Transgendérisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La notion de transgendérisme englobe tout le spectre des personnes qui ont une identité de genre différant de la norme, allant du travesti au transsexuel. Elle recouvre parfois une option entre travesti et transsexuel.

Définition[modifier | modifier le code]

Les personnes transgenres se distinguent des personnes transsexuelles en ce que ces derniers s'assignent complètement à un rôle de genre (homme ou femme) après une transformation qui implique des modifications passant par la chirurgie, et considèrent cette transition comme une réparation d'une erreur de la nature[1].. Les personnes transgenres choisissent de pouvoir incarner librement les rôles de féminité et/ou de masculinité[1]. A l'inverse du conformisme de genre des transsexuels, les transgenres valorisent soit une esthétique hybride très codifiée (piercings, cheveux courts ou crête, vêtements près du corps, etc.) soit une apparence exagérée et provocante d'un genre[1]. Le transgendérisme désigne l'ensemble des pratiques, des discours et des représentations des personnes et des communautés transgenre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sébastien Sengenès, « D’un genre à l’autre. », Terrain, no 42,‎ mars 2004, p. 81-94 (DOI 10.4000/terrain.1748, lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pat Califia, « Transgendérisme : jouer avec les rôles et leurs contraires (1983) » dans Sexe et utopie, La Musardine, 2008 (ISBN 2842713834)
  • Philippe Reigné, « Trouble dans la jurisprudence. L'état civil face au transgendérisme » dans La Semaine Juridique, n° 49, 6 décembre 2010

Liens internes[modifier | modifier le code]