Ugny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ugny (homonymie).
Ugny
Église Saint-Georges.
Église Saint-Georges.
Blason de Ugny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Canton Mont-Saint-Martin
Intercommunalité CA de Longwy
Maire
Mandat
Robert Bourguignon
2014-2020
Code postal 54870
Code commune 54537
Démographie
Population
municipale
738 hab. (2014)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ 19″ nord, 5° 41′ 57″ est
Altitude Min. 227 m – Max. 398 m
Superficie 9,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Ugny

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Ugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ugny

Ugny est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon Alain Simmer[1], le nom Ugny est dérivé du nom propre germanique Unno ou Hunno, issu du vieux-norrois (scandinave ancien) hunn = ours.

Histoire[modifier | modifier le code]

Village de l'ancienne province du Barrois, rattaché au bailliage de Longuyon. Il avait pour annexes la ferme de Praucourt, le moulin de Juminel et l'ancien ermitage de Saint-Quentin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 16 avril 2014)
Robert Bourguignon PS  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 738 habitants, en augmentation de 2,5 % par rapport à 2009 (Meurthe-et-Moselle : 0,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1872
311 358 396 356 461 435 395 386 375
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
378 380 353 370 335 339 340 366 382
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
408 397 425 338 320 383 368 420 465
1990 1999 2004 2009 2014 - - - -
415 444 541 720 738 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chapelle Saint-Georges à Praucourt.
  • Présence gallo-romaine : vestiges de mosaïques et de peintures murales trouvées en 1934.
  • Ouvrage de Latiremont.
  • Église paroissiale Saint-Georges reconstruite en 1752, date portée par le linteau du portail et par un cartouche place au sommet du pignon occidental.
  • Chapelle Saint-Georges, lieu-dit : Praucourt construite en 1817, date portée par le linteau.
  • Ermitage Saint-Quentin lieu-dit : Praucourt dominant au sud l'écart de Praucourt, l'ermitage Saint-Quentin a été établi au XVIe siècle, sans doute aux frais de Martin de Custine, le reconstructeur du château de Cons-la-Grandville. Chapelle restaurée en 1743, détruit au moment de la construction de la ligne Maginot entre 1929 et 1938.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Ugny (54).svg

La commune d' Ugny porte:

  • Ecartelé au 1° d'azur semé de croix recroisetées au pied fiché d'or à deux bars adossés du même, au 2° d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, au 3° d'or à trois croix de Lorraine de gueules, au 4° d'azur à une roue de moulin d'argent ; sur le tout de sinople à la tête de biquet d'argent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]