Autoroute A85 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A85.

Autoroute A85
Cartouche de la route
Carte de la route.
Historique
Ouverture de 1997 à 2007
Caractéristiques
Longueur 206 km
Direction ouest / est
Extrémité ouest A11 E50 à Corzé
Intersections A10 E5 à Veigné
Extrémité est A71 E9 à Theillay (Loir-et-Cher), près de Vierzon (Cher)
Réseau Autoroute française, également E60 E604
Territoire traversé
2 régions Pays de la Loire, Centre-Val de Loire
3 départements Maine-et-Loire, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher
Villes principales Saumur, Tours, Romorantin-Lanthenay

L'autoroute A85 est une autoroute qui relie l'A11 (Angers) à l'A71 (Vierzon, Cher, plus précisément Theillay en Loir-et-Cher) via le sud de Tours. Elle est longue de 206 km avec un tronçon gratuit entre Tours et Langeais. Elle possède 2×2 voies tout le long de son parcours sauf sur certains viaducs où elle est réduite à 2×1 voies. Une section de l'A85 fait partie du grand contournement de Paris. Cette autoroute est couverte par Radio VINCI Autoroutes (107.7FM).

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier tronçon de cette autoroute a été mis en service en 1997, reliant la barrière de péage de Corzé, au nord d'Angers (autoroute A11), à Bourgueil (Indre-et-Loire).

En 2001 la section est entre l'autoroute A71 et Villefranche-sur-Cher est ouverte à la circulation, prolongée jusqu'à Saint-Romain-sur-Cher en 2003. Parallèlement, le tronçon DruyeJoué-lès-Tours est mis en service en 2002, suivi par le franchissement de la Loire jusqu'à l'ouest de Langeais en 2003[1].

Le tronçon BourgueilLangeais est inauguré 29 janvier 2007[1]avec 7 mois d'avance sur le dernier planning. En effet, le démarrage des travaux aura énormément tardé (DUP annulée) pour des raisons environnementales (passage controversé de l'autoroute à travers un site protégé). Avec la mise en service de ce tronçon, la liaison autoroutière Tours-Angers est enfin achevée.

La dernière section de l'A85, longue de 63 km entre Druye et Saint-Aignan-sur-Cher, est mise en service le 18 décembre 2007[2] avec 1,5 à 4,5 mois d'avance selon les deux sous-sections. Passant bien au sud de Tours, elle rend « obsolète » la section Druye – Joué-lès-Tours mise en service en 2003 et qui a donc été déclassée en voie express (numérotée RN 851)[3] puis transférée au département d'Indre-et-Loire sous le nom de RD 751.

Échangeurs[modifier | modifier le code]

  •  Échangeur entre A85 et A11 : Nantes, Angers ↔ Paris, Le Mans
  • Péage Péage de Corzé (à système fermé) - uniquement depuis / vers Nantes, Angers (section Angers gratuite)
  • Sortie 1 Fontaine-Guérin – villes desservies : Beaufort-en-Vallée
    • Aires de service Longué - la Couaille (sens Angers-Vierzon), Longué - les Cossonnières (sens Vierzon-Angers)
  • Sortie 2 Longué-Jumelles – villes desservies : Baugé, Longué-Jumelles
  • Sortie 3 Vivy – villes desservies : Vernantes, Saumur
    • Aires de repos Chouzé-sur-Loire (sens Angers-Vierzon), Saint-Nicolas-de-Bourgueil (sens Vierzon-Angers)
  • Sortie 5 Bourgueil – villes desservies : Chinon, Bourgueil
  • Péage Péage de Restigné (à système fermé)
  • Début section gratuite
  • Sortie 7 Cinq-Mars-la-Pile – villes desservies : Langeais
  • Viaducs du Vieux Cher et de la Loire
  • Sortie 8 Vallères – villes desservies : Lignières-de-Touraine, Villandry
    • Aire de service des Jardins de Villandry (dans les deux sens)
  • Sortie 9 Druye – villes desservies : Monts, Azay-le-Rideau, Chinon
  • Sortie 9.1 Druye – villes desservies : Tours, vers A10 (Paris) uniquement en sortie depuis / entrée vers Angers (demi échangeur)
  • Fin section gratuite
  •  Échangeur entre A85 et A10 : Bordeaux, Poitiers, Châtellerault ⇔ Paris, Orléans, Le Mans, Tours
  • Péage Péage de Veigné (à système fermé)
  • Sortie 10 Esvres – villes desservies : Châteauroux, Loches, Cormery, Montbazon, Chambray-lès-Tours, Esvres
    • Aire de service du Val du Cher (dans les deux sens)
  • Sortie 11 Bléré – villes desservies : Loches, Amboise, Montrichard, Chenonceaux, Bléré
    • Aires de repos La Canarderie (sens Angers-Vierzon), Le Bois de Faix (sens Vierzon-Angers)
  • France road sign C28-3.svg France road sign B14 (90).svg Viaduc sur le Cher
  • Panneau-C24a-2.svg France road sign B31.svg Fin du viaduc
  • Sortie 12 Saint-Romain-sur-Cher – villes desservies : Montrichard, Saint-Aignan
  • Sortie 13 Chémery – villes desservies : Contres, Selles-sur-Cher
    • Aire de service de Romorantin (dans les deux sens)
  • France road sign C28-3.svg France road sign B14 (90).svg Viaduc sur la Sauldre
  • Panneau-C24a-2.svg France road sign B31.svg Fin du viaduc
  • Sortie 14 Villefranche-sur-Cher – villes desservies : Blois, Romorantin-Lanthenay
    • Aires de repos Le Jarrier (sens Angers-Vierzon), La Grange Rouge (sens Vierzon-Angers)
  •  Échangeur entre A85 et A71 : Lyon, Clermont-Ferrand, Bourges, Vierzon ↔ Paris, Orléans

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Près de Langeais et d'Ingrandes, la vitesse est limitée à 90 km/h puisque certains viaducs ont été construits à minima par Cofiroute, c'est-à-dire en 2 × 1 voie seulement (ou une voie et une voie pour véhicules lents en montée). Le Cher (près de Mareuil) et la Sauldre (près de Romorantin-Lanthenay) sont également traversés par un viaduc à une seule voie par sens de circulation.

Les viaducs du Vieux Cher et de la Loire à Villandry, financés par le Conseil général d'Indre-et-Loire[4] et construits en 2003[1], avant l'autoroute, sont eux, à 2 × 2 voies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]