Peste bovine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Œil d'un bovin atteint de la peste bovine.

La peste bovine est une maladie virale infectieuse des bovins domestiques et de certains bovins sauvages causée par le Rinderpest virus. Elle est caractérisée par de la fièvre, des lésions de la bouche, de la diarrhée, des nécroses lymphoïdes et une forte mortalité. Comme elle est extrêmement dangereuse, elle est soumise à déclaration.

L’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture l'a déclarée éradiquée en octobre 2010[1] ; l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) l'a à son tour déclarée éradiquée le 25 mai 2011[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Peste bovine aux Pays-Bas, gravure de 1745.

Sa première description se trouve sur un papyrus vieux de 3 000 ans ; on pense qu’elle a été introduite en Europe avec les invasions des Huns. Deux cents millions de bœufs en ont été victimes entre 1740 et 1760 et c’est à cause d’elle qu’on a fondé les premières écoles vétérinaires[3].

Épizootie de peste bovine en Afrique du Sud, 1896.

Dans les années 1880, elle a provoqué des pertes d’un million de têtes de bétail en Russie et en Europe centrale ; une épidémie au cours des années 1890 a tué 80 à 90 % de tout le bétail en Afrique du Sud. Sir Arnold Theiler a contribué à la mise au point d’un vaccin qui a réduit l’épidémie.

On a constaté qu’il s’agissait d’une maladie infectieuse. En 1899, du bétail a été infecté avec des filtrats dépourvus de bactéries.

Les dernières grandes épidémies ont été observées en Bulgarie en 1913, pendant la Guerre des Balkans, et en 1920 en Belgique. La seconde, cependant, grâce à une campagne de vaccination prophylactique n’a tué que 2 000 têtes de bétail.

Plus récemment, on estime qu’une autre épidémie de peste bovine qui a sévi dans la plus grande partie de l’Afrique en 1982-1984 a coûté au moins 2 milliards de dollars US en perte de cheptel dans le seul Nigéria. En 1994, au nord du Pakistan, un foyer a décimé plus de 50 000 bovins et buffles. Le dernier foyer connu de peste bovine a éclaté au Kenya en 2001.

En 1999, on a décerné le World Food Prize au Dr Walter Plowright, pour avoir élaboré un vaccin contre la peste bovine.

La FAO annonçait que, grâce à la vaccination, la peste bovine devrait être officiellement éradiquée en mi-2011. Ce serait la première fois qu’une maladie animale est éradiquée à l’état sauvage, et seulement la deuxième fois que l’Humanité vient à bout d’une maladie, après la variole en 1980[4]. Au cours d'un symposium tenu à Rome à la mi-octobre 2010, la peste bovine est déclarée officiellement éradiquée[1].

On[Qui ?] a assuré que l’élimination de la peste bovine en Afrique orientale a ouvert la voie à la maladie de Carré chez les hyènes, chacals, lyacons et lions, parce que l’accroissement de bétail qu’elle a permis et l'existence de cette maladie à l'état endémique chez les chiens qui gardent les troupeaux, donnent au virus une base à partir de laquelle il pourrait s’attaquer aux prédateurs naturels des troupeaux[5].

L'agent[modifier | modifier le code]

Vue du virus de la peste bovine au microscope électronique.

L’agent pathogène est un Morbillivirus de la famille des Paramyxoviridae. Il fait partie du même genre que le virus de la rougeole et celui de la maladie de Carré. Théoriquement, il peut survivre jusqu’à cinq mois dans le foin, la paille ou la terre, mais lorsqu’il y a processus de décomposition dans le fumier ou en entreposage le temps de survie ne dépasse pas 24 heures.

Dans les zones où la maladie était endémique, un programme d’éradication médicale par vaccination était mis en œuvre (vaccin antibovipestique). La vaccination confère une longue période d’immunité (onze ans).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) 15 octobre 2010 : FAO to announce the end of rinderpest (cattle plague)
  2. France-Soir en ligne, du 25 mai 2011
  3. Terrible fléau pendant des siècles, la peste bovine est vaincue Voici 250 ans, le 4 août 1761 le roi Louis XV avait autorisé la création à Lyon de la première école vétérinaire au monde, afin de lutter contre une épidémie qui "désole les campagnes".
  4. (fr) « Clôture de la campagne de terrain contre la peste bovine / L’éradication de la maladie mortelle du bétail est proche », sur http://www.fao.org/, Food and Agriculture Organization,‎ 14 octobre 2010 (consulté le 15 octobre 2010).
  5. Kenya-Tanzanie: Le guide du safari, faune et parcs. Michel Breuil, Jean-Paul Mayeur, Frantz Thille. p. 212.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :