Claudien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claudien (homonymie).

Claudien (Claudius Claudianus) (v. 370- v. 408) est un poète latin qui écrit au tournant des IVe et Ve siècles.

Vie[modifier | modifier le code]

Claudien est peut-être né à Alexandrie, en Égypte. Grec de langue, il a appris la langue latine en lisant les textes des auteurs classiques. En raison de ses origines alexandrines, il assimile le goût pour le « baroque » de son temps, représenté, par exemple, par le poète byzantin Nonnos de Panopolis.

Poète de cour et mondain, c'était aussi un païen convaincu : saint Augustin le qualifie expressément d'« adversaire du nom du Christ » (Civitas Dei, V, 26), tandis qu'Orose en parle comme d'un « païen très obstiné » (paganus pervicassimus) dans son Adversus Paganos Historiarum (VII, 55). On connaît peu de détails au sujet de la vie de Claudien.

Il a écrit en latin, quelquefois aussi en grec. Son style, influencé par la rhétorique, est vigoureux. Avec Prudence, il est l'un des derniers grands poètes latins de l'Empire romain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Claudien est l'auteur de poèmes de circonstance, destinés à glorifier Stilicon (mort en 408) et l'empereur Honorius :

  • panégyriques : De Tertio Consulatu Honorii Augusti, De Quarto Consulatu Honorii Augusti , De Consulatu Flavii Manlii Theodori, De Consulatu Stilichonis, De Sexto Consulatu Honorii Augusti ;
  • poèmes nuptiaux ou épithalames : Fescennina / Epithalamium de Nuptiis Honorii Augusti, Epithalamium Palladio et Celerinae;
  • célébration de victoires militaires : De Bello Gildonico (La révolte de Gildon), De Bello Gothico (sur la guerre contre Alaric en 402-403)
  • poèmes didactiques : Phoenix, De magnete, De crystallo cui aqua inerat ;
  • libelles : In Rufinum, In Eutropium.

Il est aussi l'auteur d'épopées mythologiques :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]