Alain Simmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simmer.

Alain Simmer, germaniste et archéologue mosellan, est l’auteur d'une centaine d'articles scientifiques, parmi lesquels une douzaine d’ouvrages commercialisés. Il a deux grands domaines de recherches : le haut Moyen Âge et le germanisme mosellan.

Il a été responsable scientifique de la fouille programmée de la nécropole mérovingienne du Bois de Butte à Audun-le-Tiche (autorisations ministérielles de 1979 à 1985) et chargé de la publication du site[1]. Son dernier ouvrage (2017) Audun-le-Tiche mérovingien, en permet une véritable redécouverte grâce à la numérisation de superbes diapositives couleur des années 1980[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié et publié une cinquantaine de sites mérovingiens du Nord Mosellan : la riche sépulture aristocratique de Kirschnaumen, les sites du haut Moyen Âge de l'arrondissement de Thionville (une quarantaine de nécropoles), les cimetières de Bouzonville, de Montenach… Il est également l’auteur d’une nouvelle étude de la nécropole bien connue d’Ennery[3].

Parallèlement à ses travaux archéologiques, Alain Simmer mène une recherche de fond sur le germanisme mosellan. En fonction des dernières découvertes en archéologie mérovingienne, il est de plus en plus probable que l’origine de la frontière linguistique lorraine n’ait aucun lien avec les invasions franques, qui n’ont exercé qu’une influence mineure sur le haut Moyen Âge mosellan. Il s’agit d’un germanisme originel, présent bien avant l’époque mérovingienne. Ces théories sont développées dans L'origine de la frontière linguistique en Lorraine : la fin des mythes[4],[5]. Des thèses nouvelles, qui confrontées à la réalité archéologique, tendent à s'imposer peu à peu et connaissent un succès croissant, puisque l'ouvrage a été réédité en 1998.

Ce germanisme trouve une application toponymique avec Toponymie Mosellane[6].

Dernier volet de cette trilogie mosellane : les patronymes germaniques de Moselle, scientifiquement étudiés[7].

L’histoire régionale et locale avec la famille de Malberg et le riche passé d’Audun-le-Tiche entre autres, lui ont également fourni matière à divers ouvrages (couronnés par deux Prix d’Histoire de l’Académie de Metz)[8].

Après un Master d’histoire ancienne de l’Université de Metz en 2009, Alain Simmer est devenu Docteur en Histoire avec une thèse, soutenue en novembre 2013, portant sur le peuplement et les langues de l'espace mosellan depuis la fin de l'Antiquité jusqu'à l'époque carolingienne. Il a publié sa thèse en 2015 : Aux sources du germanisme mosellan. La fin du mythe de la colonisation franque[9].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Cimetière mérovingien d’Audun-le-Tiche, Paris, Editions Errance, 1988 Mémoires de l’Association française d’archéologie mérovingienne (AFAM), t. II. (épuisé)
  2. « Audun-le-Tiche mérovingien »
  3. Une redécouverte d'époque mérovingienne : la riche sépulture de Kirschnaumen, Revue Archéologique de l'Est, t.36, 1985, p. 311-316, et t. 40, 1989, p. 266-268. Le Nord du département de la Moselle à l'époque mérovingienne, Revue Archéologique de l'Est, 1987, t. 38, p. 333-396. La nécropole mérovingienne de Bouzonville, Les Cahiers du Pays Thionvillois, no 7, 1990, p. 10-30. La nécropole mérovingienne de Montenach, Revue Archéologique de l'Est t.51, 2001/2002 p. 335-360. La nécropole mérovingienne d'Ennery, (Mémoires de l'Association Française d'Archéologie Mérovingienne t. IV) Rouen-Thionville, 1993. http://simmer.monsite-orange.fr/
  4. Knutange, Ed. Fensch-Vallée, 1995.
  5. Ainsi que dans Quel haut moyen-âge pour la Moselle?, 2005.
  6. Knutange, Fensch-Vallée, 2002, (index de 3 000 noms de lieux).
  7. La Bible des noms de famille mosellans. Aux origines de 8 000 patronymes de Moselle, Metz, 2006, (index de 60 pages).
  8. http://alain.simmer.monsite-orange.fr/
  9. Aux sources du germanisme mosellan, Metz, Editions des Paraiges, , 400 p. (ISBN 979-10-90185-90-6, présentation en ligne)