Renault FR1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renault FR1
Renault FR1
Renault FR1 TEX de la CAT de St-Brieuc

Appelé aussi FR1 TX, FR1 GTX ...
Marque Drapeau : France RVI (Renault Véhicules Industriels)
Années de production 1983 - 1996
Production Environ 5 000 exemplaire(s)
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Annonay, Rhône-Alpes
Classe Autocar de tourisme
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) Renault MIDR 06.20.45 (L6)
MACK EE6.335 (V8)
Position du moteur Longitudinal porte-à-faux arrière
Cylindrée 9 830 cm3
Puissance maximale De 260 à 340 ch DIN (191 à 250 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle
Automatique
Poids et performances
Poids à vide De 10 750 à 12 900 kg
Vitesse maximale Bridée à 100 km/h
Châssis - Carrosserie
Suspensions Avant : Double triangulation type MacPherson ; ressorts hélicoïdaux ; amortisseur télescopique.
Arrière : Lames ; coussins d'air.
Direction Hydraulique ZF 8046
Freins Avant : Pneumatique à disque
Arrière : Pneumatique à tambours
Dimensions
Longueur De 10 617 mm à 11 381 mm
Largeur 2 550 mm
Hauteur De 3 300 mm à 3 745 mm
Empattement 6 200 mm
Chronologie des modèles

Le Renault FR1 est un autocar de tourisme haut de gamme créé par le constructeur français RVI entre 1983 et 1996.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'occasion d'une modernisation en 1997, il est remplacé par le Renault Iliade, commercialisé par Irisbus jusqu'en 2007. C'est le premier autocar équipé de freins à disques (à l'avant). Les roues avant sont indépendantes comme sur le Saviem E7/Renault S57.

Le premier FR1 construit a été commercialisé à la CAT de Saint-Brieuc.

Description[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

Renault FR1 T3

Les premiers FR1, commercialisés en 1983[1], sont reconnaissables à leurs stries de ventilation horizontales sur le capot arrière. Les stries sont verticales sur la grille moteur. Les véhicules qui possèdent une double grille de ventilation moteur sur le côté gauche sont équipés de la climatisation.

Le véhicule est proposé en trois longueurs (10,617 m, 11,381 m et 11,995 m) et deux hauteurs.

En 1987 le FR1 GT était la version haut de gamme avec racks à bagages de type aviation.

Liste des différentes versions (en 1994)[modifier | modifier le code]

  • FR1 E
  • FR1 T3
  • FR1 M340
  • FR1 TX
  • FR1 GTX

Le châssis du FR1 a aussi été carrossé par d'autres constructeurs, notamment Obradors (ST 315...) et Gangloff (FR1 GTS).

L'après FR1[modifier | modifier le code]

Le FR1 a été un produit best-seller de ex Renault Bus. Sur un parking où sont stationnés différents autocars, il est exceptionnel de ne pas y voir un véhicule de la gamme FR1.

En général, les autocars ont une durée d'exploitation de vingt ans. Les FR1 les plus anciens en version « basse » finissent leur carrière sur des lignes scolaires. Bien souvent, une ré-implantation des sièges a lieu lors du changement d'affectation. Les sièges en vis-à-vis (club) sont supprimés afin de maximiser la capacité du véhicule. Les FR1 en version « haute » font du transport occasionnel.

Quelques FR1 GTX ont été exportés en Italie. Ces véhicules sont reconnaissables à leurs deux vitres arrières dont la partie supérieure est basculante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renault AveC no 53, décembre 1987.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]