Élections régionales françaises de 1992

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1986 Drapeau de la France 1998 Suivant
Élections régionales françaises de 1992
Type d’élection  Élections régionales
Étiquette des présidents de conseils régionaux élus
Carte
  •      Parti communiste martiniquais
  •      Parti socialiste
  •      Parti socialiste guyanais
  •      Les Verts
  •      UDF
  •      RPR
  •      FreeDom

Les élections régionales de 1992 ont lieu le 22 mars 1992, le même jour que le premier tour des élections cantonales. Ces élections se font en un seul tour avec un scrutin proportionnel dans le cadre départemental.

Résultats[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années où le taux d'abstention grimpait au fil des élections, il n'est cette fois que de 31 %.

Les résultats consacrent l'échec patent des socialistes, alors au pouvoir, annonçant la défaite à venir des législatives de 1993.

Vingt régions métropolitaines sur vingt-deux sont remportées par la droite (huit par le RPR, douze par l'UDF dont dix au Parti républicain). Seul le Limousin est remporté par le Parti socialiste et le Nord-Pas-de-Calais par Les Verts (Marie-Christine Blandin).

Chiffres[modifier | modifier le code]

Au niveau national, l'opposition de droite RPR-UDF remporte l'élection avec 37,2 % des suffrages. Le Parti socialiste, second, obtient un résultat de 18,3 %, en chute de onze points par rapport au scrutin de 1986.

Tandis que le Parti communiste français poursuit son effritement avec 8 %, le Front national confirme sa progression avec un score de 13,9 %. En Bourgogne, les voix d'extrême droite permettent même à Jean-Pierre Soisson, membre du Mouvement des réformateurs (centre-gauche, ex-UDF rallié à la majorité présidentielle de François Mitterrand) d'obtenir, dans un premier temps, la présidence de la région. Mais, devant le tollé, il est contraint d'abandonner son poste en 1993 au profit de Jean-François Bazin (RPR).

Résultats par région[modifier | modifier le code]

Métropole[modifier | modifier le code]

Alsace[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Alsace[1]
Partis Voix Sièges (47)
# % # %
  Union pour la France 226 425 33,08
20
42,55
  Divers droite 40 696 5,95
  Front national 117 441 17,16
9
19,15
  Les Verts 86 078 12,58
6
12,77
  PS-PCF 84 245 12,31
6
12,77
  Génération écologie 45 566 6,66
3
6,38
  Alsace d'abord 41 398 6,05
2
4,26
  Femmes 17 447 2,55
1
2,13
  Extrême gauche 11 138 1,63
  Régionalistes 7 405 1,08
  Divers gauche 6 540 0,96
Inscrits 1 068 542 100,00  
Abstentions 349 779 32,73  
Votants 718 763 67,27  
Blancs et nuls 34 384 4,78  
Exprimés 684 379 95,22  

Basse-Normandie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Basse-Normandie[1]
Partis Voix Sièges (47)
# % # %
  Union pour la France 226 425 35,00
24
51,06
  Divers droite 40 696 9,67
  PS-PCF 111 254 18,07
10
21,28
  Front national 68 573 11,14
5
10,64
  Les Verts 71 782 11,66
4
8,51
  Génération écologie 59 143 9,61
4
8,51
  Extrême gauche 29 907 4,86
Inscrits 972 178 100,00  
Abstentions 316 154 32,56  
Votants 655 664 67,44  
Blancs et nuls 39 980 6,10  
Exprimés 615 684 93,90  


Haute-Normandie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Haute-Normandie[1]
Partis Voix Sièges (55)
# % # %
  Union pour la France 231 611 30,33
19
34,55
  Divers droite 37 565 4,92
  PS-MRG 161 303 21,12
19
34,55
  Parti communiste français 67 419 8,83
  Front national 98 498 12,90
8
14,55
  Génération écologie 60 719 7,95
4
7,27
  Les Verts 52 107 6,82
4
7,27
  CPNT 38 538 5,05
1
1,82
  Extrême gauche 15 910 2,08
Inscrits 1 145 054 100,00  
Abstentions 344 572 30,09  
Votants 800 482 69,91  
Blancs et nuls 36 812 4,60  
Exprimés 763 670 95,40  

Île-de-France[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Île-de-France[2]
Partis Voix Sièges (209)
# % # %
  Union pour la France 1 345 333 35,75
84
40,19
  PS 551 794 14,66
49
23,44
  Parti communiste français 356 185 9,47
  Front national 610 525 16,22
37
17,70
  Génération écologie 402 683 10,70
23
11,00
  Les Verts 288 069 7,66
15
7,18
  Divers droite 91 039 2,42
1
0,48
  Extrême gauche 87 375 2,32
  CPNT 16 051 0,43
  Divers gauche 14 057 0,37
Inscrits 5 915 042 100,00  
Abstentions 2 037 232 34,44  
Votants 3 877 810 65,56  
Blancs et nuls 114 699 2,96  
Exprimés 3 763 111 97,31  

Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Nord-Pas-de-Calais[1]
Partis Voix Sièges (113)
# % # %
  PS-MRG 402 214 22,20
42
39,59
  Parti communiste français 231 977 12,80
  Union pour la France 384 623 21,23
26
23,01
  Front national 234 143 12,92
15
13,27
  Divers droite 219 388 12,11
14
12,39
  Les Verts 115 771 6,39
8
7,08
  Génération écologie 103 801 5,73
6
5,31
  CPNT 86 110 4,75
2
1,77
  Divers extrême gauche 21 279 1,17
  Divers gauche 11 998 0,66
Inscrits 2 642 264 100,00  
Abstentions 739 493 27,99  
Votants 1 902 771 72,01  
Blancs et nuls 90 767 4,77  
Exprimés 1 812 004 95,23  

Picardie[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du 22 mars 1992 en Picardie[1]
Partis Voix Sièges (57)
# % # %
  Union pour la France 277 588 33,63
22
38,60
  PS-PCF 123 436 14,95
15
26,32
  Parti communiste français 81 377 9,86
  Front national 111 432 13,50
8
14,04
  Les Verts 66 774 8,09
5
8,77
  CPNT 62 754 7,60
3
5,26
  Génération écologie 61 186 7,41
4
7,02
  Divers extrême gauche 18 148 2,20
  Divers droite 12 773 1,55
  Divers gauche 9 955 1,21
Inscrits 1 209 836 100,00  
Abstentions 340 870 28,17  
Votants 868 966 71,83  
Blancs et nuls 43 543 5,01  
Exprimés 835 423 94,99  

Liste des présidents de région après les élections[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Becker, Crises et alternances, 1974-1995, Nouvelle histoire de la France contemporaine no 19, Seuil, Paris, 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e [1],
  2. [2],