JSTOR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de JSTOR
Logo de JSTOR

URL jstor.org
Description Archive de publications scientifiques
Langue(s) interface en anglais, articles en toutes langues
Inscription oui
Créé par William G. Bowen
Lancement 1995
État actuel actif

JSTOR (contraction de Journal Storage) est un système d'archivage en ligne de publications universitaires et scientifiques. Fondé en 1995, JSTOR est aujourd'hui une société américaine à but non lucratif basée à New York.

JSTOR fut conçu par William G. Bowen pour aider les bibliothèques, notamment les bibliothèques universitaires et de recherches, à faire face à l'augmentation du nombre de revues académiques. Les coûts et l'espace nécessaire obligeaient les bibliothèques à revoir leurs abonnements. En numérisant les revues scientifiques, JSTOR a permis aux bibliothèques de sous-traiter leur stockage. Outre la garantie d'accessibilité à long terme, la numérisation a également permis l'accès en ligne et la recherche dans le texte.

Activités[modifier | modifier le code]

JSTOR est accessible aux établissements ayant souscrit à un abonnement. La plateforme propose des abonnements thématiques délimitant différentes approches transdisciplinaires.

La disponibilité des revues est déterminée par une barrière mobile (moving wall) qui est le délai entre le dernier numéro paru de la revue et le dernier numéro de la revue consultable sur JSTOR. Sur d'autres plateformes, la barrière sépare le corpus accessible aux seuls abonnés du corpus accessible à tous sans péage. Elle sépare des contenus récents qui ne sont pas accessibles sur JSTOR du corpus numérisé par JSTOR qui devient accessible à ses abonnés.

Le délai est déterminé dans un accord entre JSTOR et l'éditeur de la revue et se situe généralement entre trois et cinq ans. Un éditeur peut également demander une modification de la barrière ou encore qu'elle soit transformée en barrière fixe (fixed wall). Dans ce dernier cas, l'éditeur fixe une date à partir de laquelle il ne souhaite plus que les nouveaux numéros de la revue qu'il publie soient intégrés aux bases JSTOR. Le passage à la barrière fixe a généralement lieu lorsqu'un éditeur décide d'assurer la publication en ligne.

En septembre 2006, l'archive contient 641 revues, pour 150 000 numéros et 1,6 million d'articles complets. En février 2011, JSTOR contient les archives de 1 371 revues scientifiques, soit environ 325 000 numéros et 3,4 millions d'articles complets. L'archive la plus ancienne, Philosophical Transactions of the Royal Society, remonte à 1665.

JSTOR a étendu son offre aux ouvrages en 2012[1]. Sont distingués les ouvrages protégés par DRM (single user books) et les ouvrages libres de DRM (multiple user books)[2].

En juillet 2011, Aaron Swartz est inculpé pour avoir téléchargé et mis à disposition gratuitement un grand nombre d'articles depuis JSTOR[3]. Il se suicide le 11 janvier 2013[4], de crainte d'être sévèrement puni.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Cairn, portail internet regroupant des revues en sciences humaines et sociales.
  • Érudit, organisme sans but lucratif québécois assurant la diffusion et la promotion des résultats de la recherche savante en sciences humaines et sociales.
  • Numdam, bibliothèque en ligne de revues scientifiques françaises et européennes en mathématiques.
  • Persée, bibliothèque en ligne de revues scientifiques françaises en sciences humaines et sociales.
  • Revues.org, fédération de revues scientifiques en ligne.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]