Mahu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Mahut.
Contes barbares de Paul Gauguin

MAHU est le nom donné aux personnes efféminées et gays en Polynésie, le mot Mahu signifie en Polynésie Française "mou" (mamahu). Ils occupent depuis longtemps une place particulière dans la société polynésienne. A l'époque des rois Pomare, ils étaient surnommés "arii oi". C'était le conseiller et le confident de la reine Pomare.

Élection de beauté transgenre miss Escualita 2003

Les premiers navigateurs européens à avoir abordé les îles de l'archipel signalaient déjà leur présence, comme William Bligh, le capitaine du Bounty ou James Cook. Il rapportèrent ainsi que ces garçons différents reçoivent une éducation particulière, dès l'enfance. Plus âgés, ils s'occupent du foyer, ils mangent à l'écart des hommes et dansent et chantent avec les femmes. Ils occupent souvent un poste de domestique auprès d'un noble.

Plus tard, au XIXe siècle, Paul Gauguin en peindra à plusieurs reprises.

Au début des années 60 dans la société Polynésienne certains Mahu deviendront "Raerae", c'est le transsexualisme qui explose, apparaît à ce moment là le "Raerae". Un terme apparu dans les années 1960. Avec l'arrivée des européens en masse et l'armée militaire, certains Mahu vont se transformer, Il devient elle et elle va connaître l'hormonothérapie tout comme ses consœurs en Europe. Elles pourront alors dire qu'elles deviennent des femmes. En France, c'est à Paris, que née Coccinelle, elle est surnommée "Bambi "elle reste une des premières transgenre à se faire connaitre à cette époque là. En Polynésie, ce sont plusieurs d'entre elles qui vont s'identifier à la Parisienne et à commencer cette thérapie hormonale. C'est plus précisément au piano bar, que commence alors cette nouvelle ère. L'endroit mythique ou elles vont se regrouper et imiter les plus grandes divas et danseuses du monde. Le show des Raerae peut alors commencer, c'est à Papeete dans cette discothèque là que les shows travestis et transsexuelles vont attirer énormément de touristes, il fallait alors passer par là pour pouvoir dire et raconter que "je suis allé a Tahiti". Cette discothèque à cette époque sera alors connue pour ses superbes shows et strip-tease dignes des plus grands cabarets du monde notamment celui du moulin rouge dont elles s'inspirent. Certaines a ce moment la, feront des rencontres, des rencontres qui ont pour but de changer leurs vies, car la Raerae voudrait être avec un homme qui pourras par la suite l'entretenir et surtout la faire partir de cette endroit la. C'est donc avec des hommes venus des pays occidentaux, qu'elles partirons à l'étranger pour réussir ou tout simplement changer de vie.

Le Mahu lui, on les retrouve aujourd'hui, souvent dans le corps enseignant ainsi que dans les métiers de la gastronomie ou de l'hôtellerie, des métiers qu'ils peuvent parfois pratiquer en tant que travestis ou transgenre, mais attention ! Le mahu lui ne se travesti pas, contrairement au Raerae. Dans la société Polynésienne, il faut savoir distinguer le "Raerae" et le Mahu, le ou la "Raerae" se transforme entièrement, le Mahu jamais, s'il le fait il devient a ce moment la"Raerae" . Le Raerae est aussi connue pour ces qualités de couturière et organisatrice pour les plus beaux défiler et élections de beauté à Tahiti et dans ses îles. On les reconnait par ses gestes fortement exagéré et accentué, elle est sophistiqué, elles sont pour la plupart d'entre elles très sexy et tape a l’œil. En Polynésie, une élection de beauté a même été crée pour elles "Miss piano bar" et "Miss vahine tane", ce sont toutes des élections de beauté qui vont élire des plus beau transsexuelle et transgenre de la Polynésie Française et je vous rassure, certaines d'entre elles n'a rien a envier aux femmes. Après avoir été élue Miss, certaines chanceuse deviennent mannequin, actrice, présentatrice télé, poursuivent leurs études ou restent prostitués, et oui, pour la plupart d'entre elles le sont. Malheureusement, elles ne sont pas acceptée par la société et pour cause la religion, le christianisme est très présent . En Polynésie, la religion a une part importante dans la société, mais même avec cela, elles essayent tant bien que mal a s'imposer et a se faire accepter, elles se dites aussi fière d'être ce qu'elles sont, elles ont toutes un but dans la vie comme tout être vivant et veulent changer les mentalités et se doivent aussi d'être respectés. Les plus ambitieuses d'entre elles vont modifier ou complètement changer leur état civil et vont même aboutir a l'opération final, c'est a dire le changement de sexe homme vers femme. Et puis il y a aussi certaines d'entre elles qui vont se métamorphoser et seront addicte à la chirurgie esthétique. Les autres deviennent des femmes a part entière, elles adoptent pour fonder une famille et se marient. Celles ci restent discrète et se fondent dans la masse .

Le Mahu est très toléré par la communauté polynésienne, il se fait beaucoup plus discret, ne se travesti pas, il est considéré comme étant efféminé et sa vie sexuelle ne regarde que lui. Ils sont pour la plupart d'entre eux homosexuel et l'assume, ils s'intègrent plus facilement et dans beaucoup de domaine, il est sollicité. Il est notamment connu pour les chants et danses Polynésien. le Mahu est aussi bien respecté dans le travail que dans le spectacle.

Ils fondent presque tous des familles, ils organisent souvent des réceptions "tamaa raa", ils sont aussi professeurs de danse et chanteur en Polynésie Française.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Raerae de Tahiti : rencontre du troisième type de François Bauer,

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Mahu, l’Efféminé : un film documentaire de 52' réalisé par Jean-Michel Corillion. Grand prix du FIFO (Festival International du Film Océanien) en 2004[1].
Camille Cabral militante pour la lutte contre la trans phobie
le PASST a la gay pride

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]