Hervé Berville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hervé Berville
Illustration.
À l'Assemblée nationale, en juin 2017.
Fonctions
Secrétaire d'État à la Mer
En fonction depuis le
(1 mois et 15 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Élisabeth Borne
Gouvernement Borne
Prédécesseur Justine Benin
Député français

(5 ans, 1 mois et 14 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 2e des Côtes-d'Armor
Législature XVe et XVIe (Cinquième République)
Groupe politique LREM
Prédécesseur Viviane Le Dissez
Successeur Chantal Bouloux
Biographie
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Madanzh-Buhimga (Rwanda)
Nationalité Française
Parti politique LREM (depuis 2016)
Diplômé de IEP de Lille
London School of Economics
Profession Économiste

Hervé Berville, né le à Madanzh-Buhimga (Rwanda), est un homme politique français.

Membre de La République en marche, il est élu député en 2017 dans la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor, puis réélu en 2022.

Le , il est nommé secrétaire d'État à la Mer au sein du gouvernement Élisabeth Borne.

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Hervé Berville est un orphelin tutsi né le [1] et évacué de son pays par l'armée française au début du génocide des Tutsi au Rwanda de 1994[2]. Il est adopté par un couple de Bretons de Pluduno, dans les Côtes-d'Armor, en 1994[3]. Dans sa famille d'adoption, il est le cadet d'une fratrie de cinq enfants, son père est chaudronnier et sa mère laborantine à l’hôpital[4].

Études[modifier | modifier le code]

Passé par le lycée Les Cordeliers (Dinan) et par une classe préparatoire aux grandes écoles littéraire au lycée Ernest-Renan (Saint-Brieuc), il poursuit ses études à l'Institut d'études politiques de Lille puis à la London School of Economics[5],[6], où il obtient une maîtrise universitaire ès sciences[7] en histoire économique[8].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 2013, il occupe un poste de volontaire international en administration[9],[10] à Maputo (Mozambique) pour l’Agence française de développement (AFD), en tant qu'« économiste en relation avec le Service économique régional de Prétoria, Afrique du Sud. »[11]

En 2016, il est chargé de programme au Kenya pour une executive summer school du Stanford Institute for Innovation in Developing Countries  : le Seed Transformation Program[12].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Engagement et député[modifier | modifier le code]

Engagé dès l’automne 2015 au sein des Jeunes avec Macron, il devient référent pour les Côtes-d’Armor à l’occasion de son retour définitif en Bretagne en . Il est alors également chargé, pendant la campagne présidentielle, de porter dans sa région le programme économique.

Désigné candidat La République en marche ! (LREM) dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor pour les élections législatives de 2017, il arrive en tête au premier tour de l’élection avec 38,85 % des voix. Il est élu député au second tour, avec 64,17 % des voix (soit 27,7 % des électeurs inscrits)[13]. Le , il est nommé porte-parole du groupe parlementaire LaREM[14].

Il est membre de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale[15].

Depuis , Hervé Berville est membre du conseil d'administration de l'AFD au titre de son poste de député.

Il est proche de Richard Ferrand[16].

Élections législatives de 2022[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives de 2022 dans la 2e circonscription des Côtes-d’Armor, il est candidat à sa succession pour la majorité présidentielle (Ensemble). En tête au premier tour avec 36,91 % des suffrages exprimés, il est réélu à l'issue du second tour avec 55,83 % des suffrages exprimés, face à Bruno Ricard, candidat de la NUPES[17].

Secrétaire d'État à la Mer[modifier | modifier le code]

Le , Hervé Berville est nommé secrétaire d'État à la Mer au sein du gouvernement Élisabeth Borne, succédant à Justine Benin[18].

Décorations[modifier | modifier le code]

Hervé Berville, en tant que secrétaire d'État chargé de la Mer, est nommé ex officio commandeur de l'ordre du Mérite maritime dès sa prise de fonction[19].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « INFOGRAPHIES. Législatives : l'Assemblée prend un coup de jeune historique avec l'arrivée de 28 députés vingtenaires », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « En Bretagne, un jeune candidat né au Rwanda symbole du renouvellement », Libération, 8 juin 2017.
  3. Adam Nossiter, « Emmanuel Macron’s Amateur Politicians Are Poised to Remake French Parliament », The New York Times, 10 juin 2017.
  4. Hervé Berville, l’économie de la parole, Laure Equy, 11 janvier 2018, Libération
  5. London School of Economics and Political Science, « MSc Political Economy of Late Development »
  6. « Le journal des Boursiers du District 1650 », sur www.r2i.cc
  7. London School of Economics and Political Science, « MSc Economic History »
  8. « News highlights », sur www.alumni.lse.ac.uk
  9. Un nouveau Volontaire International à l'AFD Maputo
  10. « N° 107 - Rapport de M. Christophe Di Pompeo sur le projet de loi, adopté par le Sénat, autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire relatif aux échanges de jeunes actifs (n°9). », sur www.assemblee-nationale.fr
  11. administrateur, « Mozambique », sur prod1-afd-mig.integra.fr
  12. « point de contact de la brochure Seed 2016 »
  13. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  14. « Le député de Dinan, Hervé Berville, porte-parole LREM à l'Assemblée nationale », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le )
  15. Alexandre Le Drollec, « Bretagne, Rwanda, rap… 10 choses à savoir sur Hervé Berville, nouveau secrétaire d’Etat à la mer. », sur nouvelobs.com, (consulté le )
  16. Yann Guégan et Diane de Fortanier, « Les tribus du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale », sur contexte.com, (consulté le ).
  17. « Hervé Berville réélu député de la 2e circonscription des Côtes-d’Armor », sur Le Télégramme,
  18. FXG, « Côtes d'Armor : le député LREM Hervé Berville devient secrétaire d'Etat chargé de la Mer », sur francebleu.fr (consulté le ).
  19. « Décret n°2002-88 du 17 janvier 2002 relatif à l'ordre du Mérite maritime », sur legifrance.gouv.fr (consulté le )