André Monteil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monteil.
André Monteil
Fonctions
Sénateur du Finistère
Groupe politique RPCD (1959-1968)
UCDP (1968-1971)
Député du Finistère
(Quatrième République)
Législature Ire, IIe, IIIe (Quatrième République)
Groupe politique MRP
Député du Finistère
(Assemblée nationale constituante)
Groupe politique MRP
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Juillac (Corrèze)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Paris
Nationalité Française

André Monteil, né le à Juillac (Corrèze) et mort le à Paris XVIe, est un homme politique français.

Professeur agrégé, André Monteil participe à la Résistance dans le Mouvement Libération Nord et commande les Forces françaises de l’Intérieur de Quimper. Il est élu aux deux Assemblées nationales constituantes puis à l’Assemblée nationale en tant que député MRP du Finistère de 1945 à 1958. Il est secrétaire d’État aux Forces armées (Marine) dans le cabinet René Pleven (1) puis dans le cabinet Henri Queuille (3) en 1951, puis ministre de la Santé publique dans le gouvernement de Pierre Mendès France.

Avec Léo Hamon, il est l’un des rares MRP hostiles à la CED, ce qui conduit à son exclusion de la formation démocrate-chrétienne en septembre 1954. Sous la Cinquième République, il est sénateur de 1959 à 1971, membre du groupe de l’Union centriste. Il préside la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat de 1968 à 1971. André Monteil a été membre du Sénat de la Communauté en 1959-1960. Il s’est engagé avec résolution en faveur d’Israël et dans la lutte contre l’antisémitisme.

André Monteil a été maire de Quimper de 1954 à 1959.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]