Autoroute A69 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Autoroute A69
Cartouche de la route
Historique
Ouverture 2024
Caractéristiques
Longueur 62 km
Extrémité ouest A68 à Castelmaurou
Extrémité est N112 à Castres
Réseau Autoroute française
Territoire traversé
1 région Occitanie
2 départements Haute-Garonne, Tarn

L'autoroute A69 est une autoroute en projet qui consiste à relier l'A68 (sortie 2) à la rocade de Castres par une liaison autoroutière à 2 × 2 voies entre Castres (81) et Verfeil (31) sur une longueur d'environ 54 km.

La section est finalement déclarée d'utilité publique en juillet 2018[1], elle sera payante et concédée à ASF.

À sa mise en service, elle devrait intégrer une courte bretelle autoroutière, l'autoroute A680.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet d'autoroute entre Toulouse et Castres remonte aux années 2000.

En 1996 est ouverte l'A680, une bretelle de 8 km à 2x1 voies sans séparateur central, reliant l'A68 à la N126 et devant intégrer à terme l'autoroute A69.

En 2000 et en 2008, ouvrent respectivement les déviations de Soual et de Puylaurens, deux voies rapides qui seront intégrées à la future autoroute et donc normalement rendues payantes.

Présentation du projet[modifier | modifier le code]

Son parcours[modifier | modifier le code]

Tracé prévu[2] :

  •  Échangeur entre A68 et A69
  • Sortie 2 Gragnague à 1 km (de et vers l'A68) : Gragnague (déjà ouvert sur l'A680)
  • Sortie 3 Verfeilkm : Verfeil, Lavaur (actuellement,  Carrefour giratoire entre A680/N 126 et N 112 (Toulouse par RD, Lavaur) et fin de l'A680) + début de la section gratuite
  • Sortie 4 Verveil-est à 11 km (de et vers l'A68) : Castres par RD (en projet) + fin de la section gratuite
  • Péage péage de Verfeil (à système fermé) à 13km
  • Sortie 5 Maurens-Scopont à 24 km : Vendine, Toulouse (par RD), Cuq-Toulza (en projet)
  • Aire de repos Cambon-lès-Lavaur (dans les deux sens)
  • Sortie 6 Puylaurens à 41 km : Puylaurens, Saint-Sernin-lès-Lavaur, Revel (déjà ouvert)
  • Sortie 7 Soual à 52 km : Soual, Semalens, Saix (actuellement,  Carrefour giratoire entre N 126 et D 926 (Soual))
  • Viaduc sur l'Agout + Péage Péage de Castres (à système fermé)
  • Sortie 8 Castres/Saint-Palais à 61 km : Castres (actuellement  Carrefour giratoire entre A69, Route nationale 126 (Castres) et  Échangeur entre N 112/D 1012 et A69)
  •  Échangeur entre N 112/D 1012 et A69 à 62 km

Controverses[modifier | modifier le code]

Les associations collectif RN126 et PACT ("Pas d'Autoroute Castres Toulouse") critiquent le projet d'autoroute et dénoncent l'impact écologique, les actuelles voies rapides gratuites qui deviendront payantes une fois intégrées à l'autoroute et le prix du péage[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2018-638 du 19 juillet 2018 déclarant d'utilité publique les travaux de création d'une liaison à 2 × 2 voies entre Castres (Tarn) et Verfeil (Haute-Garonne), conférant le statut autoroutier à la liaison nouvellement créée.
  2. Émile Gaubert et J-M. Guilbert, « Castres-Toulouse : autoroute ou 2x2 voies en débat ce soir à Revel », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  3. Pierrick Merlet, « Autoroute Toulouse-Castres : trois recours vont être déposés », La Tribune,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]