Le projet « LGBT » lié à ce portail

Portail:LGBT

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Arborescence   Projet   Discussion

Portail LGBT modifier ]

Représentation du LGBT par un drapeau couleur arc-en-ciel

Bienvenue sur la section de Wikipédia consacrée aux sujets LGBT, qui traitent de l'homosexualité (concernant aussi bien les Lesbiennes que les Gays), la Bisexualité, et la Transidentité.

Le but de ce portail est de regrouper, de classer et de permettre un accès facile aux principaux articles qui traitent de l'homosexualité de l'antiquité à nos jours et de sa place dans la société, l'art et la culture.

« L'hétérosexualité n'a rien de normal, elle est juste courante. »

— Dorothy Parker


2 475 articles sont actuellement liés au portail.

The Death of Hyacinthos.gif

PASTT a la Gay Pride 2005.JPG

Bi flag.svg

PASTT a la Gay Pride 2005.JPG

Gendersign.svg

Lumière sur... modifier ]

John Maynard Keynes (à droite) avec le peintre Duncan Grant.

John Maynard Keynes (5 juin 1883 - 21 avril 1946) — le nom viendrait de Cahagnes en Normandie — est un économiste britannique de notoriété mondiale, reconnu comme le fondateur de la macroéconomie moderne, pour lequel les marchés ne s'équilibrent pas automatiquement ce qui justifie le recours à des politiques économiques conjoncturelles. Le keynésianisme, la nouvelle économie keynésienne, le néokeynésianisme ou le post-keynésianisme plus interventionniste sont des concepts et des courants de pensée issus de l'œuvre de Keynes.

Considéré comme l'un des plus importants théoriciens de l'économie du XXe siècle, Keynes, en tant que conseiller officiel ou officieux de nombreux hommes politiques, fut l'un des acteurs principaux des accords de Bretton Woods.

Il a aussi été un auteur à succès avec l'écriture d'un livre sur le traité de Versailles intitulé Les Conséquences économiques de la paix publié en 1919 et la rédaction d'articles pour les journaux.

Sa première somme théorique fut le Traité sur la monnaie, mais son œuvre majeure est sans conteste la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (1936), qui permit de combler un manque en fournissant notamment aux nouveaux libéraux anglais une théorie économique adaptée, apte à remettre en cause la loi de Say, à souligner les limites du laissez-faire depuis la fin XIXe siècle, et à dégager les outils conceptuels nécessaires à la mise en place de politiques économiques alternatives. Ses travaux ont ainsi été utilisés après la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de la mise en place de l'État-providence. Selon Kenneth R. Hoover, Keynes aurait eu à son époque une position « centriste » entre d'une part Friedrich Hayek et d'autre part Harold Laski, un des inspirateurs de l'aile gauche du parti travailliste.

La pensée de Keynes, notamment le courant keynésien dit de la synthèse néoclassique longtemps dominant aux États-Unis, a perdu une large part de son influence à partir du début des années 1980 avec la montée en puissance du monétarisme et de la nouvelle économie classique. Cependant, la crise économique de 2008-2009 a semblé marquer un regain d'intérêt pour la pensée de Keynes tant dans la version plutôt sociale libérale de la nouvelle économie keynésienne que dans des versions plus hétérodoxes, telles que le post-keynésianisme ou, en France, l'économie des conventions.

Article du mois modifier ]

Nicolas Pages, né en 1970 à Lausanne, est un écrivain et plasticien suisse.

Droits des personnes LGBT en Libye : l'homosexualité est illégale en Libye.

L’Histoire de l'homosexualité aux États-Unis retrace la vie de personnes qui pendant longtemps n'ont pu vivre leur sexualité que clandestinement, jusqu'à l'époque de la Seconde Guerre mondiale, qui marque le début de leur émancipation.

Les Éditions des Femmes sont une maison d'édition fondée en 1973 par Antoinette Fouque et une partie du MLF.

Homosexuels musulmans de France est une association française de personnes LGBT de confession musulmane.

Les droits des personnes LGBT en Biélorussie restent limités encore en 2011.


Actualité modifier ]

  • 17 octobre 2014 : l'Alaska devient le 31e État américain à permettre le mariage homosexuel malgré l'opposition du gouverneur républicain.
  • 3 mai 2013 : le Rhode Island devient le 10e État américain à approuver le mariage gay peu avant que le Delaware ne se prononce à son tour et devienne le 11e. Les premiers mariages pourront être célébrés respectivement en août et en juillet 2013. Le Minnesota les rejoint le 9 mai et devient le 12e État à le rendre légal.
  • 23 avril 2013: le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe est définitivement adopté par l'assemblée nationale française. Il est validé par le conseil constitutionnel le 17 mai et promulgué par le président de 18 mai.
  • 6 novembre 2012 : par référendum, trois États américains approuvent le mariage gay lors des élections américaines : le Maryland, le Maine (qui l'avait déjà adopté en 2009 puis rejeté lors d'un premier référendum) et l'État de Washington, tandis que la Cour constitutionnelle espagnole valide, sept ans après, le mariage homosexuel en Espagne. Le surlendemain, le mariage pour tous, devient un projet de loi en France.
  • 4 octobre 2012 : Orlando Cruz devient le premier boxeur professionnel à faire son coming out. En avril 2013 Jason Collins basketteur de la NBA devient le premier sportif d'un sport majeur américain à l'imiter.
  • 6 juillet 2011 : Par décision d'une cour d'appel de San Francisco, les normes qui interdisaient encore formellement aux différents Américains gays et lesbiennes de s'engager dans leurs armées sont immédiatement suspendues (Don't ask, don't tell). Le Pentagone était en train d'écrire les nouvelles règles mais cette décision prévaut et a obligé le porte-parole de la défense a anticiper ces engagements « dans les toutes prochaines semaines ». D'ores et déjà, n'importe qui peut s'adresser à un centre de recrutement et se déclarer ouvertement gay ou lesbienne : le centre de recrutement a l'obligation légale d'instruire cette demande.
  • 1er juillet 2011 : le Parlement européen débat des « droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres » dans le cadre des droits de l'homme et constate que les discriminations à l'encontre des gays, lesbiennes, transgenres, bisexuels (LGBTI) « sont encore monnaie courante dans de nombreuses parties du monde ». En Europe même, on ne peut parler d'égalité ou de non-discrimination dans aucun des 27 pays membres. « Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir », a estimé l'Autrichienne Ulrike Lunacek, co-présidente de l'intergroupe LGBTI lors d'une audition le 30 juin. « Il y a toujours cinq pays dans le monde qui appliquent toujours la peine de mort contre les LGBT et 76 dans lesquels l'homosexualité est un crime », a aussi rappelé Ulrike Lunacek. Néanmoins, il existe des raisons d'être optimiste, selon le militant argentin Mauro Cabral : « Nous assistons à un mouvement historique, être LGBT n'est plus vu comme une maladie ». Pour le Britannique Michael Cashman, co-président de cet intergroupe du Parlement, les minorités sexuelles sont des gens normaux qui sont rendus anormaux par les préoccupations politiques des États. Il milite pour que l'Union européenne suspende ses relations avec « les pays qui ne respectent pas les droits de l'homme ».
  • 24 juin 2011 : par une courte majorité, le Sénat de l'État de New York, majoritairement républicain, a approuvé une loi qui a été signée par le gouverneur démocrate, Andrew Cuomo, qui autorise les mariages homosexuels dans cet État qui est le plus peuplé parmi ceux qui autorisent de tels mariages. « Le monde nous regarde. La législature, par un vote bipartisan, a dit que tous les New-Yorkais sont égaux face à la loi. Grâce à ce vote, l'égalité face au mariage va devenir une réalité dans notre État, amenant justice et protection légale à des milliers de familles new-yorkaises », a déclaré Andrew Cuomo. Le texte entrera en application fin juillet[1].
  • 17 mai 2011 : Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.
  • 6 mai 2011 : Un projet de loi anti-homosexualité, qui condamne les homosexuels à la peine de mort, est en train de passer devant le Parlement de l'Ouganda.
  • 6 mai 2011 : La Cour suprême du Brésil reconnaît l'union civile pour les couples homosexuels, ce qui leur donne pratiquement les mêmes droits que le mariage.
  • 13 avril 2011 : la Cour européenne des droits de l'homme confirme en appel la condamnation de la Russie, pour avoir interdit la marche des fiertés entre 2006 et 2008.
  • 7 avril 2011 : en Hongrie, le projet de nouvelle constitution interdit le mariage homosexuel. Il passe également sous silence l'orientation sexuelle parmi les lois contre la discrimination, et interdit l'avortement.
  • 6 avril 2011 : Au Brésil, une pétition adressée à la présidente Dilma Rousseff réclame une loi pour protéger les personnes LGBT, à la suite du meurtre d'une transsexuelle de 22 ans.
  • 22 mars 2011 : le Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève, présente une nouvelle déclaration pour dépénaliser l'homosexualité, signée par 83 pays.
  • 9 mars 2011 : la commission des Lois du Sénat rétablit l'inscription du nom du partenaire de Pacs dans l'acte de décès d'une personne.
  • 23 février 2011 : le Malawi vient de pénaliser l'homosexualité féminine au même titre que l'homosexualité masculine de 5 ans de prison, pour « réparer une injustice », alors qu'il ne la pénalisait pas auparavant.
  • 5 février 2011 : Hélène Mandroux, maire de Montpellier, marie symboliquement un couple d'hommes franco-portugais pour protester contre la non-reconnaissance du mariage homosexuel en France. Elle avait déjà lancé l'appel de Montpellier pour le mariage homosexuel.
  • 28 janvier 2011 : En France, le Conseil constitutionnel ne considère pas comme contraire à la constitution l'interdiction du mariage aux couples homosexuels. Le même jour, les quatre agresseurs homophobes d'un jeune homme, qu'ils avaient laissé pour mort et qui était resté quinze jours dans le coma, sont condamnés à des peines de 16 à 20 ans de prison.
  • 26 janvier 2011 : En Ouganda, le militant gay David Kato est assassiné après que sa photo a été publiée dans le journal Rolling Stone accompagnée d'un texte appelant à tuer les homosexuels.
  • 20 janvier 2011 : en France, l'Assemblée nationale supprime l'inscription dans l'acte de décès du partenaire du Pacs, à la demande d'un rapporteur UMP. Cette inscription assurait une sécurisation des droits du partenaire survivant, en particulier la reprise du bail. Cette suppression empêchera également les partenaires d'être tenus informés des funérailles.
  • janvier 2011 : en Irlande, la loi sur l'union civile entre en vigueur et, après le délai (normal) de trois mois, les premières unions y compris homosexuelles vont pouvoir y être officielles à compter du 1er avril prochain. Cependant, peuvent déjà être enregistrés, dès le 1er janvier, les unions déjà signées dans 27 autres pays… mais pas celles du pacs français : la loi irlandaise prévoit bien la reconnaissance par équivalence des unions contractées ailleurs qu'en Irlande, mais la longue liste fournie par le ministère de la Justice de Dublin n'y inclut pas le partenariat français car il est considéré comme accordant moins de droits et devoirs de solidarité que ceux offerts par les législations de ces 27 autres États, et notamment l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni, la ville de Mexico et huit États fédérés américains.
  • 6 janvier 2011 : en France, l'association Trans Aide critique le ministre de la santé Michel Mercier pour avoir rejeté le changement de sexe d'une transsexuelle, alors que Michèle Alliot-Marie avait donné un avis favorable, suivant en cela l'avis favorable du Conseil de l'Europe.
  • 4 janvier 2011 : en Ouganda, un juge a condamné le journal Rolling Stone pour avoir publié les coordonnées de personnes présentées comme homosexuelles, accompagné d'un appel à tuer les homosexuels. Le directeur du journal a annoncé qu'il ne paierait pas l'amende et ferait appel.
Archives janv 10 → déc 10
janv 09 → déc 09
janv 07 → déc 08
nov 05 → déc 06

Les articles modifier ]

Généralités

Drapeau de la fierté lesbienne

LGBT : Lesbienne • Gai • Bisexuel • Trans

Homosexualité • Drapeau arc-en-ciel • Quartiers gays • Symboles LGBT

Articles distingués

Histoire de l'homosexualité

Pédérastie • Homosexualité dans l'Antiquité • Paragraphe 175 • Natalie Clifford Barney • Triangle rose • Christine Jorgensen • Émeutes de Stonewall • Mouvement de libération gaie • FHAR / Gouines rouges

Art

LGBT au cinéma • Homosexualité à la télévision • Homosexualité dans la musique • Homosexualité dans la littérature • Homosexualité dans la photographie • Homosexualité dans la bande dessinée • Transsexuels et transgenres au cinéma • Transsexualisme dans la musique • Œuvre ayant pour thème le sida

LGBT par pays

Homosexualité en Chine • Homosexualité en Inde • Homosexualité au Portugal • Homosexualité au Mexique

Événements LGBT

Marche des fiertés  • Journée mondiale de lutte contre l'homophobie  • Festivals de cinéma LGBT • Outgames mondiaux • Coming out day • Existrans • Kiss-in •

Religion

Metropolitan Community Church à Minneapolis

Homosexualité et religion • Bouddhisme et homosexualité • Christianisme et homosexualité • Islam et homosexualité • Judaïsme et homosexualité • Homosexualité chez les Témoins de Jéhovah • Homosexualité dans le mormonisme • Homosexualité dans l'anglicanisme

Le genre dans les sciences sociales

Hijra à Goa en Inde.

Théorie queer  • Troisième sexe • Berdache • Femminielli • Hijra • Muxhe • Vierges sous serment

Butch-fem • Communauté bear • Drag king / Drag queen • Intersexuation • Transsexualisme • Travestissement • Gender studies • Cisgenre

Droit

Droits LGBT par pays • Dépénalisation de l'homosexualité • Mariage • Union civile

Vie

Coming out • Militantisme • Homoparentalité • Coparentalité • Pansexualité • Multiculturalisme

Discriminations

Hétérosexisme • Homophobie • Lesbophobie • Transphobie • Biphobie

Associations LGBT

SOS Homophobie

Act Up • Ardhis • Associations CONTACT  • APGL : Association des parents et futurs parents gays et lesbiens • Association du Syndrome de Benjamin • Beit Haverim • Bi'Cause • CARITIG • Coalition des transsexuelles et transsexuels du Québec • IDAHO • Coordination Lesbienne en France (CLF) • Couleurs Gaies • David et Jonathan  • Fédération LGBT • Fédération sportive gaie et lesbienne  • Flag ! • ILGA : International Lesbian and Gay Association • Interassociative Lesbienne, Gaie, Bi et Trans • Le Refuge • Les sœurs de la perpétuelle indulgence • SOS Homophobie • Université d’Eté Euroméditerranénnes des Homosexualités

Presse LGBT

360° • Le Gai Pied • Têtu • Illico • Gay Times • Baby boy • Butt • Badi • Windy City Times • The Advocate • GUS (magazine) • Akademos • Arcadie • The Body Politic • Curve • Dallas Voice • Diva (magazine) • La Dixième Muse • Fugues • Gay Globe Magazine • Hétéroclite • Hétérographe • Inversions • Masques • Mithly • On Our Backs • La Revue h • RG • Scumgrrrls • Spartacus International Gay Guide • Treize • Xtra! • Zero (magazine)

Le projet modifier ]

Participer

Venez visiter le projet LGBT pour savoir comment procéder ou prendre connaissance des recommandations.

Remarque : Les articles concernant ce portail peuvent y être liés grâce au bandeau {{Portail|LGBT}} à placer en fin de page. Un autre bandeau à fond jaune, {{ébauche|LGBT}}, placé en tête d'article, marque ceux qui ne sont encore qu'à l'état d'ébauche.

Wikimedia modifier ]