Génération des animaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Génération des animaux (en grec ancien Περὶ ζώων γενέσεως / Perì zốôn genéseôs, en latin De Generatione Animalium) est un ouvrage zoologique écrit par Aristote[1] en langue grecque ; le texte pourrait être situé entre 332 et 300 av. J.-C. Le traité d'histoire naturelle des animaux comprend 9 livres rédigés de son vivant. Le livre X est considéré apocryphe. Ce texte est connu initialement en Occident via une adaptation arabe de cet ouvrage nommée Kitāb al-hayawān et qui contenait également les autres ouvrages de zoologie d'Aristote : l’Histoire des animaux, considérée comme antérieure aux Parties des animaux, la deuxième partie.

Aristote répond aux questions après un examen méthodique de chaque espèce. Le traité commence par une étude générale de la reproduction, et examine ensuite les modes de reproduction propres à chaque classe du règne animal. La dernière partie de l'ouvrage est consacrée à une étude de l’embryon et des caractères congénitaux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aristote, Des Parties des animaux, suivi de la Génération des animaux, Les Belles Lettres, 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est probable que l'ouvrage soit le fruit d'une collaboration du maître et ses élèves.