Chamoux-sur-Gelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chamoux (homonymie).

Chamoux-sur-Gelon
Chamoux-sur-Gelon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Canton Saint-Pierre-d'Albigny
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Savoie
Maire
Mandat
René Aguettaz
2014-2020
Code postal 73390
Code commune 73069
Démographie
Population
municipale
924 hab. (2015 en augmentation de 5 % par rapport à 2010)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 00″ nord, 6° 12′ 59″ est
Altitude Min. 287 m
Max. 1 052 m
Superficie 10,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de la Savoie
City locator 14.svg
Chamoux-sur-Gelon

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de la Savoie
City locator 14.svg
Chamoux-sur-Gelon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chamoux-sur-Gelon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chamoux-sur-Gelon
Liens
Site web chamoux-sur-Gelon.fr

Chamoux-sur-Gelon est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Shamou (graphie de Conflans) ou Chamoux (ORB)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre 1600, pendant la guerre franco-savoyarde, le roi Henri IV loge à Chamoux et toute l'armée passe l'Isère sur des bateaux[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la Communauté de communes Cœur de Savoie. Elle appartient au Territoire du Cœur de Savoie, qui regroupe une quarantaine de communes de la Combe de Savoie et du Val Gelon[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
maire en 1880 ? Eugène Ernest Rémi Dutrait   Juge de paix du Canton d'Aiguebelle
mars 2001 en cours
(au avril 2014)
René Aguettaz ... ...

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 924 habitants[Note 1], en augmentation de 5 % par rapport à 2010 (Savoie : +3,19 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
8027798991 1301 4091 4271 5101 5271 452
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 3951 4531 3051 2971 2751 2071 0941 022952
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
808745742751729648662585518
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2015 -
600639678797814831898924-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Verdon ou Château Vieux ; dominant la gorge du Nant Montendry, sur le vieux chemin, ruines du premier château de Chamoux, attesté en l'an 1100.
  • Maison forte de Villardizier ; au hameau éponyme, maison forte du XIIIe siècle. Il subsiste des détails des XIIIe, XIVe et XVe siècles, ainsi qu'une ouverture romane.
  • Château de Chamoux ; dans le bourg, château du XIIIe siècle. Le château fait l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques depuis le 19 juillet 1977[8].
  • Collégiale Sainte-Anne

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le Handball Club du Canton de Chamoux compte 130 licenciés[9].

Site réputé pour le parapente au lieu-dit « les Grangettes » (Montendry), atterrissage à Chamoux.

Possibilité de canyoning dans le Nant de Montendry.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michèle Brocard, Les châteaux de Savoie, Cabédita, (ISBN 9782882951427), p. 100.
  • Élisabeth Sirot, Noble et forte maison - L'habitat seigneurial dans les campagnes médiévales du milieu du XIIe au début du XVIe, Editions Picard, (ISBN 9782708407701), p. 133

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 20
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  2. Pièces fugitives pour servir à l'Histoire de France T1 seconde partie par Charles de Baschi marquis d'Aubais p. 36
  3. Direction départementale des Territoires de la Savoie, « Territoire du Coeur de Savoie », sur le site de la Direction départementale des Territoires - observatoire.savoie.equipement-agriculture.gouv.fr (consulté en juin 2018), Observatoire des Territoires de la Savoie.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Château de Chamoux », notice no PA00118247, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Site du handball club du canton de Chamoux