Agnès Firmin-Le Bodo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Agnès Firmin-Le Bodo
Illustration.
Agnès Firmin-Le Bodo en 2017.
Fonctions
Ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé
En fonction depuis le
(1 mois et 10 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Ministre François Braun
Gouvernement Borne
Prédécesseur Fonction créée
Présidente de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale
Législature XVIe (Cinquième République)
Prédécesseur Bruno Studer
Successeur Isabelle Rauch
Députée française

(5 ans, 1 mois et 14 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 7e de la Seine-Maritime
Législature XVe et XVIe (Cinquième République)
Groupe politique LC/UAI (2017-2020)
AE (2020-2022)
HOR (2022)
Prédécesseur Jean-Louis Rousselin
Successeur Agnès Carel
Conseillère départementale de la Seine-Maritime
En fonction depuis le
(7 ans, 4 mois et 12 jours)
Élection 29 mars 2015
Réélection 27 juin 2021
Circonscription Canton du Havre-5
Prédécesseur Anita Gilletta
Première vice-présidente du conseil départemental de la Seine-Maritime

(2 ans, 3 mois et 19 jours)
Président Pascal Martin
Successeur Blandine Lefebvre
Conseillère générale de la Seine-Maritime

(4 ans et 2 jours)
Élection 27 mars 2011
Circonscription Canton du Havre-4
Prédécesseur Agathe Cahierre
Biographie
Nom de naissance Agnès Le Bodo
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Le Havre (France)
Nationalité Française
Parti politique RPR (jusqu’en 2002)
UMP (2002-2015)
LR (2015-2017)
Agir (2017-2022)
Horizons (depuis 2021)
Diplômée de Université de Rouen
Profession Pharmacienne

Agnès Firmin-Le Bodo, née Le Bodo[1] le au Havre (Seine-Maritime), est une femme politique française, pharmacienne de profession.

Élue députée de la septième circonscription de la Seine-Maritime en 2017 sous l'étiquette Les Républicains avec le soutien de la majorité présidentielle, elle rejoint Agir mais quitte le parti en 2022. Elle devient porte-parole d'Horizons en 2021.

Le 4 juillet 2022, elle est nommée ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé, dans le gouvernement Élisabeth Borne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agnès Firmin-Le Bodo commence son parcours politique en militant pour Antoine Rufenacht, maire RPR du Havre (1995-2010), dès 1983[2]. Elle exerce la profession de pharmacienne d'officine[3].

De 2014 à son élection comme députée, elle est adjointe au maire du Havre, Édouard Philippe, chargée des questions de sécurité. Durant cette période, elle est également 1re vice-présidente de la Communauté de l'agglomération havraise (Codah), chargée de l’habitat et de la politique de la ville. De 2015 à son élection comme députée, elle est également première vice-présidente du conseil départemental de la Seine-Maritime, chargée de l’action sociale, et présidente de l’office HLM du Havre, Alceane[2].

Lors des élections législatives de 2017, elle est investie par Les Républicains (LR) sans affronter de candidat La République en marche : Libération estime ainsi qu'« elle est aussi, de facto, la candidate du mouvement d’Emmanuel Macron »[4]. Indiquant avoir « le soutien plein et entier d’Édouard Philippe », elle précise : « je ne dirai pas oui à toutes les lois du gouvernement, je ne dirai pas non à tout non plus »[5].

Fin , elle relaie à l'Assemblée nationale, avec des députés LR, un amendement portant sur la fiscalité des entrepôts et fourni par le Medef et la Confédération des petites et moyennes entreprises[6],[7],[8].

Cofondatrice du parti Agir en [9], elle annonce en , « la mort dans l'âme », qu'elle ne renouvelle pas sa cotisation à LR, en désaccord avec la ligne de Laurent Wauquiez[10].

Elle est nommée présidente de la commission spéciale chargée d'étudier le projet de loi relatif à la bioéthique, en [réf. nécessaire]. Elle soutient la proposition de loi d'Olivier Falorni visant à instaurer une fin de vie « libre et choisie », examinée en avril 2021 à l'Assemblée nationale[11].

Aux élections municipales de 2020 au Havre, elle est en deuxième position sur la liste menée par Édouard Philippe[12].

Après avoir rejoint Horizons, le parti politique fondé par l'ancien Premier ministre Édouard Philippe, elle en est nommée en porte-parole[13]. À la suite de la fusion avortée d'Horizons avec Agir[14], elle quitte ce dernier[15].

Elle annonce se représenter pour un second mandat[16], et est réélue le 19 juin 2022[17]. Elle siège au sein du groupe Horizons et devient présidente de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale[3].

Le 4 juillet 2022, elle est nommée ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé[3], auprès du ministre de la Santé, François Braun.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Parti et coalition Circonscription 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Issue
2017[18] LR 7e de la Seine-Maritime 13 270 33,14 1er 17 267 61,92 Élue
2022[19] Horizons
(Ensemble)
7e de la Seine-Maritime 15 505 39,13 1er 21 578 57,87 Élue

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://viaf.org/viaf/208118969.
  2. a et b « Agnès Firmin-Le Bodo députée, qui pour lui succéder dans ses mandats ? », sur Ouest France, .
  3. a b et c La rédaction, « Qui est Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée à l'organisation territoriale et aux professions de santé? », sur Nice-Matin, (consulté le )
  4. Alain Auffray, « Au Havre, «il y a de quoi se faire des nœuds au cerveau », sur liberation.fr, (consulté le ).
  5. Nicolas Lepeltier, « Au Havre, une élection dans l’ombre de Philippe », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Quand le Medef livre des amendements clé en main aux députés LR et Modem », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Ces amendements "made in" Medef présentés par les députés », Marianne,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Assemblée nationale ~ PLF POUR 2018(no 235) - Amendement no 293 », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  9. « Agir, la droite constructive”, un nouveau parti à droite », sur Paris-Normandie, .
  10. Stéphane Siret, « La députée Agnès Firmin-Le Bodo quitte LR », sur paris-normandie.fr, (consulté le ).
  11. Gauthier Vaillant, « Une offensive politique risquée pour LREM », La Croix, no 41980,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le ).
  12. A. T., « Municipales : Édouard Philippe présente sa liste au Havre », sur Le Parisien, (consulté le ).
  13. « Autour d’Édouard Philippe, des personnalités politiques de tous horizons », sur Ouest France,
  14. Alexandre Lemarié, « Entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron, les relations tournent à l’aigre », sur Le Monde, (consulté le ).
  15. Hugues Garnier, « Horizons: le parti d'Édouard Philippe suspend sa fusion avec la "maison commune" de la majorité », sur BFMTV, (consulté le ).
  16. « Paris-Normandie - Info et actu locale, régionale et nationale », sur Paris-Normandie, (consulté le )
  17. « Législatives. Agnès Firmin-Le Bodo (Ensemble !) réélue dans la 7e circonscription de Seine-Maritime », sur Ouest-France, (consulté le )
  18. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le )
  19. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]