Aurélien Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau.
Aurélien Rousseau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur général
Agence Régionale de Santé Île-de-France (d)
depuis
Président-directeur général
Monnaie de Paris
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
AlèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Directeur Général de la Monnaie de l'Agence régionale de santé - Île-de-France
Autres informations
Distinction

Aurélien Rousseau, né le [1] à Alès, est un haut fonctionnaire et dirigeant d'entreprise publique français.

Ancien professeur d'histoire en Seine-Saint-Denis, il intègre le Conseil d’État à sa sortie de l'ENA. Il a exercé diverses fonctions à la Ville de Paris dont il a été le secrétaire général adjoint ainsi qu'au sein de l’État, où il a été notamment directeur adjoint du cabinet du Premier ministre. Il est nommé Président-directeur général de la Monnaie de Paris le 29 mars 2017.

Il est Directeur général de l'Agence régionale de santé Île-de-France depuis le 3 septembre 2018. Nommé en conseil des ministres le 25 juillet 2018, il a succédé à Christophe Devys.[2]

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa carrière comme professeur d'histoire en Seine Saint-Denis, Aurélien Rousseau devient directeur du cabinet de l'adjoint au Maire de Paris chargé du projet métropolitain de 2001 à 2006.

En 2009, suite à sa sortie de l'ENA (promotion Willy Brandt), il intègre le Conseil d'État[3]. Il quitte cette institution en 2012, puis devient directeur adjoint du cabinet de Bertrand Delanoë, alors Maire de Paris.

En 2014, il prend le poste de secrétaire général adjoint de la Ville de Paris. Il devient ensuite en 2015 directeur adjoint de cabinet et conseiller social auprès de Manuel Valls, Premier ministre[4]. Outre les questions de travail et d'emploi et les relations avec les partenaires sociaux[5], il suit notamment la santé, les affaires sociales et l'Éducation nationale. Ses fonctions sont confirmées en décembre 2016 par Bernard Cazeneuve[6].

Il est nommé Président-directeur général de la Monnaie de Paris le 29 mars 2017[7],[8],[7],[9].

En mars 2018, la ministre de la santé et des solidarités lui confie le pilotage de la concertation sur les enjeux RH à l'hôpital dans le cadre de la stratégie de transformation du système de santé.

Il enseigne également à l’École urbaine de Sciences Po où il intervient au sein du Master Stratégies territoriales et urbaines[10].

Le 25 juillet 2018, il est nommé Directeur général de l'Agence régionale de santé Île-de-France par le conseil des ministres en remplacement de Christophe Devys. Il a pris ses fonctions le 3 septembre 2018.

Publications[modifier | modifier le code]

Concernant la Métropole, en 2013, avec Hugo Bevort, il publie dans la revue Esprit, un article : La Banlieue, mythe politique français[11].

Il est aussi auteur de deux pièces de théâtres : Traces (2009) et Le Siphon (2012)[12], spectacles interprétés par la compagnie Le petit théâtre de pain à la Scène nationale de Bayonne[13].

Son roman Boucle d'Or parait en 2016[14].

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF no FRBNF16687327.
  2. « Aurélien Rousseau prend la tête de l’Agence régionale de santé Île-de-France », sur www.iledefrance.ars.sante.fr (consulté le 3 mai 2019)
  3. « Aurélien Rousseau, nouveau Président-Directeur-Général de la Monnaie de Paris », Connaissance des Arts,‎ (lire en ligne, consulté le 12 avril 2017)
  4. « L’ex-directeur de cabinet adjoint de Bernard Cazeneuve prend la tête d’un établissement public » (consulté le 22 mai 2017)
  5. « Aurélien Rousseau, le démineur de Matignon », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. « MATIGNON : Aurélien Rousseau », sur lesechos.fr, (consulté le 12 avril 2017)
  7. a et b « Le directeur adjoint du cabinet de Bernard Cazeneuve prend la présidence de la Monnaie de Paris », sur lejournaldesarts.fr (consulté le 12 avril 2017)
  8. Arrêté du 6 mai 2017 portant détachement (Conseil d'Etat) (lire en ligne)
  9. « Aurélien Rousseau, un social et un modernisateur à la Monnaie de Paris », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  10. « Sciences Po École urbaine », sur sciencespo.fr
  11. Hugo Bevort et Aurélien Rousseau, « La Banlieue, mythe politique français », Esprit, vol. Mars/Avril, no 3,‎ , p. 83–97 (ISSN 0014-0759, lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  12. « Tragédies en sous-sol », lestroiscoups.com,‎ (lire en ligne)
  13. « Matignon : Aurélien Rousseau », sur www.wk-rh.fr (consulté le 22 mai 2017)
  14. Agathe Auproux, « Aurélien Rousseau, "Boucle d'or", au Passage », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2017)
  15. Arrêté du 23 mars 2017 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Liens externes[modifier | modifier le code]