Mexy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mexy
Mexy
Église paroissiale moderne (© l'architecte).
Blason de Mexy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Longwy
Maire
Mandat
Frédéric Wilmin
2020-2026
Code postal 54135
Code commune 54367
Démographie
Gentilé Mexéens, Mexéennes [1]
Population
municipale
2 292 hab. (2018 en augmentation de 2,23 % par rapport à 2013)
Densité 468 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 07″ nord, 5° 46′ 45″ est
Altitude Min. 267 m
Max. 393 m
Superficie 4,9 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Longwy (partie française)
(banlieue)
Aire d'attraction Luxembourg (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Longwy
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mexy
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Mexy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mexy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mexy

Mexy est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mexy
Mexy et les communes environnantes

Village situé dans le nord de la Meurthe-et-Moselle. Ses communes voisines sont Longwy, Herserange, Haucourt-Moulaine, Chénières et Réhon.

Communes limitrophes de Mexy
Longwy Herserange
Réhon Mexy Haucourt-Moulaine
Chenières

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mexy est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Longwy (partie française), une agglomération internationale dont la partie française regroupe 11 communes[5] et 48 872 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Luxembourg (partie française) dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 115 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[8],[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune vient d'un nom de personne Mercius: Merxey (XVe siècle), Mexhy (XVIIe siècle).

Histoire[modifier | modifier le code]

Présence gallo-romaine.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 1 500 et 2 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 19[10].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mai 1879 mai 1904 Jean-Pierre Martin    
mai 1904 mai 1912 Alexandre Leclerc    
mai 1912 octobre 1912 Auguste Germain    
octobre 1912 décembre 1919 Auguste Amédée Gircour    
décembre 1919 mai 1929 Paul Maxime Jacob    
mai 1929 septembre 1939 Prosper Lucien Lefèvre    
septembre 1939 juillet 1941 Henri Marcel Grond    
juillet 1941 septembre 1945 Cyrille Alexandre Pertuy    
septembre 1945 mars 1959 Albert Charpentier    
mars 1959 avril 1973 Gilbert Dufour    
avril 1973 février 1997 René Martini    
février 1997 mars 2001 Paul Lardenais    
mars 2001 juillet 2020 Pierre Fizaine SE Retraité
juillet 2020 En cours
(au 3 juillet 2020)
Frédéric Wilmin[11] SE Ouvrier qualifié de type industriel
9e vice-président de la CA de Longwy (2020 → )

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2018, la commune comptait 2 292 habitants[Note 3], en augmentation de 2,23 % par rapport à 2013 (Meurthe-et-Moselle : +0,34 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1881 1886 1891 1896 1901 1906
187203195326325318348380375
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
3843634485575414635536701 684
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2018 -
2 4962 2261 9591 9972 1542 2252 2542 292-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Saint-Barthélémy construite en 1736, tour clocher ajoutée en 1827. À la suite des visites de l'évêque de Metz en 1847 et 1859, et compte tenu du très mauvais état de l'édifice, il fut décidé de reconstruire le chœur et la nef. Église bénite en 1890. L'édifice, situé au cœur du vieux village et devenu tout a fait excentré à la suite de l'accroissement de la commune, fut détruit en 1973. Seuls les vitraux furent conservés et replacés dans la nouvelle église.
  • Église paroissiale moderne, inaugurée en 1971.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mexy D'argent au chevron de gueules accompagné en chef de trois merlettes du même et en pointe d'une rose aussi de gueules

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/meurthe-et-moselle-54
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 30 mars 2021).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 30 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 30 mars 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Longwy (partie française) », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 30 mars 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 30 mars 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 30 mars 2021).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 30 mars 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 30 mars 2021).
  10. Art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  11. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.