Démocratie française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Union pour la démocratie française.

Démocratie française est le titre d'un ouvrage politique de Valéry Giscard d'Estaing, paru aux éditions Fayard en 1976.

Cet ouvrage, dans lequel Valéry Giscard d'Estaing, alors président de la République française, exposait son ambition pour la France, constitue en quelque sorte un manifeste pour la création du nouveau parti politique qu'il envisage de créer autour de ses idées. Au fil des chapitres, Giscard d'Estaing plaide pour une démocratie moderne qui s'appuie sur la croissance économique et le libéralisme, et dont la politique étrangère doit privilégier la construction européenne.

C'est la première fois dans l'histoire de la Ve République qu'un président en exercice publie un livre. L'ouvrage a bénéficié d'un succès honorable, atteignant plus de 800 000 exemplaires en quelques semaines[1].

Valéry Giscard d'Estaing réussira à créer son parti en février 1978 et lui donnera le nom d'Union pour la démocratie française (UDF), en référence au titre de son ouvrage. Ce parti est une fédération des plusieurs partis du centre : le Parti républicain, le Centre des démocrates sociaux, le Parti radical, le Mouvement démocrate socialiste de France, la Fédération nationale des clubs Perspectives et Réalités et les Adhérents directs de l'UDF.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]