Aurelius Victor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sextus Aurelius Victor, dit simplement Aurelius Victor (v. 327 - v. 390) est un historien et homme politique romain originaire de la province romaine d'Afrique [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurelius Victor est gouverneur de Pannonie seconde sous le règne de Julien[2],[1] et devient préfet de la Ville (praefectus Urbi) en 389. On lui a attribué trois œuvres : Origo gentis Romanae, le Liber de viris illustribus et un Liber de Caesaribus. Seule cette dernière est effectivement de lui. Les autres sont anonymes.

Son Liber de Caesaribus est une série de biographies impériales (d’Auguste à Constance II) rédigée vers 360 et qui s’inspire, par le souci moralisant, de Salluste, Tacite et Suétone. De carrière exclusivement civile, Aurélius Victor emploie volontiers un discours critique envers l'armée et les personnages de cursus militaire. Une partie de son information provient d'auteurs antérieurs inconnus et perdus, dont une histoire impériale, dont l'existence a été déduite par Alexander Enmann par rapprochement de différents textes et qui est désignée sous le nom de Enmanns Kaisergeschichte[3].

Il est imité par un continuateur anonyme qui compose après 395 un ouvrage connu sous le nom d'Épitomé de Caesaribus[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c André Chastagnol, L'évolution politique, sociale et économique du monde romain de Dioclétien à Julien: La mise en place du régime du Bas-Empire (284-363), Sedes, coll. « Regards sur l'histoire », 1994 (1re éd. 1985), 394 p. (ISBN 2-7181-3552-2), p. 26
  2. Ammien Marcellin, XXI, 10, 6
  3. André Chastagnol, L'Évolution politique, sociale et économique du monde romain de Dioclétien à Julien: La mise en place du régime du Bas-Empire (284-363), ouvrage précité, p. 19

Oeuvres[modifier | modifier le code]

  • Aurelius Victor, Œuvres complètes, traduction et commentaires par André Dubois et Yves Germain, Clermont-Ferrand, Paléo, 2003, (ISBN 2-84909-012-3), 209 pages
  • Aurelius Victor, Livre des Césars, traduction et commentaires par P. Dufraigne, Paris, Les Belles Lettres, 1975, réédition en 2003, (ISBN 2-251-01018-1), 213 pages

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) H. W. Bird, Sextus Aurelius Victor : a historiographical study, 1984, F. Cairns, Liverpool, (ISBN 0-905205-21-9), 175 pages