Ikea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inter IKEA Systems B.V.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'IKEA

Création 1943 à Älmhult (Suède)
Fondateurs Drapeau : Suède Ingvar Kamprad
Forme juridique Entreprise privée coiffée par une fondation de droit néerlandais
Slogan « Vive la vie à la maison » (Canada)
(en) « Affordable solutions for better living »
(es) « Empieza algo nuevo » (Espagne)
Siège social Drapeau des Pays-Bas Leyde (Hollande-Méridionale(Pays-Bas)
Direction Drapeau : Suède Peter Agnefjäll (PDG)
Activité Commerce de détail
Produits Mobilier
Société mère Stichting INGKA Foundation
Effectif 139 000 (2013)[1]
Site web www.ikea.com
Fonds propres 29 milliards d'euros (2013)[1]
Chiffre d’affaires 28,7 milliards d'euros (2014)[2]
en augmentation + 3 %[2]
Résultat net 3,3 milliards d'euros (2013)[3]
en augmentation + 3,1 %

IKEA[4],[5] est une entreprise suédoise dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, spécialisée dans la conception et la vente de détail de mobilier et objets de décoration prêts à poser ou à monter en kit.

Ces meubles sont tous dessinés par des designers dans la ville du premier magasin, Älmhult. Crée en 1943, par Ingvar Kamprad, le groupe IKEA est sous la tutelle d'une fondation de droit néerlandais, Ingka Holding, depuis 1982[6].

Dans ses 345 magasins répartis dans 42 pays, l'entreprise a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 27,9 milliards d'euros pour un bénéfice de 3,3 milliards[3], contre respectivement 27,6 et 3,2 milliards d'euros l'année précédente[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ingvar Kamprad ici en 2005, fondateur d'Ikea.

L'acronyme IKEA a été créé à partir des premières lettres du nom du fondateur de la marque (Ingvar Kamprad), du nom de la ferme de ses parents (Elmtaryd) et du nom de son village (Agunnaryd)[5].

Ingvar Kamprad débute par la vente de papeterie et autres petits produits par correspondance, le laitier déposant les paquets chez ses clients lors de sa tournée.

Le premier mobilier est proposé en 1947 et, en 1955, l'entreprise a fait le pari de le concevoir et de se lancer dans son propre design. Le premier magasin ouvre dans la ville voisine d'Älmhult où se trouve toujours le centre stratégique du groupe, à savoir la conception des collections. Le premier en dehors de la Suède est celui d'Asker, près d'Oslo, en Norvège.

Concept et image[modifier | modifier le code]

Section d'éclairage d'un magasin en Russie, avec les noms des produits en russe.

Le concept d'IKEA repose sur le libre-service de la grande distribution et sur le meuble en kit, emballé depuis 1956 dans un « paquet plat », moins cher à produire et à transporter et plus simple pour le client à rapporter lui-même à son domicile. Cette chasse aux coûts est synthétisée dans le Testament d'un négociant en meubles écrit par Kamprad et remis à tous les nouveaux employés[8]. Les produits sont présentés dans un catalogue distribué à 220 millions d'exemplaires. Il s’agit du troisième ouvrage le plus publié au monde après la Bible et le Petit Livre rouge. Le premier catalogue IKEA est publié en 1951[9]. Distribué à 250 000 exemplaires, ce n'est alors qu'une insertion publicitaire de 9 pages dans un journal suédois. Les légendes des photos sont écrites par le fondateur lui-même.

Dans le magasin, les clients se voient imposer un parcours, qui les oblige à découvrir l'ensemble des produits mis en situation pour susciter l'achat impulsif[10]. IKEA développe parmi les premiers en Europe les services autour du magasin pour prolonger la durée de la visite. Ainsi, une cafétéria est implantée dans chaque magasin, et sert des plats suédois qui sont également proposés dans une boutique alimentaire après les caisses, réalisant une part importante du chiffre d'affaires des magasins[10].

L'image de la marque d'une offre à bas prix s'appuie sur la communication autour d'un fondateur dépeint comme économe et simple[11], qui s'allie à un design suédois au bois blond et aux lignes épurées.

L'identité suédoise d'IKEA est affirmée dans la reprise des couleurs nationales par le logo, par les noms des produits, composés d'un seul mot et pour la plupart d’origine suédoise, danoise, finnoise ou norvégienne[12]. Bien qu’il y ait des exceptions, il existe un système de nomenclature reposant sur des noms de lieux ou fleuves scandinaves par exemple. Duktig (« bien élevé ») est une ligne de jouets pour enfants, Oslo est le nom d'un lit, Jerker (un nom suédois masculin) est un bureau, Kassett est un meuble de rangement. Une variété de meubles de bureaux est nommée Effektiv (« efficace »). Skärpt (« aiguisé ») est une ligne de couteaux de cuisine.

Comme la conception des meubles, le suivi des tendances est internalisé. Des sociologues salariés identifient les modes de vies émergents (allongement du temps de résidence des enfants chez leurs parents, diversité des structures familiales, diminution des espaces de résidence, etc[8]). Les designers s’appuient par ailleurs sur l’utilisation de boîtes à idées mises à disposition dans les magasins. Ils s’attachent à faire écho à la culture de différentes régions de la planète et sont issus d'origines différentes (Kenya, Suède, Suisse, Japon...)[13]. Ainsi les Italiens, férus de chaussures, ont poussé les Suédois à proposer des meubles ad hoc de rangement, donnant naissance aux célèbres armoires à chaussures[9].

Organisation[modifier | modifier le code]

Au niveau hiérarchique il existe huit niveaux entre le PDG du groupe et un employé de magasin. Au sein d'un magasin, l'organisation est la suivante : le directeur du magasin, le responsable des ressources humaines, le management team (administratif, logistique, vente, services, communication et aménagement et restaurant). Des responsables des différentes familles de produits (les shopkeepers) sont présents dans chacun des rayons et sont assistés par des collaborateurs[réf. souhaitée].

Les magasins sont divisés en trois zones distinctes :

  • L'exposition, où tous les meubles sont présentés en situation au sein de pièces types (séjour, chambre, cuisine, etc.) ;
  • Le libre service marché, où se trouve tout ce qui peut compléter l'ameublement : du petit objet de décoration au tapis, en passant par les lampes ;
  • Le libre service meuble, où sont à retirer la plupart des meubles vus à l'exposition.

Services[modifier | modifier le code]

IKEA propose des services pour aménager sa cuisine, notamment IKEA HomePlanner, un logiciel de modélisation tridimensionnelle qui permet de dessiner sa cuisine en trois dimensions à partir de modèles de meubles proposés par l'enseigne.

Dans certains magasins, une épicerie appelée "Swedish Food Market" propose une gamme de produits alimentaires à connotation suédoise (saumon, vin chaud, boulettes de viande surgelées), et quelques produits grand public.

Politique sociale[modifier | modifier le code]

Le groupe vante un management proche du salarié, à travers la collaboration et la solidarité entre employés, le respect et le tutoiement, la parité[10], etc. Des salaires les plus bas supérieurs de 11 % au SMIC[14] et des avantages comme un treizième mois, une mutuelle et des restaurants d'entreprise permettent à IKEA de présenter un taux de 79 % de salariés satisfaits de leur travail dans son rapport sur le développement durable de 2009[8]. Mais plusieurs mouvements sociaux, notamment en France et en Turquie, des accusations de violations des droits syndicaux dans plusieurs pays par l'UNI global union, et en France la surveillance des salariés et des clients[15], s'opposent à l'image du « modèle suédois »[16]. L'accord-cadre signé en mai 1998 avec l’International Federation of Building and Wood Workers (IFBWW) prévoit qu'en cas de problèmes constatés, leur résolution doit se faire en interne[17].

IKEA est très vite devenue une entreprise mondialisée puisqu'elle s'est tournée dès 1961 vers la Pologne pour la fabrication en série. Les fonctions stratégiques de la multinationale sont en revanche toujours à Älmhult (Suède). IKEA compte aujourd’hui 1 220 fournisseurs dans 55 pays, dont un tiers environ se trouvent en Asie[18]. En 2001, la Chine devient le premier fournisseur de l'enseigne avec 18 % des produits du groupe. La marque peut pourtant avancer le « Design and Quality - IKEA of Sweden » puisque les meubles sont dessinés en Suède, où 7 % d'entre eux sont fabriqués[17],[8].

En 1994, suite à l'achat de tapis fabriqués par des enfants au Pakistan, IKEA a entamé une large réflexion sur ses collaborations avec ses sous-traitants. Cela aboutira à la création d'un code de conduite applicable à tous ses fournisseurs, excluant notamment le travail des enfants[19]. S'il existe un code de conduite dans les domaines de l'environnement et du travail (l’IWAY), qui s'appuie en grande partie sur les législations locales, ses garanties ne sont pas toujours respectées, notamment le droit de s’associer en syndicat[17].

Structure financière[modifier | modifier le code]

La holding propriétaire (Inter IKEA Systems BV) est basée aux Pays-Bas comme une fondation charitable qui n'a pas l'obligation de publier ses résultats complets. C'est une société à but lucratif[11]. C'est à cette holding qu'appartiennent la marque et la propriété intellectuelle de tous les produits IKEA. Cette holding est elle-même détenue par Inter IKEA Holding, enregistrée au Luxembourg. Des royalties de 3 % du prix de vente de tous les produits lui sont reversées directement. Cette holding est détenue par Interogo, une fondation basée au Liechtenstein dont le propriétaire est la famille Kamprad elle-même[20].

Les magasins franchisés sont gérés par IKEA Group qui appartient à Ingka Holding, une société néerlandaise. Celle-ci est à son tour la propriété de Stichting Ingka Foundation, une fondation à but non lucratif et exemptée d’impôts[20].

Environnement[modifier | modifier le code]

IKEA est le troisième plus gros consommateur de bois au monde derrière Home Depot et Lowe's[21]. En 2012, l'entreprise a utilisé 13,56 millions de m3 de bois dont 23 %[22] répondant au label FSC, garantissant une gestion durable des forêts. En 2013, plus de 30 % du bois utilisé par IKEA était certifié par ce même label[23].

IKEA a développé des partenariats dans les années 1990 avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) et Greenpeace[24]. Swedwood, une filiale d'IKEA a ainsi pour objet la reforestation[25].

En 2012, IKEA dévoile sa nouvelle stratégie de développement durable : People and Planet Positive[26]. Cette stratégie se base sur 3 piliers : favoriser un mode de vie plus durable, acquérir une indépendance énergétique à l'horizon 2020 et améliorer le quotidien du plus grand nombre[27].

En France, le centre de distribution de Saint-Quentin-Fallavier dispose de 15.000 panneaux photovoltaïques installés sur le toit ainsi qu'une chaudière à bois qui couvre 60 % de ses besoins en chauffage. Plus récemment, une station de distribution d'hydrogène a été installée et permet d'alimenter plusieurs chariots élévateurs en énergie propre[28].

Implantations[modifier | modifier le code]

En vert, les pays où IKEA est implanté.

IKEA possède également des magasins en Europe, Amérique du Nord, Moyen-Orient, Asie et Océanie. Implanté depuis 1978 aux Pays-Bas, IKEA Netherlands y a ouvert douze magasins. En Belgique depuis 1984, IKEA Belgium en a six autres. En Italie depuis 1989, IKEA Italia en a ouvert quinze. Au Canada, On compte 12 magasins, le plus grand IKEA de l'Amérique du Nord est situé à Montréal (Québec), dans l'arrondissement de Ville-St-Laurent. Il est prévu de construire un IKEA en Serbie. L'ouverture devrait avoir lieu en 2014.

IKEA possède un magasin en Thaïlande, à Bang Na dans la banlieue de Bangkok[29].

Le plus grand magasin d'Europe est implanté à Stockholm (55 200 m²). Il a ouvert ses portes en 1965.

Belgique[modifier | modifier le code]

Magasins
Année d'ouverture Implantation Surface de vente Notes
1984 Zaventem 29 100 m² Premier magasin en Belgique
1985 Anvers (Wilrijk) 18 600 m²
1985 Awans (Hognoul) 32 500 m²
2005 Arlon (Sterpenich) 26 800 m²
2005 Anderlecht 28 600 m²
2008 Gand 36 000 m² Le plus grand magasin belge

Faits et chiffres IKEA Belgique[30]

Canada[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, IKEA Canada possédait seulement 5 grands magasins de meubles. Les ventes connurent un essor incroyable, donc en 2001 la compagnie décida d'ouvrir 7 nouveaux magasins pour atteindre un total de 12:

PROVINCE DE QUÉBEC:

1. • Montréal - Le premier magasin IKEA de Montréal a ouvert en 1982 dans le centre commercial Place Alexis-Nihon, occupant alors 3 étages. Suite à un manque de places de stationnement et face à la popularité croissante d'IKEA, le magasin a déménagé en mai 1986 dans l'arrondissement de Ville Saint-Laurent, en bordure de l'autoroute 40 (Transcanadienne). Entre 2012 et 2013, il fut entièrement rénové et agrandi (passant de 22 062m² à 43 636m²) pour devenir le plus grand magasin IKEA d'Amérique du Nord [31]

2. • Boucherville - Le 2e IKEA du Québec a ouvert ses portes en mars 2003 dans la ville de Boucherville. Il est également situé dans la région métropolitaine de Montréal, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, dans le Carrefour de la Rive-Sud en bordure de la très achalandée autoroute 20. Des travaux d'agrandissements de l'entrepôt furent réalisés fin 2012 et début 2013 -en même temps que les travaux faits à la succursale de Montréal- afin de contenir plus de marchandises en stock. Ce magasin est très achalandé, en plus d'accueillir un très grand nombre de clients de la région de la ville de Québec et de l'est du Canada, qui ne possèdent pas des magasins IKEA.

PROVINCE DE L'ONTARIO:

Région de Toronto:

1.Vaughan

2.Etobicoke

3.North York

Ailleurs en Ontario:

4.Burlington Ce magasin est situé près du siège social d'IKEA Canada.

5.Ottawa Le IKEA d'Ottawa qui a rouvert entièrement rénové le 7 décembre 2011 dans le centre commercial Pinecrest était le plus grand du Canada jusqu'à ce que la succursale de Montréal le dépasse en superficie avec les rénovations majeures et l'agrandissement de 2012.

PROVINCE DU MANITOBA:

1.Winnipeg : Le tout dernier magasin IKEA du Canada y a ouvert ses portes en novembre 2012. Cette ouverture était très attendue des gens de la région, qui n'était pas encore desservie par IKEA.

PROVINCE DE L'ALBERTA:

1.Edmonton

2.Calgary

PROVINCE DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE:

1.Coquitlam

2.Richmond

La filiale a atteint le milliard de dollars pour l'exercice 2005.

Le centre de distribution d'IKEA pour l'est du Canada est situé à Brossard, au Québec, près de l'autoroute 10 et 30, pas très loin de la succursale de Boucherville.

En 2012, une rumeur voulant que le IKEA de la ville de Québec qui a fermé ses portes en 1996 rouvre dans le secteur de Lévis/St-Romuald, à proximité des autoroutes 20 et 73, a fait beaucoup jaser, car plusieurs habitants de la région de Québec et de l'est du Canada doivent se déplacer jusqu'à Boucherville. Pour cette raison, plusieurs souhaitent son retour dans la région de Québec mais malheureusement ce n'est pas prévu pour le moment, selon une porte-parole [32].

Il n'y a malheureusement à l'heure actuelle aucun magasin IKEA dans l'est du Québec et dans les maritimes, le plus près étant Boucherville, en banlieue de Montréal.

États-Unis[modifier | modifier le code]

On retrouve seulement 38 magasins IKEA aux États-Unis :

  • Arizona : Tempe
  • Californie : Burbank, Carson, Costa Mesa, Covina, East Palo Alto, Emeryville, San Diego, West Sacramento
  • Caroline du Nord : Charlotte
  • Colorado : Centennial
  • Connecticut : New Haven
  • Floride: Orlando, Sunrise et Tampa
  • Géorgie : Atlanta
  • Illinois : Bolingbrook, Schaumburg
  • Massachusetts : Stoughton
  • Maryland : Baltimore, College Park
  • Missouri : Canton
  • Minnesota : Twin Cities
  • New Jersey : Elizabeth, Paramus
  • New York : Brooklyn, Long Island
  • Ohio : West Chester
  • Oregon : Portland
  • Pennsylvanie : Conshohocken, Pittsburg, South Philadelphia
  • Texas : Dallas, Houston, Round Rock
  • Utah : Draper
  • Virginie : Woodbridge
  • Washington : Seattle

Dans la populaire série télévisée "The Simpsons", dans la 11e saison, la famille Simpson magazine dans un magasin 'SHOP', qui est fortement inspiré de IKEA. (Épisode BABF03, 1999)La mascotte du magasin est une clé allen grandeur nature.

France[modifier | modifier le code]

Les entrailles de l'IKEA de Roques (Haute-Garonne).

La filiale française MEUBLES IKEA FRANCE[33] (anciennement Meubles IKEA France SNC) possède 30 magasins ouverts en France (Avignon et Reims en 2009, Caen en 2011, Clermont-Ferrand en 2014). En 2009, la FNAEM a confirmé qu'IKEA était devenu le numéro 1 du meuble en France[34] avec une part de marché de 15,7%. En 2013, IKEA possède une part de marché de 17,9 % et un chiffre d'affaires de 2,39 milliards d'euros[35]. Les principaux concurrents de IKEA en France sont Conforama, BUT, Maisons du Monde, Fly et Alinéa.

Plateformes logistiques

IKEA possède ses propres plateformes logistiques appelées « Dépôt central ».

Livraisons magasins (DC) :

Livraisons clients (CDC) :

Israël[modifier | modifier le code]

Magasin IKEA de Nethanya.

IKEA s'écrit איקאה en hébreu. L'entreprise possède trois magasins (franchises) en Israël :

  • Inauguré en avril 2001, à Netanya, les 2 000 m2 de surfaces commerciales, accueillant jusqu'à 7 000 clients par jour, ont été entièrement détruit par un gigantesque incendie, au matin du samedi 5 février 2011[38].
  • Celui de Rishon LeZion a été ouvert en 2010.
  • Celui de Kiryat-Ata (banlieue de Haifa) ouvert depuis le 11 Mars 2014[39].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Magasins
Implantation Ville proche Notes
Tottenham Londres Situé dans le district londonien d'Enfield
Wembley Londres
Croydon Londres L'un des plus grands IKEA d'Angleterre, avec 37 000 m2
Lakeside Londres L'un des plus grands IKEA d'Angleterre, avec 37 000 m2
Belfast Belfast Ouvert en 2007
Wednesbury Birmingham Ouvert en 1991
Bristol Bristol Ouvert en 1999
Coventry Coventry Ouvert en 2007
Édimbourg Édimbourg Ouvert en 1999
Glasgow Glasgow Ouvert en 2001
Gateshead Newcastle Ouvert en 1992
Leeds Leeds Ouvert en 1995
Ashton-under-Lyne Manchester Ouvert en 2006
Milton Keynes Milton Keynes Ouvert en 2005
Nottingham Nottingham Ouvert en 1997
Southampton Southampton Ouvert en 2009
Cardiff Cardiff Ouvert en 2003
Warrington Warrington Premier IKEA ouvert au Royaume-Uni, en 1987

Suisse[modifier | modifier le code]

Le premier magasin IKEA hors de Scandinavie ouvre ses portes près de Zurich en 1973.

Magasins
Année d'ouverture Implantation Surface de vente[40] Notes
1973 Spreitenbach (AG) 34 500 m² Premier magasin en Suisse, et premier magasin en Suisse alémanique. Le magasin a été agrandi en 2007. Passant de 27 695m² à 34 500m², il devient ainsi le plus grand magasin de Suisse.
1979 Aubonne (VD) 22 500 m² Premier magasin en Suisse romande
1991 Grancia (TI) 14 600 m² Premier magasin en Suisse italienne
1996 Lyssach (BE) 28 200 m²
1997 Dietlikon (ZH) 25 200 m²
2000 Pratteln (BL) 24 700 m²
2007 Saint-Gall (SG) 26 300 m²
2010 Vernier (GE) 17 400 m²
2011 Rothenburg (LU) 23 600 m²

Scandales[modifier | modifier le code]

En mars 2013, l'entreprise a reconnu que les tartes aux chocolat vendues dans 23 pays étaient potentiellement contaminées[41]. Les analyses ont montré qu'elles contenaient des bactéries d'une contamination fécale. L'entreprise est également touchée par le scandale de la découverte de viande chevaline. Néanmoins ce scandale n'a nullement affecté les magasins du Canada et des États-Unis.

Le 19 novembre 2013, trois dirigeants d'IKEA France sont mis en examen. A cette occasion, IKEA France, en tant que personne morale est également mise en examen. Stefan Vanoverbeke, PDG actuel de la société, Jean-Louis Baillot, son prédécesseur, et Dariusz Rychert, directeur financier, sont accusés de "complicité de collecte de données à caractère personnel" et de "complicité de violation du secret professionnel". Ces évènements ont lieu dans le cadre d'une enquête plus vaste pour soupçons d'espionnage illicite de salariés et de clients[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr)"IKEA annonce des ventes en hausse de 3,1 %", Lematin.ch, 14 octobre 2013
  2. a et b (fr)"Les ventes d’IKEA reprennent des couleurs en Europe. Et en France ?", LSA-conso.fr, 09 septembre 2014
  3. a et b (fr)"IKEA publie un bénéfice annuel record", Tempsreel.nouvelobs.com, 31 janvier 2014
  4. Sigle de Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd.
  5. a et b Que signifie IKEA? sur www.ikea.com
  6. « La vie IKEA », Télérama.fr, 24 octobre 2009.
  7. "IKEA : bénéfice annuel en hausse", LeFigaro.fr, 23 janvier 2013
  8. a, b, c et d Nathalie Brafman, « Le système Ikea : l'obsession des économies », Le Monde du 30 août 2007.
  9. a et b "IKEA, la mondialisation vue de l'intérieur", LeMonde.fr, 28 juillet 2013
  10. a, b et c Bruno Askenazi, « Ikea, l'entreprise en kit », Slate.fr, 26 février 2012.
  11. a et b Olivier Bailly, Jean-Marc Caudron et Denis Lambert, « Entre silence et mythe », Le Monde diplomatique,‎ décembre 2006.
  12. "Mais d'où viennent les noms des meubles IKEA ?", 20minutes.fr, 4 juillet 2014
  13. "Tendance eco-design pour la nouvelle collection IKEA PS", Bomemagazine.wordpress.com, 24 janvier 2009.
  14. "IKEA Clermont-Fd : ouverture en août 2014 !", Philauvergne.fr, 26 novembre 2013.
  15. La révélation des agissements de l'entreprise dans ce domaine ont contraint la société à se séparer en 2012 de quatre dirigeants de la branche française. Cf. « Affaire d'espionnage chez Ikea : trois personnes en garde à vue », LeMonde.fr avec l'AFP, 17 juin 2013.
  16. Flora Genoux, « Ikea, accusé de "violations des droits syndicaux" dans de nombreux pays », lemonde.fr, 8 mars 2012
  17. a, b et c Olivier Bailly, Jean-Marc Caudron et Denis Lambert, « Ikea en Inde, un emploi démontable », Le Monde diplomatique, décembre 2006.
  18. "IKEA : un modèle low cost", Alternatives-economiques.fr
  19. "Le kit moral d'IKEA", Libération.fr, 26 août 2002.
  20. a et b (en) « The secret of IKEA's success », The Economist, 24 février 2011.
  21. (en) « House Perfect. Is the IKEA ethos comfy or creepy? », The New Yorker, 3 octobre 2011.
  22. "IKEA absorbe 0,7 % de la production mondiale de bois", LSA-conso.fr, 12 juillet 2013.
  23. (en)"IKEA Reports Great 2013 Sustainability Progress", Cleantechnica.com, 5 février 2014.
  24. "Suède : le fabuleux destin de Monsieur IKEA", LeJournalInternational.fr, 4 février 2013
  25. (en)"Swedwood.fr", site officiel
  26. "People & Planet Positive, la nouvelle stratégie développement durable d’IKEA", LSA-conso.fr, 23 octobre 2012.
  27. "IKEA: quelle stratégie durable ? : Carole Brozyna-Diagne, dans Green Business", Lefigaro.fr.
  28. "Comment IKEA compte ne plus payer de factures d'électricité ou de gaz", Challenges.fr, 19 mars 2014.
  29. (en)"IKEA opens first store in Thailand - Bangkok", Demotix.com, 3 novembre 2011.
  30. Années d'ouverture des sites belges d'Ikea, Ikea.com
  31. "Le plus grand IKEA en Amérique du Nord à Montréal", Canoe.ca, 3 mai 2012.
  32. "IKEA nie vouloir revenir à Québec", Lesaffaires.com, 23 janvier 2013.
  33. Statuts juridiques
  34. "Janvier 2009, IKEA devient le numéro un français du meuble avec 15,7 % de parts de marché", LSA-conso.fr, 18 juin 2014
  35. "IKEA va ouvrir 6 magasins en France et embaucher 1200 personnes", Lexpansion.lexpress.fr, 10 octobre 2013
  36. "Saint-Quentin-Fallavier: trois projets innovants pour le site d’IKEA", ledauphine.com, 19 mars 2014.
  37. Cette implantation entraîne de la contestation de la part de défenseurs de l'environnement, notamment à propos de risques pour la nappe phréatique et pour des espèces protégées menacées de disparition. Voir à ce sujet [1].
  38. "IKEA brûle à Netanya", Mishauzan.com, 6 février 2011
  39. "Ouverture d'un troisième magasin IKEA en Israël", Lemondejuif.info, 26 février 2014
  40. Inter IKEA Systems B.V. Facts and Figures.
  41. Le Figaro, "Ikea: matières fécales dans des tartes ?", le 5 mars 2013
  42. Le PDG et deux autres responsables d'Ikea France font l'objet de soupçons d'espionnage Libération, 19 novembre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertill Torekull, Un design, un destin : La saga Ikéa, Michel Lafon, 2000.
  • Olivier Bailly, Jean-Marc Caudron et Denis Lambert, Ikea : un modèle à démonter, Renaissance du livre, 2006.
  • Catherine Vuillermot et Michel Villette, Portrait de l'homme d'affaires en prédateur, La Découverte Poche, 2007, p. 126-133.
  • (en) Johan Stenebo, The Truth About IKEA: How IKEA Built Its Global Furniture Brand, Gibson Square Books Ltd, 2010.
  • La Success story IKEA, une vision de la croissance, Éditions Diateino, 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]