Chrysoula Zacharopoulou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chrysoula Zacharopoulou
Illustration.
Fonctions
Secrétaire d'État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux
En fonction depuis le
(1 mois et 15 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Ministre Catherine Colonna
Gouvernement Borne
Prédécesseur Jean-Baptiste Lemoyne (Francophonie)
Députée européenne

(2 ans, 10 mois et 18 jours)
Élection
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique RE
Successeur Max Orville
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Sparte (Grèce)
Nationalité Française
Grecque
Parti politique LREM
Diplômée de Université de Rome « La Sapienza »
Profession Gynécologue
Distinctions Chevalière de l'ordre national du Mérite

Chrysoula Zacharopoulou

Chrysoula Zacharopoulou (grec moderne : Χρυσούλα Ζαχαροπούλου), née le 7 mai 1976 à Sparte, est une gynécologue et femme politique franco-grecque.

Membre de La République en marche (LREM), elle est élue députée européenne en 2019.

En 2022, dans le gouvernement Élisabeth Borne, elle est nommée secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de militaire, elle étudie en Italie ou elle est diplômée de l'université de Rome « La Sapienza » et titulaire d’un doctorat sur l’endométriose en Italie, Chrysoula Zacharopoulou arrive en France en 2007. Elle pratique sa spécialité à l'hôpital d'instruction des armées Bégin[1],[2],[3].

En 2015, elle crée avec Julie Gayet l'association Info-Endométriose[1], qui lance la première campagne de sensibilisation en mars 2016[4].

En 2017, Chrysoula Zacharopoulou est nommée chevalière de l'ordre national du Mérite pour le travail mené sur l’endométriose[1],[5].

Chrysoula Zacharopoulou fait partie des médecins eurodéputés et à ce titre, elle s'est engagée deux jours par semaine dans son hôpital pour accueillir les malades du Covid-19[6]. Elle appelle à ce que l'Union européenne fasse de la santé une « absolue priorité »[7]. Chrysoula Zacharopoulou est co-présidente de COVAX, qui a vocation de permettre aux pays pauvres d'obtenir des vaccins[8], mais dont la gestion et l'efficacité ont été mis en doute.[Par qui ?]

Le 11 janvier 2022, elle remet au président de la République Emmanuel Macron un rapport pour améliorer le diagnostic et la reconnaissance de l’endométriose[9].

Le 20 mai 2022, elle est nommée secrétaire d'État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux, auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna, dans le gouvernement d'Élisabeth Borne[10].

Elle est reconduite dans ses fonctions lors du remaniement ministériel [11] du 4 juillet 2022.

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

Le 22 juin 2022, le magazine Marianne révèle qu'une enquête a été ouverte le 27 mai contre Chrysoula Zacharopoulou par le parquet de Paris à la suite du dépôt de deux plaintes (le 25 mai pour la première et le 16 juin pour la deuxième) pour viol et/ou violences gynécologiques par d'anciennes patientes[12]. Le 23 juin, une troisième plainte est déposée pour violences gynécologiques, émanant d'une autre patiente. Dans un communiqué transmis par son avocat et consulté par l'AFP, Chrysoula Zacharopoulou rejette les accusations mentionnées dans les plaintes, les jugeant « inacceptables et révoltantes »[13]. L'enquête est confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP)[14]. Les faits se seraient déroulés dans le cadre de sa profession de gynécologue[15],[16],[17]. France Info indique qu'elle exerçait ses fonctions de médecin sous la direction du chef du centre endométriose de l'hôpital Tenon à Paris, Émile Daraï, lui-même accusé de viols et de violences gynécologiques par 28 patientes[18],[19].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Chrysoula Zacharopoulou, Info endométriose, site info-endometriose.fr (Consulté le 20/04/2020)
  2. Endométriose, enfin un nom sur la douleur des femmes, site du HUEP
  3. Gynécologie – Fédération Hospitalière de France (FHF)
  4. Endométriose : une campagne nationale pour mieux connaître la maladie, Le Parisien, mars 2016 (Consulté le 20/04/2020)
  5. Décret du 14 novembre 2016 portant nomination, Legifrance, 14 novembre 2016
  6. Chrysoula Zacharopoulou : «  Médecin, c’est un engagement ! », EURACTIV.fr, 2 avril 2020 (Consulté le 20/04/2020)
  7. Sabine Syfuss-Arnaud, « Chrysoula Zacharopoulou, eurodéputée franco-grecque et médecin dans la tempête du Covid-19 », sur Challenges, (consulté le ).
  8. "Pas de nationalisme vaccinal" : Covax appelle à la solidarité avec les pays pauvres Europe1, 19 avril 2021
  9. Ismaël El Bou-Cottereau, « Chrysoula Zacharopoulou, la macroniste qui a un plan contre l’endométriose », sur Le Monde, (consulté le )
  10. « Gouvernement : voici la liste complète des ministres d’Elisabeth Borne » Accès libre, sur leparisien.fr, (consulté le )
  11. https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2022/07/04/nomination-du-gouvernement-1
  12. « La secrétaire d'Etat et gynécologue Chrysoula Zacharopoulou juge "inacceptables" les accusations de viols qui la visent : Deux plaintes pour viol et une pour "violences gynécologiques" ont été déposées à son encontre. Une enquête a été ouverte fin mai. », sur francetvinfo.fr, France Info avec AFP, (consulté le )
  13. Margaux Stive, Eloïse Bartoli, « D'anciennes patientes de la secrétaire d'Etat Chrysoula Zacharopoulou témoignent de violences gynécologiques ou verbales », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  14. avec AFP, « La secrétaire d’État et gynécologue Chrysoula Zacharopoulou visée par une 3e plainte », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  15. Vincent Geny, « Deux plaintes pour viol déposées contre la secrétaire d'État Chrysoula Zacharopoulou », sur www.marianne.net, 2022-06-22utc12:30:13+0200 (consulté le )
  16. « Une enquête ouverte contre la secrétaire d'Etat Chrysoula Zacharopoulou après deux plaintes pour viol dans le cadre de ses fonctions de gynécologue », sur Franceinfo, (consulté le )
  17. « La secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou visée par une enquête pour viol, pour des faits commis dans le cadre de sa profession de gynécologue », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « La secrétaire d'Etat Chrysoula Zacharopoulou visée par deux plaintes pour viol », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  19. Caroline Coq-Chodorge, « Malgré des plaintes pour viols, le professeur Daraï est invité au c... », sur Mediapart (consulté le ).
  20. « Qui sont les lauréates du Prix 2021 de la femme d’influence? », sur The World News, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]