Pansexualité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pansexual symbol.PNG

La pansexualité (on utilise parfois le terme omnisexualité) est une orientation sexuelle caractérisant des personnes potentiellement attirées sexuellement et/ou sentimentalement par d'autres personnes, indifféremment du sexe anatomique ou du genre de celles-ci[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le terme pansexuel est dérivé du préfixe grec -pan, qui signifie « tous ». De manière simplifiée, la pansexualité désigne la capacité d'aimer une personne sans considération pour son genre ou son sexe[1]. Bien que le terme « tous » soit appliqué, cela n’inclut pas les déviances sexuelles et les fétiches.

Une personne pansexuelle fait abstraction du genre et du sexe de ses partenaires et ne s'attache pas à ce qu'on pourrait considérer comme une étiquette. Pour lui ou elle, c'est la personnalité qui compte. La personne ne fait donc pas de différence entre les trois genres (masculin, féminin et intersexuel) et les deux intermédiaires (travesti et transgenre).

Cela peut être considéré comme militant dans le sens où lorsque l'on se déclare pansexuel, on met tous les genres et tous les sexes sur un pied d'égalité et on refuse d'être classé selon les trois orientations sexuelles officielles.

Il est donc difficile de donner une définition précise de ce concept, puisqu'il est caractérisé seulement par le rejet de toute contrainte ou barrière dans la sexualité. Cependant, les barrières légales (âge, consentement, liens de filiation) sont généralement respectées par les tenants de cette pratique.

Ce que la pansexualité n'est pas[modifier | modifier le code]

La pansexualité n'est pas liée à un type de relation : la fidélité, l'infidélité, le couple libre, la sexualité de groupe... sont pratiqués par des pansexuels et rejetés par d'autres comme c'est le cas chez les personnes se définissant comme hétérosexuelles, homosexuelles ou bisexuelles.

Chez le Bonobo[modifier | modifier le code]

La notion de pansexualité n'a pas été utilisée seulement pour parler des êtres humains. Le primatologue Frans de Waal l'a utilisé pour décrire le comportement des bonobos (Pan paniscus), qui pratiquent des relations sexuelles avec n'importe quel membre de leur groupe, sans distinction de sexe, d'âge ou de rapports familiaux, et même de consentement.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans la série télévisée Doctor Who, le Capitaine Jack Harkness essaye de séduire tous les personnages qu'il rencontre quel que soit leur genre. La répétition de ce comportement, souvent inapproprié, crée un personnage clownesque qui incarne une pansexualité à la fois naturelle et joyeuse[réf. souhaitée].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Peter Boom, « La théorie de la parasexualité - 6ème Congres de sexologie, Limassol, juin 2002 - », sur digilander.libero.it (consulté le 3 décembre 2010)