Jean-Noël Barrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Noël Barrot
Illustration.
Jean-Noël Barrot en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(4 ans, 5 mois et 17 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e des Yvelines
Législature XVe
Groupe politique MoDem (2017-2020)
MDDA (depuis 2020)
Prédécesseur Pascal Thévenot
Vice-président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(4 ans, 5 mois et 9 jours)
Président Éric Woerth
Législature XVe
Secrétaire général du MoDem
En fonction depuis le
(2 ans, 11 mois et 26 jours)
Avec Richard Ramos
Alice Le Moal
Prédécesseur Yann Wehrling
Porte-parole national du MoDem

(9 mois et 14 jours)
Avec Sarah El Haïry
Prédécesseur Yann Wehrling
Successeur Sarah El Haïry
Conseiller départemental de la Haute-Loire

(2 ans, 2 mois et 25 jours)
Avec Madeleine Dubois
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton d'Yssingeaux
Successeur Georges Philibert
Conseiller régional d'Île-de-France
En fonction depuis le
(5 mois et 6 jours)
Élection 27 juin 2021
Président Valérie Pécresse
Biographie
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique MoDem
LREM
Père Jacques Barrot
Mère Florence Cattani
Diplômé de HEC Paris
IEP de Paris
École d'économie de Paris
Profession économiste

Jean-Noël Barrot, né le dans le 14e arrondissement de Paris, est un économiste et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils du résistant démocrate-chrétien Noël Barrot et fils de Jacques Barrot et de Florence Cattani, Jean-Noël Barrot naît le à Paris.

Diplômé de HEC Paris (Master Grande Ecole)[1] en 2007 puis de Sciences Po Paris (Master Gouvernance Economique)[2] en 2008, il est titulaire d'un master en sciences économiques de l'École d'économie de Paris (2008) et d'un PhD en finance d'HEC Paris (2013)[3]. Il est nommé professeur assistant de finance à la Sloan School of Management du Massachusetts Institute of Technology en 2013[4], puis professeur associé en 2017. Il est élu député de la deuxième circonscription des Yvelines en juin 2017.

Jean-Noël Barrot est lauréat (promotion 2020) du programme « Young Leaders » de la French-American Foundation[5].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Élu conseiller départemental du canton d'Yssingeaux en 2015 sous l'étiquette MoDem et en tandem avec Madeleine Dubois, Jean-Noël Barrot est candidat aux élections législatives de juin 2017 dans la deuxième circonscription des Yvelines sous l'étiquette La République en marche !, à l'issue desquelles il est élu député[6] avec 58,3% des voix. Le , il est élu vice-président de la commission des finances.

Le , François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, annonce sa nomination comme Président de l'un des groupes de travail visant à réformer l'institution. Intitulé « Les moyens de contrôle et d'évaluation du Parlement »[7], ce groupe est composé de 10 députés de tous bords politiques, chargés de réfléchir aux moyens de renforcer les pouvoirs de contrôle et d'évaluation de l'Assemblée nationale. Le groupe de travail remet un premier rapport[8] à François de Rugy en , puis un second rapport[9] en . Dans ce dernier, il propose à François de Rugy une feuille de route pour la création d'une agence d'évaluation parlementaire permanente[10]. Le , il organise à l'Assemblée nationale le « Printemps de l'Evaluation »[11], une journée consacrée au thème de l'évaluation des politiques publiques, lors de laquelle interviennent notamment Esther Duflo et François de Rugy. Le 13 février 2020, il accueille à l'Hôtel de Lassay les « Rencontres de l'Évaluation »[12] qui rassemble plus de 200 chercheurs, des parlementaires, des administrateurs et des citoyens autour du même thème de l'évaluation des politiques publiques.

En , il devient porte-parole du MoDem, en tandem avec Sarah El Haïry[13]. Il succède à Yann Wehrling comme secrétaire général du Modem le [14].

Afin d’alimenter le Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (ou projet de loi PACTE[15]), il remet en un rapport portant sur le financement des entreprises au Ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire, co-écrit avec l’entrepreneuse Alice Zagury. En , il est élu rapporteur thématique du projet de loi PACTE, chargé de la section du texte portant sur le financement des entreprises.

Il est élu rapporteur de la mission d'information sur la concrétisation des lois en juillet 2019. Son objectif est de suivre la « vie » d’une loi après sa publication, en s’intéressant à toutes les étapes de sa mise en œuvre de manière à en repérer les points forts et les points faibles.

Il est élu rapporteur de la mission d'information sur l'épargne dans un environnement de taux bas en février 2020. La mission a pour objet d’analyser les déterminants économiques de la baisse des taux et les modifications des comportements d’épargne, notamment ceux des ménages. Après avoir évalué les politiques publiques conduites pour s’adapter à ce nouvel environnement, la mission a vocation à proposer des pistes de modernisation de la politique de l’épargne en France.

Jean-Noël Barrot devient vice-président du Mouvement Européen - France en avril 2020.

Jean-Noël Barrot est candidat en tête de liste dans le département des Yvelines pour les élections régionales au nom de la liste de Laurent Saint-Martin[16]. Il est élu conseiller régional d'Île-de-France le 27 juin 2021[17] et rejoint le conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités [18].

Recherche[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Barrot obtient un doctorat en 2012 après avoir soutenu une thèse d’économie financière sous la direction de David Thesmar à HEC Paris. En 2013, il est nommé professeur assistant de finance à la Sloan School of Management du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il rejoint HEC Paris comme professeur associé en 2018.

Ses travaux de recherche portent sur le financement des entreprises et de l’innovation, sur les réseaux de production et le crédit inter-entreprises, et sur l’interaction entre les marchés de capitaux et les marchés de biens et de services.

Principaux articles académiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « HEC Alumni », sur www.hecalumni.fr (consulté le )
  2. Alumni Sciences Po, « l'Association des Sciences-Po - Fiche profil », sur www.sciences-po.asso.fr (consulté le )
  3. (en) Sous la dir. de David Thesmar, Essays in Empirical Financial Economics (thèse de doctorat ès sciences de gestion), Jouy-en-Josas, École des hautes études commerciales, (SUDOC 169716538).
  4. (en) [http://jnbarrot.scripts.mit.edu/C.V..html « MIT Sloan Faculty - Jean-No�l Barrot - C.V. »], sur jnbarrot.scripts.mit.edu (consulté le )
  5. (en) Timothy R. Homan, « French-American Foundation celebrates 2020 'Young Leaders' », sur TheHill, (consulté le )
  6. Yvelines (78) - 2ème circonscription. Résultats de la circonscription au 2d tour
  7. Assemblée Nationale, « Les moyens de contrôle et d’évaluation - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  8. http://www2.assemblee-nationale.fr/static/reforme-an/contr%C3%B4le/Rapport-1-GT4-contr%C3%B4le.pdf
  9. http://www2.assemblee-nationale.fr/static/reforme-an/contr%C3%B4le/Rapport-2-GT4-contr%C3%B4le.pdf
  10. Raphaël Legendre, « Amélie de Montchalin: « L’évaluation est au cœur de notre fonction de député », sur lopinion.fr, (consulté le ).
  11. (en-US) « Accueil - Le printemps de l’évaluation », sur Le printemps de l’évaluation (consulté le )
  12. « Rencontres de l'Évaluation 2020 | L’évaluation des politiques publiques au Parlement » (consulté le )
  13. Antoine Denéchère, « La députée de Loire-Atlantique Sarah El Haïry prend du galon et devient porte-parole du Modem », francebleu.fr, 28 février 2018.
  14. Le Figaro.fr avec AFP, « Jean-Noël Barrot devient secrétaire général du MoDem », Le Figaro,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  15. « N° 1088 - Projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  16. « Elections régionales. Laurent Saint-Martin, candidat LREM, rassemble ses troupes dans les Yvelines », sur actu.fr (consulté le )
  17. « Liste des 209 élus du Conseil régional d'Île-de-France pour la mandature 2021-2028 », sur Région Île-de-France (consulté le )
  18. « Membres », sur Île-de-France Mobilités (consulté le )
  19. (en) Jean-Noël Barrot, « Input Specificity and the Propagation of Idiosyncratic Shocks in Production Networks »,
  20. (en) Jean-Noël Barrot, « Trade Credit and Industry Dynamics »,
  21. (en) Jean-Noël Barrot, « Are Retail Traders Compensated fro providing liquidity ? »,
  22. (en) Jean-Noël Barrot, « Investor Horizon and the Life Cycle of Innovative Firms »,
  23. (en) Jean-Noël Barrot, « The Globalization Risk Premium »,
  24. (en) Jean-Noël Barrot, « Sectoral effects of social distancing », CEPR Press,‎ , p. 85-102 (lire en ligne)
  25. (en) Jean-Noël Barrot, « The Employment Effects of Faster Payment », Harvard Business School,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]