Élections cantonales françaises de 1964

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections cantonales ont eu lieu les et .
Étaient concernés un canton sur deux en métropole (sauf la Seine) et outre-mer.
1562 sièges sont à pourvoir en remplacement des 1 528 élus en 1958 auquel s'ajoutent 34 cantons récemment créés en Seine-et-Oise, Moselle et Meurthe-et-Moselle.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections cantonales françaises de 1964[1]
Partis politiques
ou coalitions
Premier tour Second tour Conseillers
élus
Voix % Sièges Voix % Sièges
  Section française de l'Internationale ouvrière 1 124 439 16,64 286 en augmentation 15
  Parti communiste français 1 464 750 21,67 99 en augmentation 49
  Radicaux et centre-gauche 990 057 14,65 401 en diminution –33
  Gauche parlementaire 3 579 246 52,96 953 en augmentation 31
 
  Union pour la nouvelle République 1 096 223 16,22 204 en augmentation 38
  Républicains indépendants
  Mouvement républicain populaire 639 312 9,46 148 en diminution –8
  Centre national des indépendants 493 687 7,31 165 en diminution –44
  Droite parlementaire 4 450 841 32,99 895 en diminution –14
 
  Extrême gauche 160 514 2,38 40 en augmentation 11
  Parti socialiste unifié
  Extrême droite 79 919 1,18 15 en stagnation 0
  Action locale 709 223 10,49 204 en augmentation 6
 
Inscrits 12 270 120 100,00
Abstentions 5 323 611 43,6
Votants 6 946 509 56,4
Blancs et nuls 188 385 2,7
Exprimés 6 758 124 97,3

Analyse[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Le taux d'abstention est élevé : 44,4 % (de peu inférieur à celui de 1961 : 44,5 %)
969 conseillers généraux ont été choisis, dont 863 sortants.

Second tour[modifier | modifier le code]

Plus forte participation des électeurs : 41,8 %

Résultats publiés par le ministère de l'Intérieur
Tendances 1964
Élus Gains Pertes
Extrême-gauche, PSU 40 + 11  
Communistes 99 + 49  
SFIO 286 + 15  
Radicaux 199 - 39
Divers ou centre-gauche 202 + 6  
MRP 148 - 8
UNR 123 + 33
Républicains indépendants 81 + 5  
Indépendants et modérés 165 - 44
Extrême-droite, poujadistes 15  
Divers, puis Action locale 204 + 6  

Total 1562

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. François Goguel, « Les élections cantonales des 8 et 15 mars 1964 », Revue française de science politique, vol. 13, no 4,‎ , p. 558 (DOI https://doi.org/10.3406/rfsp.1964.403443, lire en ligne, consulté le 14 mai 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'année politique économique, sociale et diplomatique en France 1964 (Presses Universitaires de France, 1965)