Maladie de Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carré (homonymie).
Chien atteint de la maladie de Carré : décharge nasal purulent et hyperkératose de la truffe.

La maladie de Carré également parfois appelée « la maladie du jeune chiot » est une maladie virale due à un Morbillivirus (un paramyxovirus proche de l'agent de la rougeole humaine).

Elle affecte notamment les canidés (loup, chien, renard) et certains mustelidés (vison, furet), mais peut toucher d'autres carnivores (le lion par exemple, dont un grand nombre ont été victimes de cette maladie en Afrique).

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette maladie est décrite par des symptômes qui semblent connus depuis des siècles chez le chien.

Elle a été scientifiquement décrite en 1905 par le vétérinaire Henri Carré.
On comprend peu à peu que cette maladie peut toucher tous les carnivores.

En France, la loi du 22 juin 1989 la classe comme vice rédhibitoire pour les chiens.

Vaccination[modifier | modifier le code]

Il existe maintenant un vaccin qui induit une réponse immunitaire adaptative, et une mémoire immunitaire.

Depuis que les animaux sont vaccinés la maladie est de moins en moins fréquente

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Henri Carré (1868-1938), directeur du laboratoire de recherche de Maison-Alfort.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • thèse : Leprêtre, C. (2009). La vaccination des carnivores domestiques en 2008 (Doctoral dissertation, École vétérinaire de Maisons-Alfort).