Hyène tachetée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hyène tachetée

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hyène tachetée, parc national d'Amboseli

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Hyaenidae
Sous-famille Hyaeninae
Genre Crocuta

Nom binominal

Crocuta crocuta
(Erxleben, 1777)

Répartition géographique

alt=Description de l'image Spotted Hyaena area.png.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Hyène tachetée (Crocuta crocuta) est la plus grande des hyènes. Elle vit principalement dans la savane africaine. L'espèce est classé comme préoccupation mineure par l'UICN, pour autant les hyènes ont connu une spectaculaire régression de leur nombre ainsi que de leur aire de répartition en Afrique tout au long du XXe siècle, jusqu'à atteindre environ 10 000 individus[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom scientifique de la hyène tachetée, Crocuta, vient du mot grec Krokottas (Κροκόττας) qui à l'origine désignait le chacal doré. Cela est dû au fait que les premières observations de la hyène la décrivaient comme un mélange d'un loup et d'un chien africain[2].

Description[modifier | modifier le code]

La hyène tachetée est reconnaissable à ses oreilles courtes et arrondies et à ses pattes antérieures relativement longues. Son pelage, de couleur sable avec des taches noires, la différencie des autres hyènes.

Le poids d'une hyène tachetée varie entre 40 et 86 kg et sa longueur peut atteindre les 1,60 m. Chez cette hyène, les organes génitaux femelles sont très développés, au point de les faire parfois ressembler à ceux des mâles.

Les femelles sont plus grandes et plus lourdes que les mâles. Elles sont aussi plus agressives.

Comportement[modifier | modifier le code]

La femelle domine le groupe, qui varie de 5 adultes, ou moins, dans les régions désertiques, à 50, ou plus[pas clair], dans les savanes riches en proies. La femelle a en moyenne deux petits qui naissent au bout de cent jours de gestation.

Elle les élève sans l'aide du mâle. Quand ils sont âgés de quelques mois, les petits rejoignent un terrier commun, où ils restent jusqu'au sevrage, à l'âge de 15 mois.
La société est matriarcale. Les femelles sont les individus dominants, et le rang hiérarchique se transmet de mère en fille.

La hyène tachetée émet une grande variété de cris et de grognements pour rallier le groupe ou localiser les petits. Lorsqu'elle est très excitée, la hyène tachetée émet un cri qui ressemble à un ricanement[3].

Cas unique chez les mammifères, les femelles hyènes tachetées sont plus grosses et plus fortes que les mâles, elles pèsent jusqu'à 86 kg.

Chasse[modifier | modifier le code]

Les hyènes tachetées sont des redoutables chasseurs mais aussi des charognards et opportunistes invétérés. Lorsqu'elles chassent à plusieurs, elles s'attaquent à de grosses proies comme les buffles, zèbres, les phacochères et diverses antilopes; les élands, les gnous, les bubales, les impalas et les cobes.

La hyène tachetée peut consommer jusqu'à 14 kg de nourriture en un seul repas, cependant elle se contente d'environ 1,5 à 2 kg de viande par jour.

Sa mâchoire fait partie des plus puissantes du règne des mammifères carnivores.

Grâce à leurs longues pattes et leurs corps relativement fin (pour les mâles), les hyènes sont rapides et endurantes. Elles peuvent maintenir une allure de 40 km/h pendant une quinzaine de minutes et atteindre une vitesse de pointe de 60 km/h sur une courte distance[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Honer, O., Holekamp, K.E. & Mills, G., Crocuta crotura,‎ 2008 (lire en ligne)
  2. (en) Funk, Holger, Hyaena: On the Naming and Localisation of an Enigmatic Animal,‎ 2010, p. 52–54
  3. (reportage audio en français).
  4. Larousse Encyclopédie Vie Sauvage Hyène

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :