toulon par A50, Marseille-Est par A50
  • Aire de service de Rousset (sens Nice-Lyon)
  • Aire de service de L'Arc (sens Lyon-Nice)
  • sortie 33 à 47 km : Rousset, Pourrières, Trets
  • Aire de repos de Saint-Hilaire (sens Nice-Lyon)
  • Aire de repos de Barcelone (sens Lyon-Nice)
  • sortie 34 à 58 km : Barjols, Tourves, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Auriol
  • Aire de service des Terrasses de Provence (dans les deux sens)
  • sortie 35 à 74 km : Le Val, Brignoles
  • Aires de repos de Roudaï (sens Lyon-Nice), de Candumy (sens Nice-Lyon)
  •  Échangeur entre A57 et A8 : Toulon, Le Muy, Hyères par A570
  • Aires de service de Vidauban sud (sens Lyon-Nice), de Vidauban nord (sens Nice-Lyon)
  • sortie 36 à 117 km : golfe de Saint-Tropez, Draguignan, Sainte-Maxime, Vidauban, Les Arcs, le Muy
  • Aire de repos de Jas Pellicot (sens Lyon-Nice) et Aire de service du Canaver (sens Nice-Lyon)
  • sortie au niveau de Roquebrune sur Argens en projet
  • sortie 37 à 129 km : Fréjus-quartiers ouest, Puget-sur-Argens
  • sortie 38 à 133 km : Fréjus, Saint-Raphaël
  • BAB-Grenze.svg Péage de Capitou (à système ouvert)
  • Aire de service de l'Estérel (sens Lyon-Nice)
  • sortie 39 à 146 km : Fayence, Les Adrets-de-l'Estérel
  • sortie 40 Mandelieu à 157 km : Théoule-sur-Mer, Mandelieu-la-Napoule, La Napoule
  • sortie 41 La Bocca à 159 km : Mandelieu-Est, Cannes-Ouest/-La Bocca (ex-Cannes Ouest, appellation éphémère durant les années 90)
  • sortie 42 Mougins à 165 km : Grasse, Le Cannet, Cannes, Mougins ou échangeur de Mougins par RD 6185 et/ou RD 6285
  • Aire de repos du Piccolaret (sens Lyon-Nice)
  • Aires de service des Bréguières sud (sens Lyon-Nice), des Bréguières nord (sens Nice-Lyon)
  • Pas de sortie 43
  • sortie 44 à 171 km : Antibes, Sophia Antipolis, Vallauris, Golfe Juan
  • BAB-Grenze.svg Péage d'Antibes (à système ouvert)
  • Sortie 45 (en projet)
  • sortie 46 Bouches du Loup à 178 km : Bouches du Loup / Villeneuve-Loubet-Plage
  • sortie 47 Villeneuve-Loubet à 179 km : Villeneuve-Loubet Centre, Vence, Cagnes-sur-Mer
  • sortie 48 Cagnes à 181 km : Vence, Cagnes-sur-Mer
  • sortie 49 à 185 km : Saint-Laurent-du-Var
  • sortie 50 Nice – Promenade des Anglais à 186 km : Nice-centre
  • sortie 51 Nice – Saint-Augustin à 186 km : M.I.N., Centre Administratif, Nice-Saint-Augustin
  • sortie 51.1 Carros à 188 km : Carros, Digne, Grenoble échangeur avec la RD 6202bis (2012) - actuellement uniquement sortie dans le sens Antibes-Nice - Entrée et autre sens encore en projet.
  • sortie 52 à 190 km : Carros, Nice (Saint-Isidore) par RD 2209, Grenoble, Digne-les-Bains par RD 6202
  • BAB-Grenze.svg Péage de Nice (à système ouvert)
  • Pas de sortie 53
  • sortie 54 Nice-nord à 198 km : Nice-Quartiers Nord
  • sortie 55 Nice-Est à 200 km : Nice (l'Ariane), Port, La Trinité
  • sortie 56 Monaco à 207 km : Monaco (embranchement A500), Beausoleil, Cap d'Ail
  • BAB-Grenze.svg Péage de la Turbie (à système ouvert) + sortie 57 La Turbie à 208 km : La Turbie, Roquebrune-Cap-Martin
  • Aire de service de La Scoperta (sens Nice-Lyon)
  • Aire de service de Beausoleil (sens Lyon-Nice)
  • sortie 58 Roquebrune à 213 km : Roquebrune-Cap-Martin, Èze, La Turbie
  • sortie 59 Menton à 220 km : Menton, Sospel

Drapeau de la France France / Drapeau de l'Italie Italie limite d'état située sous un tunnel. Plateforme douanière située sur le territoire italien. Territoire italien : Autostrada A10 Italia.svg Autoroute italienne A10

Routes Européennes[modifier | modifier le code]

L'A8 est aussi l'E80 sur tout son parcours : de l'Italie à la jonction avec l'A7 ; E74 de Nice à l'Italie.

Circulation[modifier | modifier le code]

Le trafic est dense toute l'année et proche de la saturation en juillet et en août (un des plus forts de France entre Antibes et Nice). Au franchissement du Var à Nice-Ouest, l'écoulement de véhicules est équivalent au Périphérique Parisien. L'autoroute est régulièrement fermée sur une partie du tronçon Nice-Menton à cause d'éboulements rocheux sur la chaussée. Les tronçons traversant les Maures et l'Esterel sont soumis aux risques de feu de forêt, importants en été.

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

(uniquement les lieux à bouchons et les pentes dangereuses):

Dans le sens Aix-Italie

  • Sortie 42 : Cannes-Mougins : cette sortie est très fréquentée et débouche sur un rond-point, ce qui occasionne fréquemment le blocage de la voie de droite par les véhicules.
  • Sortie 47 : trafic dense à hauteur de la sortie Villeneuve-Loubet Centre. En effet, la bretelle de sortie débouche sur une route avec un passage de deux voies à une voie avec trafic dense, ce qui occasionne souvent le blocage de la bande d'arrêt d'urgence sur un long trajet par les véhicules, dangereusement proches aux voitures et camions qui circulent sur la voie de droite.
  • Sorties 49 et 50 : le trafic est très dense, et l’autoroute sert alors de rocade.
  • Descente dangereuse à l'approche du Luc-en-Provence avec une pente à 6 %, vitesse limitée à 110 km/h pour les voitures et 70 km/h pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes.
  • Descente dangereuse entre les sorties 39 et 40, vitesse limitée à 110 km/h et avec pas moins de 2 radars automatiques pour contrôler la vitesse des usagers.

Dans le sens Italie-Aix :

  • entre les échangeurs 52 et 49, le trafic est dense.
  • Sortie 44 et 42 bouchon aux heures de pointe avec voie de droite bloquée.
  • Descente dangereuse formant un virage à droite limitée à 90 km/h sans grande visibilité, donnant sur la sortie 42 avec potentiellement la voie de droite bloquée par les véhicules voulant sortir

Au niveau d’Aix-en-Provence : Bouchons surtout en vacances.

Dans les Alpes Maritimes : La vitesse est limitée à 110 km/h maximum sur la portion d'autoroute située dans les Alpes Maritimes, dans les deux sens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Itinéraire en voiture A8 (Coudoux) > A8 (limite France-Italie)
  2. [PDF] Panneaux directionnels de l’A8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Autoroute A8 (France).

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]