Batilly (Meurthe-et-Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batilly.

Batilly
Batilly (Meurthe-et-Moselle)
Église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul.
Blason de Batilly
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Canton Jarny
Intercommunalité Communauté de communes Orne Lorraine Confluences
Maire
Mandat
Robert Defer
2014-2020
Code postal 54980
Code commune 54051
Démographie
Gentilé Batillois
Population
municipale
1 261 hab. (2016 en augmentation de 0,72 % par rapport à 2011)
Densité 198 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 25″ nord, 5° 58′ 05″ est
Altitude Min. 208 m
Max. 302 m
Superficie 6,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Batilly

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Batilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Batilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Batilly

Batilly est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Batilly regroupe Batilly ainsi que les quartiers Beau Séjour et Paradis.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Seigneurie au XVIIe siècle du chevalier Guillaume de Gourcy.
  • En 1817, Batilly, village de l'ancienne province du Barrois. À cette époque il y avait 202 habitants répartis dans 47 maisons.
  • Cette commune fut un village-frontière avec l'Allemagne entre 1871 et 1914.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
An IX An XII Jean Douant    
An XII An XIII Pierre Robert    
An XIII 1815 Jean-Philippe Colin    
1815 1831 Rémy Cuny    
1831 1833 Louis Daville    
1833 1834 François Genot    
1834 1835 Antoine Boulangé    
1835 1841 Antoine Léonard    
1841 1848 Nicolas Boulanger    
1848 1855 Victor Maurice    
1855 1871 Jean-Pierre Douant    
1871 1896 Jean-Nicolas Boulangé    
1896 1908 François Charue    
1908 1912 Auguste Boulangé    
1912 1915 Edmond Keller    
1915 1916 François Charue    
1916 1916 Félix Perrin    
1916 1919 Maurice Perrin    
1919 1919 Edmond Keller    
1919 1945 Célestin Neveux    
1945 1971 Emile Hottier    
1971 1999 Léopold Rollin    
1999 En cours Robert Defer MoDem - UDI  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2016, la commune comptait 1 261 habitants[Note 1], en augmentation de 0,72 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1872
245210205209204218191187192
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
370379396373361336377426300
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
3373894474155689971 0421 0121 090
1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
1 0961 1301 2971 2521 261----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Il y a à Batilly une usine du Groupe Renault, la SOVAB (Société des Véhicules Automobiles de Batilly). On y fabrique les Renault Master , Nissan NV400 et Opel Movano.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Présence gallo-romaine.
  • Château fort, logis ancien XIVe, XVe siècle, modifié au XIXe siècle, flanqué d'une tour à mâchicoulis carrée fortifiée avec restes d'enceinte fossoyée. En cours de démolition au printemps 1983, actuellement tout a été pratiquement détruit.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle au Quartier Paradis.
  • Ancienne église paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul du XIVe siècle[réf. nécessaire], construite à proximité du château fort (peut-être l'ancienne chapelle castrale) puis détruite après 1897 quand la nouvelle église fut construite à son emplacement actuel. L'ossuaire avait été établi en 1673, date portée par une inscription remployée dans la nouvelle église, aux frais de François Ancel et de Jeanne Masson sa femme.
  • Nouvelle église paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul, de l'ancienne église il ne subsiste que deux oculi et l'armoire eucharistique dans la sacristie gauche ; reconstruite de 1897 à 1898 (date portée 1898) par Louis Lanternier architecte à Gorze.
  • Chapelle au Quartier Paradis XXe aujourd'hui réaménagée. Elle est utilisée par l'association Crescendo, une école de musique[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jean Morette (1911-2002), illustrateur et écrivain lorrain, a passé une partie de son enfance ainsi que sa retraite dans la commune[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Batilly Blason Mi parti d'azur semé de croix recroisetées au pied fiché d'or à deux bars adossés de même, et d'argent à la fasce de gueules chargée d'une cotice contre brétessée d'argent et accompagnée en chef d'une charrue antique de sable et en pointe de deux pics de sable en sautoir.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. « Les locaux », sur www.batilly.musique.free.fr (consulté le 7 avril 2018)
  6. « Jean Morette | Ars Laquenexy », sur www.ars-laquenexy.fr (consulté le 7 avril 2018)