Autoroute A466 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoroute A466
Cartouche de la route
Carte de la route.
Historique
Ouverture 4 juillet 2015[1]
Caractéristiques
Longueur 4 km
Direction nord-est / sud-ouest
Extrémité nord-est A46 à Quincieux
Extrémité sud-ouest A6 aux Chères
Réseau APRR
Territoire traversé
1 région Auvergne-Rhône-Alpes
2 départements Métropole de Lyon, Rhône
Villes principales Lyon

L’autoroute A466 est un barreau autoroutier de 4 kilomètres qui relie les autoroutes A6 (aux Chères) et A46Quincieux et Ambérieux-d'Azergues) dans l'agglomération nord de Lyon.

L'A466 a ajouté une liaison jusqu'alors inexistante entre l'A6 dans le sens sud-nord et l'A46 dans le sens ouest-est et, inversement, entre l'A46 dans le sens est-ouest et l'A6 dans le sens nord-sud ; ce qui à terme (à l'horizon 2020 lorsque l'autoroute A89 sera reliée à l'A6) terminera la réalisation de l'axe autoroutier Bordeaux - Genève.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La bretelle d'accès à l'A466 depuis l'A46 (sens est-ouest)

Déclarée d’utilité publique le , elle est inscrite dans le contrat plan de 2009-2013 et est concédée à la société APRR[3] jusqu'en 2032[4].

Les travaux préliminaires sont réalisés en 2012 et la construction de l'autoroute en elle-même débute en 2013. Le coût de la construction de l'A466 est de 76 millions d'euros entièrement financés par la société APRR[2].

Le raccordement de l’A466 à l'A46 a nécessité en outre des travaux l'élargissement de 6 km de cette dernière (passage de 2x2 voies à 2x3 voies entre la bifurcation de l'A466 et l'échangeur de Neuville-Trévoux), d'un montant de 41 millions également financés par APRR[5]. Finalement, le coût cumulé de ces deux projets est de 117 millions[4].

L'autoroute a ouvert en juillet 2015 avec six mois d'avance sur le calendrier initial[6].

Itinéraire[modifier | modifier le code]

  •  Échangeur entre A46 et A466 (demi-échangeur), au km 3 de l'A46
  • BAB-Grenze.svg Gare de péage des Chères
  •  Échangeur entre A6 et A466 (demi-échangeur)

Trafic[modifier | modifier le code]

Le trafic est estimé à 11 000 véhicules par jour à l'horizon 2020[2],[7].

Tarif[modifier | modifier le code]

Le tarif en vigueur à compter du s'élève à 2,90 € pour les véhicules de classe 1, soit pour 36,04 km en amont et en aval de la nouvelle autoroute, 8 centimes du kilomètre selon APRR[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ouverture de l'autoroute A466 », sur le site internet de la société APRR, (consulté le 7 juillet 2015).
  2. a, b et c [PDF]« Plaquette de présentation de l'autoroute A466 », sur le site internet de la société APRR (consulté le 9 novembre 2014).
  3. « Séance du Sénat du 15 février 2011 », sur le site internet du Sénat (consulté le 9 novembre 2014).
  4. a et b « Transport et infrastructures : Derniers travaux avant l’ouverture de l’A466 au nord de Lyon », sur le site internet du magazine Le Moniteur, (consulté le 4 juillet 2015)
  5. [PDF]« Elargissement du contournement est de Lyon pour 41 millions d'euro », sur le site internet Lyon Entreprises (consulté le 5 juillet 2015).
  6. « A466-A46-A6 Plus direct, plus-pratique », sur le site internet de la société APRR, (consulté le 3 juillet 2015).
  7. « La liaison A6-A46 va faire son entrée dans le réseau autoroutier cet été », sur le site LyonMag, (consulté le 5 juillet 2015).
  8. « L'A466 accueille ses premiers véhicules », sur radioscoop.com, (consulté le 7 juillet 2015)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]