Messein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Messin.

Messein
Messein
Mairie de Messein
Blason de Messein
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Neuves-Maisons
Intercommunalité Communauté de communes Moselle et Madon
Maire
Mandat
Daniel Lagrange
2014-2020
Code postal 54850
Code commune 54366
Démographie
Population
municipale
1 873 hab. (2016 en diminution de 0,32 % par rapport à 2011)
Densité 364 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 45″ nord, 6° 08′ 20″ est
Altitude Min. 216 m
Max. 417 m
Superficie 5,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Messein

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Messein

Messein est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est. Ses habitants sont appelés les Messinois.

La commune est membre de l'Association des communes de France aux noms burlesques et chantants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est installée dans la boucle de la Moselle qui lui apporte de nombreux étangs. Elle est desservie par le canal de jonction de Nancy, traversée par le canal de l'Est. Elle est traversée par la D115 vers Toul et par la D331 vers l'autoroute A330 pour Nancy et Épinal.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Terra de Mizon (1094); Metiens (1126); Micins (1168-1193); Meciens (1264); Missiens (1291); Messin (1420); Messien (1522); Messein (1793).

Histoire[modifier | modifier le code]

Messein serait construit sur d'importants vestiges gallo-romains. Durant le moyen-âge, le fief de Messein relevait de la châtellenie et du bailliage de Nancy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 mars 2008 Claude Grivel    
mars 2008 En cours
(au 16 avril 2014)
Daniel Lagrange DVG affilié PS Enseignant retraité

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2016, la commune comptait 1 873 habitants[Note 1], en diminution de 0,32 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
256272282273279283262231234
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
225238213270322333366388413
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
4796256217229657487639931 158
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
1 2121 2041 4451 5081 4991 4681 8791 873-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Vestiges du camp d'Affrique.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église XIXe.
  • À l'écart, ancien ermitage Saint-Joseph XVIIIe, restauré par M. Lamboley Georges dans les années 90.

Il avait été construit grâce au financement de Valentin Jaimerey Duval, bibliothécaire à la cour de Vienne en 1720. Acheté à la Révolution par une Néodomienne, il passa entre plusieurs mains dont la commune de Messein en 1948.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Morres Liepman, soldat américain, décédé lors de la Première Guerre mondiale (une lettre écrite par sa tante et postée d'Oklahoma City le 15 juillet 1918 a permis de l'identifier).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Messein Blason Blasonnement : tranché : au premier d'or à la clef et à l'épée cousues d'argent passées en sautoir, au second de sinople au casque d'argent et à la roue de moulin du même posés en bande ; à la plaine ondée d'azur brochant sur la roue de moulin et la partition, soutenant une voile triangulaire d'argent brochant sur le tout.
Détails
Ces armes ont été adoptées par la commune en 1985

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. Patrimoine-de-France — Site archéologique de hauteur fortifié du Camp d'Affrique à Messein (54)