Épitomé de Caesaribus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Épitomé de Caesaribus (Abrégé des Césars) est une œuvre anonyme écrite au début du Ve siècle. Selon son titre exact Libellus de vita et moribus imperatorum breviatus ex libris Sexti Aureli Victoris, (« livre abrégé sur la vie et la mort des empereurs, tirée de Sextus Aurelious Victor »), elle s'inspire du Livre des Césars d'Aurelius Victor (et lui a longtemps été attribuée) tout en s'en différenciant par la suite et en le continuant, jusqu'en 395, avec les biographies des empereurs romains de Julien (361-363) à la mort de Théodose Ier. L'épitome de Caesaribus compte 48 biographies, contre 42 dans le livre des Césars. Seuls les 11 premiers chapitres sont en rapport avec le livre des César d'Aurelius Victor, les suivants s'inspirent plutôt de l'Abrégé de l'histoire romaine d'Eutrope[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Édition de F. Pichlmayr, Leipzig, Teubner, 1911.
  • Deuxième édition de P.Gründel, Leipzig, Teubner, 1961.
  • (la+fr) Pseudo-Aurelius Victor (trad. Michel Festy), Abrégé des Césars, Les Belles Lettres,‎ 1999, CIX-302 p. (ISBN 2251014101)
Notes de lecture : Chevallier Raymond. « Pseudo-Aurelius Victor. Abrégé des Césars », Revue belge de philologie et d'histoire, 2000, vol. 78, n° 1, pp. 221-222 [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hellegouarc'h 1999, p. XVIII

Bibliographie[modifier | modifier le code]