Jean-Christophe Combe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Christophe Combe
Illustration.
Fonctions
Ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées
En fonction depuis le
(1 mois et 14 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Gouvernement Borne
Prédécesseur Damien Abad
Directeur Général de la Croix-Rouge française
En fonction depuis
(5 ans et 2 mois)
Prédécesseur Annie Burlo-Bourdil
Biographie
Date de naissance (40 ans)
Lieu de naissance Sainte-Menehould (Marne, France)
Nationalité Française
Profession homme politique

Jean-Christophe Combe
Ministres français des Solidarités
Ministres français des Personnes handicapées

Jean-Christophe Combe, né le à Sainte-Menehould (Marne), est un homme politique français.

Le , il est nommé ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées dans le gouvernement d'Élisabeth Borne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Le père de Jean-Christophe Combe est enseignant de gymnastique, et sa mère est artisan[1],[2]. Après des études en classes préparatoires littéraires au lycée Claude-Monet, il obtient une licence d'histoire à l'université Paris I Panthéon Sorbonne. Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 2005[3]. Pendant ses études, il est conseiller technique au Sénat, au sein du groupe Union centriste[4].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Lauréat de l'IEP de Paris, Jean-Christophe Combe rejoint le cabinet Deloitte en tant que collaborateur spécialisé dans le secteur public. Il quitte Deloitte un an plus tard, en 2007, lorsqu'il est nommé directeur de cabinet du député et maire de Châlons-en-Champagne, l'UMP Bruno Bourg-Broc. En 2009, il devient directeur de cabinet du maire UMP de Saint-Germain-en-Laye, Emmanuel Lamy[3].

En 2011, il est nommé directeur du cabinet du président de la Croix-Rouge française. Il devient en 2016 directeur général par intérim de la Croix-Rouge française, puis en 2017, directeur général[3].

Il devient ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées le , en remplacement de Damien Abad, dans le gouvernement d'Élisabeth Borne.

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Christophe Combe, L'humanité ne se négocie pas, Aube (De l'), (ISBN 978-2-8159-4596-7, lire en ligne).
  2. « Jean-Christophe Combe fait changer d'ère la Croix-Rouge française », sur Le Figaro, (consulté le ).
  3. a b et c (en) « Jean-Christophe Combe », sur The OECD Forum Network (consulté le ).
  4. « "Jean-Christophe Combe nommé Directeur général de la Croix-Rouge française" (Communiqué) », sur La Veille Acteurs de Santé, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]