Albert Denvers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Albert Denvers
Illustration.
Fonctions
Député de la 12e circonscription du Nord

(4 ans, 9 mois et 27 jours)
Prédécesseur Charles Paccou (RPR)
Successeur Régis Fauchoit (PRG)
Député de la 11e circonscription du Nord

(27 ans, 3 mois et 24 jours)
Prédécesseur -
Successeur Yves Durand (PS)
Député de la 1re circonscription du Nord

(2 ans, 10 mois et 28 jours)
Prédécesseur Auguste Damette (RPF)
Successeur -
Sénateur du Nord

(7 ans, 2 mois et 26 jours)
Prédécesseur Lui-même
Successeur Marcel Bertrand (SFIO)
Conseiller de la République

(1 an, 10 mois et 30 jours)
Prédécesseur -
Successeur Lui-même
Maire de Gravelines

(17 ans, 4 mois et 19 jours)
Prédécesseur Victor Cirot (SFIO)
Successeur Marguerite Denvers-Sockeel (PS)

(18 ans, 3 mois et 4 jours)
Prédécesseur Marguerite Denvers-Sockeel (PS)
Successeur Léon Panier (SE)
Conseiller général du Nord
(élu pour le Canton de Gravelines)

(47 ans et 5 mois)
Prédécesseur Gustave Merlin (RG)
Successeur Régis Fauchoit (PRG)
Président du Conseil général du Nord

(11 ans, 5 mois et 14 jours)
Prédécesseur Victor Provo (PS)
Successeur Bernard Derosier (PS)
Président de la Communauté urbaine de Dunkerque

(26 ans, 5 mois et 17 jours)
Prédécesseur Aucun (création)
Successeur Michel Delebarre (PS)
Conseiller municipal de Dunkerque

(11 ans, 11 mois et 20 jours)
Biographie
Nom de naissance Albert Jérémie Joseph Cornil Denvers
Date de naissance
Lieu de naissance Oost-Cappel (Nord, France)
Date de décès (à 101 ans)
Lieu de décès Gravelines (Nord, France)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique SFIO puis PS
Conjoint Marguerite Denvers-Sockeel
Enfants Alain Denvers
Profession Instituteur

Albert Denvers
Maires de Gravelines

Albert Denvers, né le à Oost-Cappel (Nord) et mort le à Gravelines (Nord), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien instituteur à Bierne, il avait adhéré à la SFIO en 1926 pour devenir en 1937, avec Roger Salengro, le plus jeune conseiller général de France. Albert Denvers avait été à l'origine en 1969 de la création de la Communauté urbaine de Dunkerque, l'une des premières de France, qu'il avait présidée jusqu'en 1995.

Il fait partie des élus qui militant pour l'installation d'Usinor dans le port de Dunkerque, dont la reconstruction est terminée en 1955[1]. "Le port de Dunkerque est en péril de mort », répète-t-il à ses interlocuteurs", à ce sujet[2].

Albert Denvers obtient en 1956 la localisation définitive d'Usinor à Dunkerque, décidée par le gouvernement français, du complexe de sidérurgie sur l'eau de préférence aux autres places portuaires, comme le Havre[3].

Dans ce but, un bassin maritime est construit (1958-1962), complété par la Centrale thermique de Dunkerque de 1962, qui utilisera les gaz d'Usinor, ainsi qu'une gare de triage devenue, la plus grande de France, l’écluse Charles de Gaulle. Le projet a aussi engendré entre 1958 et 1962 l’extension de la raffinerie BP[3].

Intéressé à la question du logement social et aux problèmes d'urbanisme, Albert Denvers s’investit dans les organismes spécialisés : présidence des trois principaux offices publics du Nord dont l’Office départemental HLM[1], et même cumul des présidences des deux fédérations nationales[1]. Sur fond de parution en décembre 1958 d’une série d’ordonnances et de décrets publiés sous le titre "Urbanisme, HLM, crise du logement"[1]. Il a ainsi présidé de 1956 à 1985 l'Union nationale des HLM et regretté l'erreur des grands ensembles construits dans les années 1960-70 justifiée par l'urgence de loger à bon marché des dizaines de milliers de personnes[4]. Il est à l'origine de la S.A. HLM du Nord, devenue Habitat du Nord[5].

Passionné de basket, dont il fut champion de France et international, il était le président-fondateur du BCM Gravelines[6]. Il est le père du journaliste Alain Denvers.

Mandats[7],[8][modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thierry Leleu, Patrick Oddone, Albert Denvers, politique passion, J. Bart, Dunkerque 1991, 303 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d "L’autonomisation de l’expertise dans l’urbanisme français d’après-guerre. Dunkerque et la Flandre maritime à l’épreuve du fordisme ?", par Olivier Ratouis, dans la revue Histoires urbaines [1]
  2. "Nouveau Nord," 28 décembre 1955
  3. a et b "Les processus de décision dans les opérations d’aménagement", par Françoise ROUXEL, docteur en Urbanisme et Olivier RATOUIS, enseignant-Chercheur en Urbanisme, juillet 2002 [2]
  4. France 3 → REGIONS → Régions - Flash Info
  5. Logement HLM du Nord, développer l'accession à la propriété
  6. http://www.basketzone.com/html/actualites/19560/actualite.html
  7. http://www.senat.fr/senateur-4eme-republique/denvers_albert0312r4.html
  8. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=2388
  9. http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000445357
  10. Albert Denvers Politique Passion Jean Bart Edition (ISBN 2-9506348-0-X)
  11. http://www.lechodelalys.fr/Actualite/Pas-de-Calais/Cote_d_Opale/2012/12/27/une-place-albert-denvers-nee-a-graveline.shtml

Liens externes[modifier | modifier le code]