Wendy Carlos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlos.

Wendy Carlos

Naissance 14 novembre 1939
Pawtucket, Rhode Island
Activité principale compositrice et interprète de musique électronique
Site officiel www.wendycarlos.com/

Wendy Carlos, née le 14 novembre 1939 à Pawtucket au Rhode Island, est une compositrice et interprète de musique électronique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Walter Carlos, elle change de sexe en 1973 à l'âge de 34 ans pour devenir Wendy Carlos, qui est son nom actuel. Ce fait est peu connu, car Wendy Carlos ne révèle son changement de sexe qu'en 1979 et ne le mentionne pas dans sa biographie. Ses premières œuvres, diffusées initialement sous le nom Walter Carlos, sont rééditées sous le nom Wendy Carlos.

Très tôt, Carlos est attirée tant par la musique que par l'électronique, composant à l'âge de dix ans un trio pour clarinette, accordéon & piano, et concevant quatre ans plus tard son premier ordinateur en 1953. À dix-sept ans, elle crée un studio de musique électronique dans lequel elle manipule des sons enregistrés sur bandes et compose ainsi ses premiers thèmes électroniques. De 1958 à 1962, Carlos étudie la musique et la physique à l’Université Brown. Elle passe ensuite à l'université Columbia où elle travaille jusqu'en 1965 au « Columbia Princeton Electronic Music Center » et assiste même Léonard Bernstein dans un concert de musique électronique au Philharmonic Hall du Lincoln Center.

Wendy Carlos est connue pour avoir interprété des œuvres de Johann Sebastian Bach et d'autres compositeurs baroques et classiques sur un synthétiseur modulaire Moog. En 1968, les instruments de musique électroniques sont encore cantonnés à la musique expérimentale. Des compositeurs comme Pierre Henry et la sortie du disque Switched-On Bach — que l'on peut traduire par « Branché sur Bach » — révèlent pour la première fois les sons du synthétiseur au grand public. Cette nouveauté ainsi que le réel talent de musicien de W. Carlos fait que Switched-On Bach est le disque de musique classique — au sens le plus large du terme — ayant connu le plus grand succès populaire.

Wendy Carlos a largement contribué au développement du synthétiseur modulaire Moog par sa collaboration avec Robert Moog.

Le talent de musicien de W. Carlos est attesté par ses pairs  : Switched-On Bach est reconnu « disque de la décennie » par le pianiste et spécialiste de Bach Glenn Gould : « Carlos's realization of the Fourth Brandenburg Concerto is, to put it bluntly, the finest performance of any of the Brandenburgs — live, canned or intuited — I've ever heard. »

Wendy Carlos est également l'auteur de la bande originale du film de science-fiction Orange mécanique en 1971, à base de musique classique (Ludwig van Beethoven) interprétée sur un synthétiseur modulaire Moog, ainsi que celles du film d'horreur Shining en 1980 et du film de science-fiction Tron en 1982.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Wendy Carlos est une grande amie de Robert Moog.
  • L'album Switched-On Bach est l'album le plus vendu en 1968, toutes catégories de disques classiques confondues, bien que cet album ait été réalisé entièrement au synthétiseur.
  • Les premiers titres réalisés au synthétiseur ne sont pas sur l'album Switched-On Bach mais deux arrangements réalisés en 8 pistes à la demande de Robert Moog pour vanter les mérites de son invention  : What's New Pussycat? de Burt Bacharach, joué à la manière des orgues limonaires et Eleanor Rigby des Beatles que l'on retrouve sur l'album By Request.
  • La transcription de la 9e symphonie de Beethoven interprétée au synthétiseur est écrite avant la réalisation du film Orange mécanique puis proposée à Stanley Kubrick qui fut séduit. On retrouve l'intégrale de l'œuvre proposée pour la bande originale sur l'album Wendy Carlos' Clockwork Orange. En ce qui concerne Shining, seules deux œuvres sont sélectionnées dont le Dies Irae d'Hector Berlioz utilisé pour l'indicatif du film. En revanche, Stanley Kubrick rejette tout le travail effectué qui était prévu à l'origine pour inclure des œuvres originales de György Ligeti et Krzysztof Penderecki.
  • Dans le chapitre 41 de La Vie mode d'emploi par Georges Perec, une musicienne transsexuelle nommée Hortense joue de l'orgue électrique . Elle est née sous le nom de Sam Horton et change aussi de sexe en 1973.

Liens externes[modifier | modifier le code]