Brighton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brighton (homonymie).
Brighton
Image illustrative de l'article Brighton
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Sussex de l'Est
Autorité unitaire Brighton and Hove
Code postal BN1-BN2-BN50-BN88
Indicatif 01273
Démographie
Population 155 919 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 50° 50′ 35″ N 0° 07′ 53″ O / 50.842941, -0.13131250° 50′ 35″ Nord 0° 07′ 53″ Ouest / 50.842941, -0.131312  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Brighton

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Brighton
Liens
Site web http://www.brighton-hove.gov.uk/

Brighton (155 519 habitants - 273 400 habitants pour la conurbation Brighton-Hove), est une ville du Sussex de l'Est (Angleterre, Royaume-Uni). Elle dépend depuis 1997 de l’autorité unitaire de Brighton and Hove.

Brighton est une ville et l’une des stations balnéaires les plus célèbres d’Angleterre. Elle fut mise à la mode notamment par Albert Abdullah David Sassoon, le « Rothschild indien », dans les années 1870. Parmi ses bâtiments célèbres, l’extravagant Brighton Pavilion, d’aspect indien mais qui recèle un intérieur chinois, et sa grande jetée avec machines à sous et fête foraine.

Le West Pier, autre jetée, créée en 1866 a été interdite au public en 1975 puis détruite par deux incendies, dont la cause est toujours inconnue, en 2003.

Avec des origines qui remontent avant le Domesday Book, la localité de Brighthelmston est devenue une station thermale importante au XVIIIe siècle et une destination populaire pour les touristes après l’arrivée du chemin de fer en 1841. Brighton a connu une croissance démographique rapide, atteignant son record en 1961 avec plus de 160 000 habitants. Le Brighton moderne forme le centre d’une conurbation importante qui s’étend le long de la côte entre Littlehampton et Seaford, avec une population d’environ 550 000 habitants.

Brighton est une destination touristique populaire qui compte de nombreux hôtels, des restaurants et un équipement de loisirs, et qui tire de grands profits de la tenue de congrès d’affaires. Ville moderne, « Brighton and Hove » est également un centre important d’éducation avec deux universités et le secteur du séjour linguistique largement représenté (plus de 40 écoles d’anglais).

Brighton possède un aéroport (code AITA : BSH).

Le port voisin de Newhaven propose une liaison quotidienne directe en Ferry vers Dieppe (deux rotations par jour).

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans le Domesday Book, Brighton s’appelait Bristelmestone et devait payer une redevance de 4 000 harengs. En juin 1514, Brighthelmstone a été entièrement brûlée par des envahisseurs français au cours d’une guerre entre l’Angleterre et la France. Seule une partie de l’église Saint-Nicolas et le tracé des rues ont subsisté. La première représentation connue de Brighthelmstone a été faite en 1545 et nous montre comment on s’imaginait le raid de 1514.

Pendant les années 1740 et 1750, Richard Russell, un médecin de Lewes, a commencé à prescrire à ses patients l’utilisation médicale de l’eau de mer à Brighton. À partir de ce moment commença le développement du quartier de Regency terraces et le village de pêcheurs devint la destination élégante de Brighton. La croissance de la ville fut stimulée quand elle reçut le patronage du Prince Régent (par la suite le roi George IV) après sa première visite en 1783. Il passait dans cette ville une grande partie de son temps libre et construisit le coûteux Pavillon Royal exotique pendant la première partie de sa régence.

L’arrivée du chemin de fer, en 1841, mit Brighton à la portée des excursionnistes de Londres qui souhaitaient y faire une visite d’une journée, et sa croissance démographique rapide la mena d’environ 7 000 habitants en 1801 à plus de 120 000 en 1901. L’Ère victorienne vit la construction de beaucoup d’édifices célèbres de Brighton comme le Grand Hôtel (1864), le West Pier (1866) et le Palace Pier (1899).

Après un certain nombre de changements de limites entre 1873 et 1952, le territoire de Brighton s’est accru de façon importante, passant de 1 640 acres en 1854 à 14 347 acres en 1952. De nouveaux ensembles ont été bâtis dans les zones acquises y compris à Moulsecoomb, Bevendean, Coldean et Whitehawk. Un petit ensemble d’habitations, Tarnerland, a été aussi construit en même temps, situé à côté de la Richmond Street.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les plages de Brighton ont été barbelées et minées par crainte d'un débarquement venant des Nazis. Finalement, ce débarquement n'a jamais eu lieu.

Sur bien des points, la situation d’après-guerre de Brighton a été la continuation du « Brighton élégant » qui attirait les aristocraties au temps des rois Georges. La croissance du tourisme de masse a encouragé de nombreuses entreprises de Brighton à satisfaire les besoins des vacanciers venus en foule.

Grande ville balnéaire estudiantine de par ses universités, Brighton est très prisée par la jeunesse britannique : à une heure de Londres, les plages et le rythme de la ville séduisent les jeunes Anglais. Les années 1960-1970 ont été le berceau d’un grand mouvement culturel, les mods (modernistes), qui ont influencé l’esprit de cette ville (cf. le film Quadrophenia tourné à Brighton).

En 1980 arrêt de la ligne saisonnière Dieppe-Brighton en Seajet.

En 1997, Brighton et Hove ont été réunis pour former l’Unitary Authority de Brighton & Hove, qui a ensuite reçu de la Reine le statut de la ville dans le cadre des célébrations du millénaire en l’an 2000.

Le 6 mai 2010, les électeurs de la circonscription de Brighton Pavillion ont élu la première députée écologiste du Royaume-Uni. Présidente du Green Party, Caroline Lucas a été élue avec 31,33 % des suffrages, devant les candidates du Labour (28,91 %) et du parti conservateur (23,68 %).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Attractions à l’extrémité de la Brighton Pier
La plage et le Brighton Pier
Brighton Clocktower
Le Volk's Electric Railway

Le Royal Pavilion est un ancien palais royal construit au début des années 1800 pour être la résidence du prince régent, le futur roi George IV. Il est remarquable par son architecture indienne et son intérieur pleins de chinoiseries. Le bâtiment et les jardins ont été achetés par la ville en 1849.

La Brighton Pier (ou Palace Pier) est une grande jetée inaugurée en 1899. On y trouve une grande fête foraine permanente, des restaurants et des salles de jeux.

Une grande roue, comparable au London Eye, la Brighton Wheel est placée à côté depuis octobre 2011 après avoir connu un précédent autre emplacement.

La West Pier (« jetée ouest ») a été construit en 1866 et est fermée depuis 1975 dans l’attente de travaux de rénovation. La West Pier était une jetée classée monument historique en 1975 jusqu’à un incendie qui l’a presque totalement détruite en 2003 à l'exception d'une carcasse métallique calcinée et battue par les flots toujours en place. Un projet de construction d’un autre monument au même endroit que la West Pier a été annoncé en juin 2006. Il prévoit l’élévation d’une tour d’observation de 183 mètres, la i360. Les architectes en seraient les mêmes que pour la Millennium Wheel de Londres mais le projet n'est toujours pas entamé en 2012.

En 1883, Magnus Volk a construit un chemin de fer électrique sur le bord de la mer près de Brighton. Aujourd'hui le « Volk's Electric Railway » est une attraction touristique.

Brighton clocktower, construite en 1888 pour le Jubilée de la reine Victoria, se trouve au milieu d'un des principaux carrefours de Brighton.

Le Grand Hôtel construit en 1864 fut le théâtre d'un attentat raté en 1984 contre la conservatrice Mme Thatcher.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • La chanteuse Adele habite avec son petit ami sur le front de mer de la ville
  • Le groupe Abba a remporté l'Eurovision de 1974 au Brighton Dome
  • Cate Blanchett, actrice australienne, habita dans le quartier de Kemptown de 2003 à 2006
  • Paul McCartney, membre des Beatles, habita sur le front de mer de Hove avec sa femme Heather Mills
  • Simon Cowell, producteur du jeu télévisé X Factor, acteur et compositeur, est né à Brighton
  • The Kooks, groupe de rock anglais originaire de Brighton
  • Passenger, chanteur originaire de Brighton
  • Fatboy Slim AKA Norman Cook, DJ/Producteur/Compositeur de musique électronique, inventeur du "Big Beat"
  • Bat For Lashes AKA Natasha Khan, chanteuse originaire de Brighton. Son album Two Suns a été nommé pour le Mercury Prize 2009
  • The Go! Team, groupe d'électro-pop-rock basé à Brighton. Leur album Thunder, Lightning, Strike fut nommé pour le Mercury Prize en 2005
  • British Sea Power, groupe de rock indépendant basé à Brighton. Leur album Do You Like Rock Music fut nommé pour le Mercury Prize en 2008
  • Primal Scream, groupe de musique électronique basé à Brighton durant les années 1990
  • Electrelane, groupe de rock indépendant originaire de Brighton
  • The Levellers, groupe de punk/rock britannique basé à Brighton
  • Nick Cave, chanteur du groupe australien Nick Cave and the Bad Seeds. Habite à Hove
  • David Gilmour, guitariste, chanteur et un des compositeurs du groupe Pink Floyd. Habite sur le front de mer de Hove
  • Dave Clarke, DJ/Producteur/Compositeur de musique électronique originaire de Brighton
  • Heather Mills, ex-mannequin, ancienne épouse de Paul McCartney, ambassadrice des Nations Unies (ONU) pour la lutte contre les mines anti-personnel. Habite sur le front de mer de Hove
  • The Pipettes, groupe de pop originaire de Brighton
  • The Maccabees, groupe de rock indépendant basé à Brighton
  • Blood Red Shoes, groupe de rock alternatif basé à Brighton
  • Alan Donohoe, chanteur du groupe de rock The Rakes. Habite à Brighton
  • La troupe de percussionnistes Stomp fut créée à Brighton. Plusieurs membres y possèdent par ailleurs un théâtre: The Old Market
  • The Electric Soft Parade, groupe de rock indépendant basé à Brighton
  • Fujiya & Miyagi, groupe de musique électronique basé à Brighton
  • South Central, duo de DJs originaires de Brighton
  • Bonobo, producteur, compositeur et DJ trip-hop, signé sur le label Ninja Tune, est originaire de Brighton
  • The Eighties Matchbox B-Line Disaster, groupe de psychobilly basé à Brighton
  • Peter and the Test Tube Babies, groupe de punk formé à Brighton
  • Gaz, leader du groupe Supergrass a habité dans le quartier de Kemptown
  • Joseph Mount, leader du groupe britannique Metronomy, a vécu à Brighton
  • La chanteuse Islandaise Emiliana Torrini vit désormais à Brighton
  • Noel Gallagher, ex-chanteur et guitariste du groupe Oasis y possède une maison
  • Damien Harris AKA Midfield General, fondateur avec Fatboy Slim du label Skint Records. Producteur du groupe Justice
  • Carl Cox, célèbre DJ habitant à Brighton.
  • Kele Okereke, chanteur du groupe anglais Bloc Party est très attaché à Brighton, il en parle d'ailleurs dans la chanson Wainting For The 7.18 : "Let's drive to Brighton on the weekend" ("Allons à Brighton ce weekend !")
  • Darren Tulett, journaliste sportif spécialisé dans le football, consultant sur Beinsport, né à Brighton
  • Lucy Griffiths, actrice, célèbre pour avoir interprété le rôle de Marianne dans la série télévisée Robin des Bois. Née à Brighton.
  • Michael Jayston, acteur, habite à Brighton.
  • Stephen Ferrone, batteur de Tom Petty & The Heartbreakers, y est né et y a vécu durant sa jeunesse.
  • Pete Walker, réalisateur, né à Brighton.
  • Architects, groupe de metalcore originaire de Brighton.
  • Conor Maynard chanteur de Pop-Rock découvert grâce à YouTube.
  • PewDiePie vidéaste de jeux vidéo sur YouTube, y réside.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :