Route nationale 543

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La route nationale 543, ou RN 543, est depuis 2000, le numéro de la partie française de la route nationale traversant le tunnel du Fréjus[1].

Ancien numéro[modifier | modifier le code]

Route nationale 543
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 543
Le Pont de Cadenet
Historique
Ouverture
Déclassement  D 943  /  D 543 
Caractéristiques
Longueur 107 km
Direction nord / sud
Extrémité nord D942 à Sault
Intersections D 2 à Saint-Saturnin-lès-Apt
D 900 à Apt
D 36 près de Bonnieux
D 973 à Cadenet
D 561 près de La Roque-d'Anthéron
D 15 à Rognes
D 7n à Lignane
D 10 près d'Éguilles
D 65 à Saint-Pons
D 9 près de Cabriès
D 6 à Plan de Campagne
Extrémité sud D 8n à Septèmes-les-Vallons
Réseau Ancienne route nationale
Infrastructure routière départementale de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône
Territoire traversé
1 région Provence-Alpes-Côte d'Azur
2 départements Bouches-du-Rhône, Vaucluse
Villes principales Apt

Auparavant, la RN543 était une route nationale reliant Sault à Septèmes-les-Vallons, au nord de Marseille.

Histoire[modifier | modifier le code]

La RN 543 a été créée le par transformation du GC 38 des Bouches-du-Rhône et du GC 62 de Vaucluse. À la suite de la réforme de 1972, elle a été déclassée le en RD 943 en Vaucluse et le en RD 543 dans les Bouches-du-Rhône.

Depuis, le nom de RD 943B a été donné à la rocade ouest d'Apt.

Ancien tracé[modifier | modifier le code]

Au départ de Sault, la RN 543 se dirige plein sud et s'élève doucement en traversant le plateau de Vaucluse. À Fontjouvale, elle pénètre dans le parc naturel régional du Luberon qu'elle traversera jusqu'au franchissement de la Durance. Après s'être dirigée vers l'est pour passer par Saint-Saturnin-lès-Apt, elle reprend sa direction méridienne, traverse le Calavon à Apt puis s'élève pour la montagne du Luberon qu'elle franchit au col du Pointu (499 m). Elle entame alors une longue descente sinueuse le long de l'Aigue Brun dans la combe de Lourmarin. À la sortie de Cadenet, elle franchit le canal de Cadenet puis la Durance et le canal EDF par le pont de Cadenet et rentre alors dans les Bouches-du-Rhône. Elle franchit ensuite le canal de Provence, longe le bassin de Saint-Christophe par l'est, franchit la chaîne de la Trévaresse puis l'ancien canal du Verdon. Elle franchit la Touloubre après avoir traversé Lignane. Elle franchit la chaîne d'Éguilles dans le bourg du même nom, croise l'Arc à Saint-Pons, passe à Plan de Campagne, croise plusieurs fois la voie ferrée de la ligne Lyon-Perrache - Marseille-Saint-Charles (via Grenoble) et retrouve la RN 8 à la sortie de Septèmes-les-Vallons.

De Sault à Septèmes-les-Vallons (D 943 & D 543)[modifier | modifier le code]

Localité ou lieu-dit PK Nom actuel
Sault (km 0) D 943
Saint-Jean de Sault, commune de Sault (km 7)
Fontjouvale, commune de Saint-Saturnin-lès-Apt (km 22)
Saint-Saturnin-lès-Apt (km 28)
Apt (km 37)
Les Tourettes, commune d'Apt (km 42)
Col du Pointu (499 m) (km 49)
Lourmarin (déviée) (km 59)
Cadenet (km 63)
Pont de Cadenet (sur la Durance) (Limite VaucluseBouches-du-Rhône) (km 66) D 943 / D 543
Rognes (km 72)
Lignane, commune d'Aix-en-Provence (km 82)
Éguilles (km 85)
Saint-Pons, commune d'Aix-en-Provence (km 93)
Calas, commune de Cabriès (km 99)
Plan de Campagne, commune des Pennes-Mirabeau (km 104)
Septèmes-les-Vallons (km 107) D543

Place dans le réseau[modifier | modifier le code]

La RN 543 avait une place secondaire dans le réseau des routes nationales d'avant les années 1970. Du fait de son parcours relativement court, elle ne croisait que six autres routes nationales :

Tourisme[modifier | modifier le code]

La RN 543 traversait le parc naturel régional du Luberon entre Fontjouvale et le pont de Cadenet. Cet itinéraire relativement peu roulant était en revanche pittoresque, en particulier à la sortie de Sault, dans la descente sur Saint-Saturnin-lès-Apt, dans les traversées du Luberon et de la chaîne de la Trévaresse, le long du bassin de Saint-Christophe et enfin entre Éguilles et Saint-Pons. Les principales attractions touristiques situées sur la route ou à très courte distance sont :

Références[modifier | modifier le code]