Renault B90 4x4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

R.V.I. B90 4x4 et B110 4x4
Renault B90 4x4

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1988 - 1999
Production Inconnue, mais pour l'Outre-mer 400 exemplaire(s)
Classe Petit camion
Moteur et transmission
Moteur(s) Sofim diesel à injection directe 90 et 110 ch
Cylindrée 2 500 ou 2 800 cm3
Transmission 5 rapports + boîte de transfert Steyr Puch (VG 100 ou VG150 LV et GV) ou Ponticelli
Poids et performances
Poids à vide P.T.A.C. V.L. 3 500 kg
P.T.A.C. P.L. 4 500 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Gamme B
Dimensions
Longueur 5 500 mm
Largeur 1 800 mm
Hauteur 3 250 mm
Chronologie des modèles

À la fin des années 1980, Renault Véhicules industriels sort la gamme B en version à quatre roues motrices.

Le B110 4x4 a été utilisé comme camion tactique par l'armée française d'Outre-mer[1].

Motorisation[modifier | modifier le code]

Les Renault B90 et B110 4x4 sont équipés du moteur 8140 Sofim à injection directe. Ils sont donc dépourvus de préchauffage et seul un réchauffeur de gazole est présent sur le filtre pour les démarrages hivernaux.

Sur la version suivante B120, une bougie flamstart a été ajoutée sur l'admission d'air.

Versions tout terrain : Hurth/Renault[modifier | modifier le code]

  • Ponts Hurth avec joint-homocinétique à l'avant de 1988 à 1996. Roues de 900x16.
  • Ponts Renault avec double cardan à l'avant de 1996 à 1999. Roues de 900x16.
  • Boîte de transfert Steyr Puch en version VG100 ou VG150 (100 et 150 Nm de couple). On retrouve ce type de boîte sur le Mercedes-Benz Classe G et le Peugeot P4.
  • Boîte de vitesses ZF S 5.24

Versions tout chemin : Ponticelli[modifier | modifier le code]

  • Ponts Ponticelli avec joint-homocinétique à l'avant. Roues de 750x16.
  • Boîte de transfert Ponticelli à chaîne.
  • Moyeux de roues avant débrayables (contrairement à la version Hurth/Renault).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Principalement utilisés par les administrations (DDE), les Renault B 4x4 sont peu présents au sein de l'armée.

On les retrouve en grand nombre chez les pompiers et les grandes entreprises comme EdF ou la SNCF.

Ils sont encore utilisés de nos jours en outre-mer par la gendarmerie[2].

Véhicules similaires[modifier | modifier le code]

Autres marques : Iveco Daily Turbo 4x4, Bremach et Saviem TP3.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal Meunier, Laurent Jacquot et Jean-Yves Hardouin, Un siècle de véhicules de la Gendarmerie nationale, éditions E.T.A.I.
  2. Galerie de B110 gendarmerie Outre-Mer

Liens externes[modifier | modifier le code]