Compétition (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine de la biologie, la relation de compétition est la rivalité entre les espèces vivantes pour l'accès aux ressources du milieu.

Elle peut être interspécifique (entre membres d'espèces différentes) ou intraspécifique (entre membres de la même espèce).

La compétition en écologie et biologie, est la « rivalité » entre espèces vivantes pour l'accès aux ressources du milieu. En réalité, cette « compétition » met souvent en jeu des associations d'organismes, d'espèces ou des guildes entières, ainsi que des phénomènes complexes de bioconstruction, de symbioses, mutualisme, etc, avec des espèces pionnières, des espèces fondatrices capables d'augmenter la capacité d'accueil d'un milieu. Des systèmes de régulation par auto-inhibition ou prédation (ex : relation prédateur-proie) de la compétition rendent la coexistence de nombreuses espèces possibles[1], même dans les milieux très pauvres (oligotrophes) qui sont d'ailleurs souvent les plus riches en biodiversité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fowler, N. L. 1978 Competition and coexistence in an herbaceous plant community. Ph.D. dissertation, Duke University, Durham, North Carolina, USA and J. Antonovics. 1981 Competition and coexistence in an North Carolina grassland. I. Patterns in undisturbed vegetation. Journal of Ecology 69: 825–841